Au Luxembourg

15 février 2019 09:00; Act: 15.02.2019 09:15 Print

Que deviennent les invendus alimentaires?

LUXEMBOURG - Pour éviter le gaspillage des invendus alimentaires, les commerces ont souvent des partenariats avec des associations.

storybild

D'ici 2022, le gouvernement veut réduire de 50% la quantité de déchets alimentaires au Luxembourg. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans son plan national de gestion des déchets et des ressources, le ministère luxembourgeois de l'Environnement estime que 4 950 tonnes de déchets alimentaires par an, en moyenne, sont produites par les commerces du pays. 4 455 tonnes sont des aliments en vrac ou conditionnés qui auraient pu être mangés.

De nombreuses enseignes redistribuent leurs denrées alimentaires invendues. Stëmm vun der Strooss, qui vient en aide aux plus démunis, a récupéré 95 tonnes de nourriture en 2018. «Ces denrées sont ensuite retravaillées et redistribuées. Cela permet de faire travailler une cinquantaine de personnes», explique la directrice, Alexandra Oxacelay.

Une application mobile

Certains groupes ont aussi un partenariat avec les épiceries sociales de la Croix-Rouge, de Caritas ou le Cent Buttek. Le Parc merveilleux de Bettembourg reçoit des bacs de fruits et légumes invendus pour nourrir les animaux du parc. L'application mobile F4A indique aux clients les produits en date limite de consommation (DLC) courtes qui sont en promotion. Ses créatrices espèrent obtenir rapidement un partenariat avec toutes les enseignes du pays. Un projet-pilote est en place au Delhaize de Belval et au Pall Center d'Oberpallen.

Les denrées qui ne peuvent être données sont transformées en biogaz par des entreprises de bio-méthanisation et les résidus servent d'engrais agricole.

(L'essentiel/Marion Mellinger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cac le 15.02.2019 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand je vois à la belle étoile, qu en fin de journée ils mettent tout dans un sac Poubelle, au rayon grill devant les clients, c'est juste insupportable !!

  • Sam Enerve le 15.02.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas que dans la grande distribution qu'il faut lutter contre le gaspillage, savez vous ce qui est jeté quotidiennement dans les cantines des grandes entreprises ? Hallucinant !

  • Vindulux le 15.02.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    "Surtout ne pas donner aux pauvres"! Comment pouvez vous être aussi égoïstes? Les personnes qui survivent avec mois de 10€ par jour ou par semaines sont bien plus nombreux que vous ne l'imaginez. Et de nombreux travailleurs vivent avec moins de 200€ par mois au Luxembourg. Pour résoudre le problème de gaspillage il faut une loi qui "oblige" les commerçants à donner "gratuitement" la totalité des invendus à leurs employés, aux clients ou à toutes les personne qui se présente en fin de journée.

Les derniers commentaires

  • pralin le 15.02.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas donner au zoo

  • Vindulux le 15.02.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    "Surtout ne pas donner aux pauvres"! Comment pouvez vous être aussi égoïstes? Les personnes qui survivent avec mois de 10€ par jour ou par semaines sont bien plus nombreux que vous ne l'imaginez. Et de nombreux travailleurs vivent avec moins de 200€ par mois au Luxembourg. Pour résoudre le problème de gaspillage il faut une loi qui "oblige" les commerçants à donner "gratuitement" la totalité des invendus à leurs employés, aux clients ou à toutes les personne qui se présente en fin de journée.

  • patdevelours le 15.02.2019 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bizarre que personne ne s interrogé sur ce qui est gaspillé par chaque foyer. Tellement plus facile de regarder les supermarchés, les boulangeries etc Faudrait aussi , pour pouvoir donner aux pauvres, que la responsabilité pénale des donateurs ne soit pas retenue en cas d intoxication parce que pas sûr que le transport de produits frais puisse se faire sans précaution.

  • Lili le 15.02.2019 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    dans certains supermarche au Luxembourg, ils versant de la javel après avoir jeté les aliments. C'est une honte... Pareil pour les boulangeries....

  • Boferdingue le 15.02.2019 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On donne de la nourriture aux animaux du parc merveilleux et ...les mendiants meurent de faim dans les rues de lux ville... incompréhensible gdl...