France/Luxembourg

15 juin 2019 20:10; Act: 17.06.2019 09:16 Print

Que faire quand les TER sont bloqués à Thionville?

LUXEMBOURG/THIONVILLE - À partir de 2020, plusieurs TER ne pourront plus circuler au Luxembourg. Ils resteront à quai à Thionville et les usagers devront monter dans une rame CFL.

storybild

Les frontaliers seront-ils autorisés à monter dans le TGV en lieu et place du TER? (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'heure n'est plus à se demander si les TER qui se dirigent vers le Luxembourg seront effectivement bloqués à Thionville. Le retard accumulé par la France pour la mise en place du système de sécurité ERTMS est désormais trop important, et le Luxembourg a refusé d'accorder un délai supplémentaire.

Les frontaliers qui empruntent le train tous les jours pour se rendre au Grand-Duché devront faire avec à partir de 2020, et trouver des solutions efficaces pour limiter l'impact de la galère annoncée... Bien consciente des difficultés à venir et de leur caractère incontournable, l'Association des Voyageurs du TER Metz-Luxembourg a écrit au président de la région Grand Est, Jean Rottner, pour lui faire part des solutions existantes afin de limiter le chaos annoncé.

Accès au TGV et dédommagement

Le collectif souhaite en premier lieu que l’accès au TGV soit autorisé «sans condition, ni réservation» aux usagers du TER, que toutes les gares entre Metz et Thionville soient desservies, mais surtout que les correspondances soient parfaitement assurées lors des changements à Thionville avec des délais limités à 15 minutes.

Autre demande, la mise en place d'un bus transfrontalier ainsi que l'accès sans frais aux lignes déjà existantes. L'association souhaite une collaboration optimale avec le Luxembourg, qui a d'ores et déjà proposé son assistance. Enfin, la question du dédommagement a également été abordée. Une somme «à la hauteur des désagréments que nous subirons pendant plusieurs mois, à un niveau probablement jamais atteint, sur cette ligne où nous sommes pourtant rodés en matière de situations perturbées», a été réclamée.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 16.06.2019 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les solutions sont là! Comme le transport publique sera gratuit chez nous, il faudrait tout simplement interdire la circulation automobile chez nous. Les CFL devraient envoyer une grande rame vers Thionville toutes les 5 minutes, aux heures de pointes une rame avec 20 wagons!

  • Jengi le 16.06.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    La sncf a encore une année pour modifier quelques trains. Il faut travailler un peu plus vite.

  • ladeux le 16.06.2019 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la CFL fait déjà des gros efforts avec la Belgique en envoyant une rame pour faire arlon Luxembourg. mettons donc le même effort sur Thionville

Les derniers commentaires

  • ladeux le 16.06.2019 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la CFL fait déjà des gros efforts avec la Belgique en envoyant une rame pour faire arlon Luxembourg. mettons donc le même effort sur Thionville

  • Jengi le 16.06.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    La sncf a encore une année pour modifier quelques trains. Il faut travailler un peu plus vite.

  • IdéesIdiotes le 16.06.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les solutions sont là! Loger gratuitement les français au dessus des bistrots luxembourgeois. On n’a pas de pétrole, mais on a des idées.

  • Luxo le 16.06.2019 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les solutions sont là! Comme le transport publique sera gratuit chez nous, il faudrait tout simplement interdire la circulation automobile chez nous. Les CFL devraient envoyer une grande rame vers Thionville toutes les 5 minutes, aux heures de pointes une rame avec 20 wagons!

    • ViveLeProgrès le 16.06.2019 11:35 Report dénoncer ce commentaire

      Oui! Des wagons de transport de marchandises car seuls les humains sont transportés dans des voitures.