Santé au Luxembourg

25 juin 2020 07:00; Act: 25.06.2020 09:23 Print

Que faire si un cas de Covid survient en entreprise?

LUXEMBOURG – Bien que l’épidémie ait diminué d’intensité, les grandes entreprises du pays restent vigilantes et sont prêtes à prendre des mesures.

storybild

Les entreprises continuent de prendre des mesures, pour éviter l'apparition d'un cas dans leurs locaux. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que l’épidémie de Covid-19 a perdu beaucoup d’ampleur au Luxembourg, avec dix nouveaux cas par jour au maximum depuis le 21 mai, les entreprises veillent toujours au grain. Surtout celles qui regroupent de nombreux salariés dans leurs locaux. La question sanitaire continue de se poser, surtout si l’un des employés était testé positif. Dans ce dernier cas, il n’y a pas d’obligation formelle de mettre tout le service en quarantaine. «Les consignes restent les mêmes au moment du déconfinement, explique une porte-parole du ministère de la Santé. L’isolement s’applique pour la personne concernée et pour ses proches. Concernant les collègues de travail, tout dépend de la nature du contact».

La plupart des entreprises continuent à prendre des mesures sanitaires spéciales. Ferrero, qui emploie 1 300 personnes près de l’aéroport, n’a pas repris les voyages d’affaires. Tous les employés qui ont été en «contact rapproché» avec une personne positive durant les 14 jours précédents doivent en informer l’entreprise et se mettre à l’isolement. Des mesures similaires sont en vigueur chez ArcelorMittal. Si un salarié est positif, «il appartiendra au médecin du travail de décider, en fonction du contexte, du niveau de risque et des suites à donner». L’environnement de travail serait désinfecté.

Luxlait prévoit aussi la mise en quarantaine des personnes à haut risque, c’est-à-dire qui ont eu un contact direct, ou encore un face-à-face d’au moins 15 minutes et à moins de deux mètres d’une personne infectée, explique un porte-parole de l’entreprise. Un salarié contaminé sera contacté par l’inspection sanitaire, qui notera les contacts et évaluera la dangerosité. Chez DuPont de Nemours, à Contern, les déplacements professionnels restent limités et un porte-parole se réjouit de ne pas avoir eu de cas de coronavirus. Mais «il va de soi que toutes les précautions sont en place pour le cas où». Comme d’autres entreprises, POST indique suivre les recommandations du gouvernement si un cas d’infection se présente.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • protection le 25.06.2020 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement beaucoup ont attrapé le covid 19 au travail . Dans les endroits qui ne sont pas chaque jour nettoyé ou sécurisé . Dans les endroits où lors du confinement les patrons n ont pas pris des mesures de sécurité aux sérieux pour protéger leurs employés correctement , leur caissières , leurs soignants , femmes de charges etc qui étaient en 1er ligne . ce sont des « blessés de guerre » . La question , « ces blessés de guerre » ont ils une assurance du travail pour les aider ? Sont ils pris en charge ? Ils ont risqué leur vie sans être protégés correctement par leur supérieur (eux bien protégés) mais ces employés sont ils considérés et respectés ? Les reconnaître c est protéger leur intégrité

  • nonmais le 25.06.2020 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Perdu de l'ampleur? 15 nouveaux cas samedi passé (source: https://paperjam.lu/article/covid-19-plus-aucun-patient-au)

  • LeTroll le 25.06.2020 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Qqch me dit que les bureaux en "open space" verront des transformations...

Les derniers commentaires

  • luis le 25.06.2020 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la plupart des chauffeurs de bus sont-ils vraiment contaminées bonne question

  • Atchoum le 25.06.2020 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand l'employeur ne veut pas fournir des masques de protections; on n'a le droit de le dénoncer à l'ITM ? . Problème : ils sont copains et mangent ensemble.

  • relatif le 25.06.2020 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ mesure claire precise: On a pas tout compris là

  • JDFB le 25.06.2020 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà ce qui arrive quand un groupuscule de débutants s'empare du pouvoir, vivement de nouvelles élections qui ne seront pas tronquées cette fois- ci !

  • faut controler le 25.06.2020 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lenert-clown : ils ne vous ont pas testé ? Je veux dire les autres employés directement après l annonce d un cas c19 !