Retrait du gouvernement

11 juillet 2013 09:53; Act: 11.07.2013 11:16 Print

Que va-​​t-​​il se passer désormais?

LUXEMBOURG - L'annonce, mercredi soir, de la démission du gouvernement, oblige à la tenue de nouvelles élections en octobre. Voici les principales étapes prévues par la Constitution.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La démission du gouvernement annoncée mercredi soir par Jean-Claude Juncker, devant la Chambre, est un cas de figure rare dans la vie politique luxembourgeoise. Le dernier cas remonte à 1968, date à laquelle la coalition CSV-LSAP, dirigée par Pierre Werner et Henry Cravatte, a été dissoute. Toutefois, la situation présentée mercredi est inédite dans le sens où le CSV, parti majoritaire avec 26 sièges, s'est retrouvé sans possibilité de trouver un nouveau partenaire de coalition après la décision du LSAP de faire tomber le gouvernement et le refus du DP et de Déi Gréng de soutenir le Premier ministre.

La Constitution du Grand-Duché ne prévoyant pas la vacance du pouvoir, voici ce que devrait être la démarche suivie par la classe politique pour permettre aux institutions de fonctionner. Ce jeudi, Jean-Claude Juncker rencontre le Grand-Duc pour officiellement remettre la démission du gouvernement, en vertu de l'article 74 de la Constitution. Un acte qui ne deviendra officiel qu'à partir du moment où le Grand-Duc signera l'arrêté grand-ducal signifiant la tenue de nouvelles élections. Un retour aux urnes prévu trois mois après la date à laquelle le chef de l'État aura signé.

Les listes électorales des différents partis devront pour leur part être closes, au plus tard, 60 jours avant la date prévue des élections. Au maximum, 23 candidats devront être présentés aux électeurs dans la circonscription du Sud, 21 dans le Centre, 9 dans le Nord et 7 dans l'Est. Les électeurs, de leur côté, devront être convoqués pour ces futures élections au plus tard le 15 octobre pour qu'ils puissent se rendre aux urnes entre 8h et 14h, le dimanche 20 octobre 2013.

(Jmh/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Philippe le 11.07.2013 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles seront les nouvelles lignes politiques des partis après la démission du Premier Ministre, l'avenir reste incertain pour tous les luxembourgeois, de plus les dernières élections avaient renouvelé la confiance au C.S.V la future coalition devrait être D.P / L.S.A.P/ dei Grèng si le peuple suit le choix de la chambre.

  • neiregirung le 11.07.2013 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    18ans à la tête du pays c'est trop long , M. Juncker a fait bcp pour le pays, mais il est temps de changer , et c'est ça aussi la démocratie, l' Etat-CSV a trop duré, vive l'alternance!!!!!

  • Help ! le 11.07.2013 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Alors? Vous voulez quoi pour les 5 prochaines années? Vous avez le CHOIX : un pantin orange, rouge, bleu ou vert. De toute façon son nez sera plus long à la fin de son mandat !

Les derniers commentaires

  • gasplau le 11.07.2013 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    schwartz-roud war naïscht da probéiere mer lo blo-gring

  • Help ! le 11.07.2013 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Alors? Vous voulez quoi pour les 5 prochaines années? Vous avez le CHOIX : un pantin orange, rouge, bleu ou vert. De toute façon son nez sera plus long à la fin de son mandat !

  • neiregirung le 11.07.2013 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    18ans à la tête du pays c'est trop long , M. Juncker a fait bcp pour le pays, mais il est temps de changer , et c'est ça aussi la démocratie, l' Etat-CSV a trop duré, vive l'alternance!!!!!

    • mike le 11.07.2013 16:01 Report dénoncer ce commentaire

      on a vu en france ce que donne l'alternance........................

  • Philippe le 11.07.2013 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles seront les nouvelles lignes politiques des partis après la démission du Premier Ministre, l'avenir reste incertain pour tous les luxembourgeois, de plus les dernières élections avaient renouvelé la confiance au C.S.V la future coalition devrait être D.P / L.S.A.P/ dei Grèng si le peuple suit le choix de la chambre.

    • Paul le 11.07.2013 13:08 Report dénoncer ce commentaire

      dei Grèng? Vous avez dit deu Grèng? Bausch? Huss? Braatz? Turmes? Pour quoi faire? LSAP? Pour la réforme des retraites, pour l'interdiction de fumer? Les fumeurs sont râleurs et les autres regrettent la loi tardive! Pour la réforme scolaire qui n'en est pas une? Pour la réforme des caisses de maladies? Les DP? Qu'ont ils fait? Rien que de râler! CSV non de toute façon. La meilleure des solutions pour montrer que nus ne sommes pas satisfaits est de ne pas aller aux élections!

    • Ypsos le 11.07.2013 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Vous confondez quelque chose: Le peuple n'a pas à suivre l'avis de la Chambre, mais la Chambre doit suivre l'avis du peuple. La Chambre est (en théorie) le représentant du peuple

    • Sigefroid le 11.07.2013 19:25 Report dénoncer ce commentaire

      bien résumé!! Et en effet, que les plus courageux et décidés des citoyens ne se présentent pas au bureau de vote. Au plus l'absentéisme sera important au plus, peut-être car je suis optimiste, les pseudo représentants de personne tenteront-ils d'exciter leur système neuronal! La seule solution est un nouveau contrat social! Et que seuls les citoyens peuvent imposer! Nous sommes au XXIe siècle, plus au XIXe, et les moyens de la technologie ne doivent pas prioritairement servir à surveiller mais peuvent être les outils d'une nouvelle démocratie à laquelle on doit imposer de nouvelles règles.

  • Govollux le 11.07.2013 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que le ménage sera fait dans le judiciaire aussi car il semble aussi arrogant et pourri quand on est victime de l'abus que nous avons subis depuis 5 ans sous l'administration de Landsbanki Luxembourg. C'est le plus gros scandale de tous qui passe sous silence.