Tourisme / Argent public

18 janvier 2021 14:31; Act: 18.01.2021 15:19 Print

Quel financement pour les cinq ORT au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Le tourisme local au pays peut compter sur le soutien de cinq offices régionaux (ORT). Mais comment ces organismes sont-ils financés?

storybild

Lex Delles, ministre du Tourisme au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Plus que jamais sous le feu des projecteurs, ces derniers mois, depuis qu'il est devenu plus compliqué de voyager à l'étranger en raison de l'épidémie de Covid-19, les cinq offices régionaux du tourisme (ORT) sont désormais scrutés de près au Luxembourg. «Comment fonctionnent ces organismes et quelle est leur situation financière?», s'est demandé la députée Stéphanie Empain (Déi Gréng) dans une question parlementaire adressée au ministre du Tourisme Lex Delles (DP).

Selon le ministre du Tourisme, les cinq ORT du Luxembourg reçoivent chaque année une enveloppe globale qui doit couvrir les rémunérations, le fonctionnement et la réalisation de projets. Pour l'année 2021 à venir, on apprend ainsi que la somme de 1 855 371 euros sera allouée par la direction générale du Tourisme, soit une augmentation d'1% par rapport à l'année 2020 et de 1,1% par rapport à l'année 2019.

Au niveau des effectifs, Lex Delles ajoute encore que chaque office régional du tourisme dispose d'un gestionnaire et de deux à trois coordinateurs touristiques. Parmi les cinq ORT, certains organismes, mais pas tous, peuvent également compter sur du personnel qui se charge du secrétariat.

Les ORT qui sont porteurs de projets du type «Interreg» ou «Leader» peuvent également présenter des effectifs plus élevés, afin de mener à bien ces projets. «Les frais de personnel supplémentaires issus de ces projets sont couverts intégralement ou en partie par les budgets respectifs desdits projets», complète encore le ministre du Tourisme. Et de conclure: «La crise sanitaire que nous vivons actuellement constitue un défi majeur pour tous les acteurs touristiques», et ce compris les ORT.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tabloïd le 19.01.2021 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca me rappelle le reportage choc de l'équipe d'Elise Lucet, arrivée en tgv à 9h50, taxi jusqu'à limpertsberg (banque Rotschild) reportage choc sur la réalité locale et retour à Paris 3h plus tard avec toutes les images en poches ! quel joli coup quand y repense ! bravo Élise ! Le Luxembourg en est encore tout secoué !

  • Oncle S. le 18.01.2021 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Dans un pay grand comme un département français, nous avons 5 offices "régionaux"? Ne serait-il pas plus judicieux de centraliser gestion et secrétariat et n'avoir que des coordinateurs locaux?

  • luis le 18.01.2021 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les impôts des citoyens servent a quoi ça sert à ?

Les derniers commentaires

  • Tabloïd le 19.01.2021 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais...au fait combien y a t il d'emplois fictifs dans les domaines étatiques ? quelqu'un à déjà enquêté la dessus ?

  • Tabloïd le 19.01.2021 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca me rappelle le reportage choc de l'équipe d'Elise Lucet, arrivée en tgv à 9h50, taxi jusqu'à limpertsberg (banque Rotschild) reportage choc sur la réalité locale et retour à Paris 3h plus tard avec toutes les images en poches ! quel joli coup quand y repense ! bravo Élise ! Le Luxembourg en est encore tout secoué !

    • Crystal le 20.01.2021 11:26 Report dénoncer ce commentaire

      @ Tabloïd, celui-là même où elle a interviewé je ne sais plus quel ministre et le CEO de PWC ou un reportage plus récent ?

  • Untourism now le 19.01.2021 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 bureau central suffit largement, réduction du budget immédiate, distribution du surplus aux indépendants du secteur du tourisme, pourquoi encore gaspiller, gaspiller, trop payer...ça me rappelle furieusement l'augmentation de budget pour le théâtre national inactif du pays ! à l'époque ils demandaient 200000 € et le ministre à octroyé 1 million pour voir venir large ! incroyable.

  • luis le 18.01.2021 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les impôts des citoyens servent a quoi ça sert à ?

    • Crystal le 20.01.2021 11:27 Report dénoncer ce commentaire

      @ luis, on vous a déjà dit d'écrire correctement !!!

  • Oncle S. le 18.01.2021 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Dans un pay grand comme un département français, nous avons 5 offices "régionaux"? Ne serait-il pas plus judicieux de centraliser gestion et secrétariat et n'avoir que des coordinateurs locaux?

    • Pierre le 18.01.2021 19:08 Report dénoncer ce commentaire

      Non, on a des ORT :-))))))))

    • Crystal le 20.01.2021 11:28 Report dénoncer ce commentaire

      @ Oncle S., la mégalomanie récente du Luxembourg !!!