Au Luxembourg

15 juillet 2019 19:54; Act: 16.07.2019 09:37 Print

«Quelques millions» détournés à Hesperange

HESPERANGE - Le bourgmestre Marc Lies (CSV) a déclaré que «quelques millions» avaient été détournés de la commune d'Hesperange et ce «pendant plus de 20 ans».

storybild

La commune d'Hesperange a déposé plainte contre X. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

La commune d'Hesperange a déposé plainte contre X, le 21 juin dernier, auprès du juge d'instruction de Luxembourg, pour faux en écritures publiques ou privées, usage de faux et détournement de fonds publics.

Marc Lies, qui devait être interrogé sur le sujet lors du conseil communal, est revenu sur l'affaire pour L'essentiel. «Il s'agirait de quelques millions détournés et pendant plus de 20 ans, a-t-il déclaré. Il y a eu des pics en 2006/2007, où de plus grosses sommes ont été facturées».

Pour rappel, un débiteur de la commune n'avait pas réglé ses factures auprès de la commune, avait constaté le service financier d'Hesperange. Or, le débiteur a affirmé qu'il avait bien payé ce qu'il devait. Après vérifications, il avait bien versé l'argent mais sur un compte bancaire n'appartenant pas à la commune d'Hesperange. Le compte avait même déjà été utilisé avec deux fournisseurs de la commune. C'est aux autorités de «clarifier l'enquête», a ajouté le bourgmestre.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Full-Ice le 15.07.2019 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20 ans pour se rendre compte que des millions ont été détournés, c’est vraiment un manque de sérieux et de gérance !! Le problème lorsqu’il y a trop d’argent que ce soit une société ou autre, il y aura toujours des gens qui magouilleront pour essayer de s’en mettre plein les poches. Cet argent est perdu maintenant. La CNS avant, ça maintenant et ensuite se sera quoi?

  • Rémi le 15.07.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "quelques millions" c'est marrant

  • Pistolero le 16.07.2019 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si cela était que la pointe d’un iceberg, qui sévit dans plus d’une commune???

Les derniers commentaires

  • Gudd ugeschass gin le 16.07.2019 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Et ca continue! Il y a quelques jours on nous a fait payer par éle biais du notaire des Impôt fonciers d'une maison unifamiliale à hauteur de 3147,24€ alors que le tarif est de 15,80 € par an ....... et que j'ai la preuve que tout est payement.... chercher la faute !

  • WTFWTF le 16.07.2019 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    "quelques millions". surpris de la désinvolture de la phrase, pour une "petite" commune. C'est juste énorme ! 20 ans pour s'en rendre compte ... c'est juste inacceptable comme laxisme... enfin bon, je dis ça, je dis rien.

  • Money = moteur de la vie le 16.07.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Comme disait Smain: "L'argent ça vient, ça va, et tant que ça vient, ça va"

  • MarcC le 16.07.2019 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La CNS et maintenant la commune d’Hesperange, c’est que la pointe de l’iceberg, l’avenir nous le dira.

  • LeLeur le 16.07.2019 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas se leurrer , le Luxembourg étatique a nager (et nage encore) dans une manne d'argent dépassant largement son propre revenu, il doit y avoir des milliards (petites miettes noyé dans la masse) qui furent détournés... Le seul bémol c'est que c'est ce laxisme qui justifiera que nous devrons payer plus et/ou obtenir moins