À Howald

08 avril 2021 07:00; Act: 08.04.2021 09:50 Print

Querelle de clochers autour d'une antenne 5G

HOWALD - La demande d'installation par Orange, d'une antenne 5G sur l'église de Howald, divise les opinions dans la commune d'Hesperange.

storybild

Les opposants à l'antenne 5G se sont exprimés. (photo: Frédéric Lambert/L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que plusieurs antennes fleurissent déjà au faîte du clocher de l'église Notre-Dame de la Miséricorde à Howald, la demande d'installation d'un mât supplémentaire introduite par l'opérateur Orange en 2020 fait bondir le bourgmestre d'Hesperange, Marc Lies.

«Nous nous y opposons formellement et de toute façon, nous ne donnerons pas notre autorisation», fulmine l'élu CSV. «Orange a introduit une procédure commodo-incommodo, qu'il n'est pas possible de stopper», poursuit Marc Lies. De son côté, Orange confirme cette demande, en précisant «veiller à toujours respecter les directives des autorités dans l’implémentation de notre réseau».

«On n’est pas des anti-5G»

Mais la polémique ne s'arrête pas là. En effet, l’école fondamentale de Howald-Plateau jouxte l'église en question et, selon certains parents, «elle se trouve dans la zone de puissance non réduite par l’opérateur Orange». Des parents qui ont jusqu'à ce jeudi pour poser réclamation.

Ce dont d'aucuns n'entendent pas se priver. «On n’est pas des scientifiques ou des professionnels de la téléphonie, mais on pense que l’on pourrait trouver un meilleur emplacement qu’en face d’une école. On n’est pas des anti-5G, mais on a juste des principes de précaution. D’autres endroits sont peut-être plus appropriés. La commune rendra son avis sur la question en collège échevinal le 26 avril», relève Annabelle, maman d'écolier. «La commune nous laisse nous exprimer et on espère que ce sera constructif», embraye Maylis. Affaire à suivre comme on dit en pareil cas.

(Frédéric Lambert et Jean-François Colin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • perruque_de_trump le 08.04.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est dégueulasse de faire manifester des enfants, ils ont aucune idée de ce que c'est la 5G (comme la plupart des adultes en fait). Laissez les jouer et grandir au lieu de vous en servir comme pions pour vos idéologies!

  • Donc le 08.04.2021 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Donc aucun élève de l'école fondamentale ne dispose d'un smartphone acheté par ses parents ? Je ne sais pas si les ondes des antennes sont mauvaises ou pas mais je suis certain qu'avoir un téléphone dans sa poche "attire" les ondes.

  • AntiAntiAnti le 08.04.2021 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien d'entre eux auront leur portable en main justement devant l'école, attendant leurs gosses? Ils auront tous leur émetteur d'ondes électromagnétiques en main. "pas anti-5G", mais bien sur que si, sinon ils ne seraient pas là. Anti-mesures Covid, croyants de QAnon du même coup?

Les derniers commentaires

  • Howald crew le 08.04.2021 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Soit dit en passant l'article est mauvais. Tout est péjoratif, on dirait que c'est fait pour attirer les aigris de service. Querelle de clocher, polémique, blabla.. Le journaliste a-t-il cité une ou des études sur la 5G, est-il allé consulter le dossier disponible à la commune ? Non, il se contente de livrer à la vindicte des commentateurs cammouflés des parents fort légitimement inquiets que l'école maternelle ainsi que les classes les plus petites de l'école se trouvent dans le champ de puissance maximale de l'antenne qu'Orange veut poser. A-t-il interrogé Orange ? A-t-il fait son travail ?

  • luis le 08.04.2021 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toute façon les dirigeants font-ils a leur guise ?oui la opinion du peuple ne compte pas c,est fini la démocratie disparaîtra bientôt.

  • luis le 08.04.2021 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis pas 5G.

  • Pourquoipas le 08.04.2021 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Hier une voiture est passée à coté de moi, du coup j'ai inhalé le gaz sorti de l'échappement. Je vous tiens au courant si je commence à briller la nuit ou si je prends feu de façon spontanée

  • M'enfin le 08.04.2021 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Ce seront les mêmes qui iront manifester car ils n'ont pas un bon réseau assez rapide.