Luxembourg/Grande Région

02 mai 2018 15:52; Act: 02.05.2018 16:38 Print

Qui étaient les soldats aux ordres de Napoléon?

LUXEMBOURG - Les Archives nationales de Luxembourg cherchent du soutien en ligne pour comprendre qui étaient les soldats du département des Forêts sous Napoléon.

storybild

Environ 3 000 actes mortuaires de soldats originaires du département des Forêts, morts au service de la France pendant les guerres napoléoniennes entre 1798 et 1814, sont conservés aux Archives nationales de Luxembourg. (photo: Crowdsourcing.anlux.lu)

Sur ce sujet
Une faute?

De 1795 à 1814, la ville de Luxembourg était le chef-lieu du département français des Forêts qui correspond actuellement au territoire du Grand-Duché, de la province belge de Luxembourg et de l'ouest du land allemand de Rhénanie-Palatinat. Durant cette période, des soldats originaires de cette grande région ont servi la France lors des guerres napoléoniennes et 3 000 d'entre eux disposent d'un acte mortuaire qui est aujourd'hui conservé aux Archives nationales de Luxembourg (ANLux).

Pour tenter d'exploiter les données contenues dans ces actes, les Archives nationales de Luxembourg ont lancé, ce mercredi, un projet intitulé «Fuersch mat un eiser Geschicht - Wee waren dem Napoleon seng Zaldoten aus eise Géigenden?». Ce projet invite le grand public à donner un solide coup de main pour indexer l'ensemble de ces données en créant un inventaire de recherche en ligne.

Participation en ligne

Grâce à la participation des passionnés d'histoire, l'ANLux espère pouvoir mettre à disposition du grand public «des informations essentielles pour mieux comprendre le sort de ces hommes qui ont vécu sur le territoire du Grand-Duché actuel, ainsi que dans les régions limitrophes, et qui ont été enrôlés par la France sous Napoléon Ier».

Pour participer au projet, il est nécessaire de créer un compte en ligne, d'ouvrir un acte mortuaire dans la visionneuse, de retranscrire les informations renseignées sur l’acte en utilisant le formulaire dédié et d'enregistrer les informations saisies. Toutes les indications se trouvent sur CrowdSourcing.anlux.lu

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard le 02.05.2018 23:52 Report dénoncer ce commentaire

    Attention Grognards est le nom donné aux soldats de la Vieille Garde de Napoléon Bonaparte. Ils étaient les plus expérimentés de la Grande Armée, mais aussi les plus fidèles à l'empereur, qui les avait surnommés ainsi car ils se plaignaient de leurs conditions de vie. Cela faisait de ces soldats les seuls capables d'aller se plaindre directement à l'Empereur.

  • Luxo le 03.05.2018 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    A l'époque de Napoléon nous étions français, nous étions le département des Forêts. C'étais notre Empereur et nos grands pères étaient ses soldats. Napoléon a beaucoup apporté à notre département. Le Gdl se base toujours sur le code civil qu'il a écrit. Le français est la langue de notre code civil. Comment pensez vous que les ancêtres du Grand Duc se sont accaparés le Grand Duché?

  • Mosquito51 le 03.05.2018 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    Et encore aujourd'hui les français continuent de glorifier Napoléon, un homme qui a passé sa vie à faire la guerre et responsable de la mort de milliers de personnes.

Les derniers commentaires

  • vu Reimberg le 03.05.2018 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si ma mémoire est bonne...on a prétendu que Hitler avait Napoléon comme modèle. Et dire qu'aujourd'hui la France continue à diaboliser la Russie...alors que cette dernière n'a jamais attaqué Paris...

  • Luxo le 03.05.2018 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    A l'époque de Napoléon nous étions français, nous étions le département des Forêts. C'étais notre Empereur et nos grands pères étaient ses soldats. Napoléon a beaucoup apporté à notre département. Le Gdl se base toujours sur le code civil qu'il a écrit. Le français est la langue de notre code civil. Comment pensez vous que les ancêtres du Grand Duc se sont accaparés le Grand Duché?

    • Pas des Forets le 03.05.2018 16:03 Report dénoncer ce commentaire

      A l'époque de napoleon le Luxembourg était occupé et ravagé par les guerres du nabot tyrannique. Nous n'étions pas francais mais conquis car on appartenait à la couronne d'Espagne. Le congress de Vienne a remis de l'ordre en nous rattachant aux Pays Bas ( d'ou notre drapeau officiel ) jusqu'à l'indépendance et la creation du Benelux. L'occupant a été renvoyé chez lui .

  • Mosquito51 le 03.05.2018 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    Et encore aujourd'hui les français continuent de glorifier Napoléon, un homme qui a passé sa vie à faire la guerre et responsable de la mort de milliers de personnes.

  • Grognon le 03.05.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    ..encore des enrôlés de force?

  • Gérard le 02.05.2018 23:52 Report dénoncer ce commentaire

    Attention Grognards est le nom donné aux soldats de la Vieille Garde de Napoléon Bonaparte. Ils étaient les plus expérimentés de la Grande Armée, mais aussi les plus fidèles à l'empereur, qui les avait surnommés ainsi car ils se plaignaient de leurs conditions de vie. Cela faisait de ces soldats les seuls capables d'aller se plaindre directement à l'Empereur.

    • Jack Lepage le 03.05.2018 08:21 Report dénoncer ce commentaire

      Quand ils n'étaient pas contents, ils grognaient...

    • GG57 le 03.05.2018 08:22 Report dénoncer ce commentaire

      exactement