Sécurité au Luxembourg

13 octobre 2021 10:12; Act: 13.10.2021 14:22 Print

«La police cherche 200 nouvelles recrues»

LUXEMBOURG - La police grand-ducale doit regarnir ses rangs et elle met le paquet pour dénicher de nouvelles recrues.

storybild

La police lance une grande campagne de recrutement. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

700 candidats s’étaient présentés en 2020 pour 200 postes ouverts au sein de la police grand-ducale. Fort de ce succès, une nouvelle campagne de recrutement débute dès à présent pour garnir les rangs d’une administration qui compte 2 800 éléments (2 230 policiers et 570 membres du personnel civil).

«On espère qu’en 2021, l’intérêt pour nos fonctions sera le même», indique Frank Stoltz, directeur de la communication. «En 2021, c’est compliqué de faire sans les réseaux sociaux. On va donc aussi communiquer sur ces canaux pour toucher un public plus jeune. C’est difficile en tant qu’administration d’être présent sur toutes les plateformes, mais c’est important aussi de rappeler qu’il n’y a plus de limite d’âge pour devenir policier! En 2020, la moyenne d’âge des nouvelles recrues était de 26 ans».

«Une grande diversité de métiers»

«Si l’on veut faire partie des nouvelles recrues, il faut rapidement s’inscrire entre le 20 octobre et le 3 novembre», précise également Alain Engelhardt, directeur central stratégie et performance. «Il ne faut pas traîner et il faut avoir réussi l’examen général auprès de l’État, dans sa carrière respective, pour avoir accès à l’épreuve générale au sein de la police».

Quels seront les profils spécifiques recherchés? «On offre une grande diversité de métiers», poursuit Alain Engelhardt. «Il n’y a donc pas de profil bien précis au niveau du recrutement. Il faut être prêt à s’engager avec la volonté d’apprendre beaucoup de choses durant la formation, sans hésiter d’entrer en contact avec la population».

Une bonne maîtrise des trois langues du pays (luxembourgeois, français et allemand) est recommandée, de même qu’une bonne condition physique et de la volonté. Une polyvalence, rare, que la police grand-ducale compte bien dénicher lors des prochaines semaines.

(Frédéric Lambert/L’essentiel )