Logistique au Luxembourg

27 mai 2019 12:29; Act: 27.05.2019 12:48 Print

Quinze premiers diplômés en juin, puis trente par an

LUXEMBOURG - 15 premiers élèves obtiendront le mois prochain un diplôme de technicien en logistique, alors que le secteur souhaite intégrer du personnel qualifié.

storybild

Malik Zeniti, directeur du Cluster for Logistics. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le Cluster for Logistics fête ses dix ans cette année, il est confronté à un enjeu de taille. «Ces dernières années, des investissements importants ont été menés pour les structures (NDLR: la plateforme multimodale de Bettembourg ou le Cargocenter au Findel), rappelle Malik Zeniti, directeur du Cluster. Le secteur bénéficie désormais d’outils performants et modernes. Désormais, nous devons intégrer dans les entreprises du personnel qualifié, afin qu’elles puissent se développer».

À ce titre, le Cluster avait créé en 2014, dans l’enseignement secondaire, un diplôme de technicien en logistique. Alors que la formation en apprentissage (3 jours en entreprise, 2 jours au lycée) se déroule en 4 ans, 15 premiers élèves vont être diplômés en juin. «Leur profil est très international, avec des Luxembourgeois mais pas seulement, indique Malik Zeniti. Ils sont tous capables de s’exprimer en plusieurs langues. À noter aussi que parmi les trois meilleurs élèves, deux sont des filles. Pour le futur, nous tablons sur 30 diplômés chaque année». En termes de formation dans le secteur, l’université de Luxembourg a par ailleurs créé en 2017 un Master de logistique, en collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Résister à la concurrence des autres pays

Outre la formation, le secteur de la logistique au Luxembourg veille à développer la digitalisation de ses activités, afin de résister à la concurrence des autres pays. «Nous avons commencé à aider des start-up à faire connaître leurs propositions et leurs idées, explique Malik Zeniti. Cette démarche peut inciter les entreprises du secteur à miser sur de nouveaux procédés digitaux. De toute façon, je pense que l’avenir de la logistique passe par un traitement intelligent des données. Le but est de fournir aux industriels des prévisions pour éviter que ces derniers possèdent des stocks de produits qui ne vont pas s’écouler dans les temps prévus».

Aujourd’hui, le secteur de la logistique au Luxembourg compte plus de 12 500 emplois directs, auxquels il faut encore ajouter 11 000 emplois indirects qui gravitent autour.

(L'essentiel/Olivier Loyens)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 27.05.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    C'est peu, mais c'est déjà ça, on vient de loin.

Les derniers commentaires

  • Paul le 27.05.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    C'est peu, mais c'est déjà ça, on vient de loin.