Au Luxembourg

12 avril 2019 09:00; Act: 12.04.2019 13:38 Print

«Rattraper notre retard sur les infrastructures»

LUXEMBOURG - Député et rapporteur du budget de l’État, André Bauler se livre sur l’importance de sa tâche et la digitalisation.

storybild

Le gouvernement maintient un niveau élevé d’investissements: extension du réseau du train et du tram, augmentation de la dotation de la Société nationale pour les habitations à bon marché de 40%... (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Certains reprochent au budget d'être bâti sur des prévisions optimistes, êtes-vous d’accord?

André Bauler (rapporteur du budget): Dans le passé, il a souvent été reproché au ministère des Finances d’être trop optimiste, mais l’expérience montre qu’il a eu raison. Les comptes pour 2018 prévoyaient un déficit de 900 millions. À la fin de l’année, nous avons eu un excédent.

2,5 milliards d’euros sont prévus pour les investissements. Quels sont les projets prioritaires?

Il s’agit de rattraper le retard au niveau des infrastructures. Le gouvernement maintient un niveau élevé d’investissements dans tous les domaines. L’extension du réseau du train et du tram, l’augmentation de la dotation de la Société nationale pour les habitations à bon marché de 40%, la mise en œuvre de la stratégie 5G ne sont que quelques exemples.

La hausse des carburants a été annoncée. Est-ce suffisant pour réorienter les automobilistes vers d’autres modes de transport?

Il s’agit d’une mesure avant tout symbolique. Le Luxembourg prend très au sérieux ses engagements climatiques. L’augmentation des accises sert à signaler que le Luxembourg veut se diriger vers une réduction des émissions.

Quels seront les effets concrets de la digitalisation?

La digitalisation est en effet un terme très vaste. D’autres compétences seront requises, les exigences du marché du travail sont en train d’évoluer. Il est important d’accompagner et de préparer les salariés à ce développement. Mais je pense également aux services publics qui pourront être améliorés grâce à la digitalisation. Nous voulons que le citoyen puisse effectuer toutes les démarches administratives en ligne.

(Propos recueillis par Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Monique le 12.04.2019 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Bruxelles et Genève viennent de bloquer la 5G pour des raisons de risques sur la santé des habitants. Pourquoi vouloir faire de nous des rats de laboratoire?

  • Frontalier français le 12.04.2019 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a encore beaucoup à faire, c'est sûr, mais je remercie le Luxembourg de m'accueillir tous les jours et faire vivre ma famille grâce à un travail.

  • TuToi le 12.04.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    On ne veut pas de la 5G. C'est quoi ces politiciens qui décident pour le peuple? On est dans une démocratie ou une artistocratie voire une oligarchie?

Les derniers commentaires

  • Moi-Je le 12.04.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    je suis contre la 5G, parcontre je pour que le prix de l'essence soit adapté au prix du pays de residence de celui qui fait le plein. ( presentation de la carte d'identité) Ainsi les camions n'auront plus de raison de traverser le pays pour faire le plein et fini le tourisme à la pompe pour les transfrontaliers. Au final : memes recettes pour l'état mais moins de consummation car limitée en théorie au nombre reel de population. Win-Win Situation.

    • @Moi-Je le 12.04.2019 19:31 Report dénoncer ce commentaire

      Et les 500 millions de recettes c'est toi qui les paie ? faudrait revenir sur terre ...

  • TuToi le 12.04.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    On ne veut pas de la 5G. C'est quoi ces politiciens qui décident pour le peuple? On est dans une démocratie ou une artistocratie voire une oligarchie?

    • Choupinette le 12.04.2019 11:56 Report dénoncer ce commentaire

      malheureusement ce sont des multinationales de télécommunication qui imposent à nos gouvernements ce qu'ils doivent exécuter. Et les gens qui y travaillent ne pensent qu'à eux, leur statut et l'argent. Sans consulter les gens, sans faire des études scientifiques et indépendantes pour prouver que cela est inoffensif.... La Suisse semble etre le dernier bastion de la Démocratie en Europe car on y tient compte de l'avis des gens via des référendums. La-bas, on parle des risques de la 5G et le canton de Vaud et de Genève l'ont interdit pour le principe de précaution.

    • Memoi le 12.04.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      À ton avis ? La réponse est dans la question.

  • dawson le 12.04.2019 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jean Luc, la vente de carburant, de tabac et d’alcool génère des millions dans les caisses de l’état .... je ne pense pas que le Luxembourg soit prêt à uniformisé les taxes en Europe. On vit dans un monde où on préfère tout détruire pour faire du profit..... malheureusement.

  • garde ta m*rde le 12.04.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'en veux pas de la 5G !!!

    • patrickwilt le 12.04.2019 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      vous n'etes pas le seul à ne pas en vouloir! Signez vite la pétition déposée à la Chambre des députés au Luxembourg pétion n°1239

  • virinoh le 12.04.2019 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est normal qu’on se prépare à investir dans la 5G au Luxembourg quand d’autres pays l’interdisent ?!

    • Barth le 12.04.2019 10:03 Report dénoncer ce commentaire

      non, ce n'est pas normal... dans d'autres pays les gens s'intéressent à plus de choses que gagener du fric...donc ils ont un peu plus d'ouverture d'esprit. Donc ils sont au courant de la 5G et de ses dangers

    • farmahil le 12.04.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      Il n’est pas acceptable que notre santé soit exposée et sacrifiée au nom du progrès technologique ou, que notre santé soit tout simplement sacrifiée au nom d’une course absurde pour savoir qui sera le premier à adopter une nouvelle technologie sans au préalable en avoir étudié et examiné les conséquences de celle-ci sur son environnement.

    • Miles le 12.04.2019 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      @virinoh: Quels pays "interdisent la 5G"? Est-ce que vous confondez la technologie et un fournisseur controversé (Huawei), qui est banni dans certains Etats?