Travaux au Luxembourg

08 mars 2021 13:12; Act: 08.03.2021 16:59 Print

Remich prévoit des travaux mais pas de contournement

REMICH - Suite à une étude sur la circulation, une série de travaux et aménagements sont prévus dans la commune de l'est du Luxembourg, indique le ministère.

storybild

Un espace partagé est envisagé autour de l'Esplanade. (photo: Editpress/Archives / Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

L'étude menée par les Ponts et Chaussées sur le trafic dans la commune de Remich a mis en exergue la faible part de véhicules en transit, la plupart d'entre eux circulant dans la zone autour de la commune, a indiqué François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité, en réponse au député Léon Gloden (CSV). Un contournement de la commune n'est donc pas à l'étude. L'itinéraire européen des poids lourds pourrait tout de même être dévié de la N2 à l'autoroute A13. «L'idéal serait que les camions qui viennent de la vallée de la Moselle circulent sur l'A13», dit le ministre.

Des pistes sont en revanche évoquées concernant l'aménagement urbain. L'objectif est de fluidifier le trafic et d'améliorer la qualité de l'air dans le centre et le long de la Moselle. François Bausch veut en finir avec «la circulation sous forme de stop and go». Ainsi, une zone 30 et un espace partagé autour de l'Esplanade sont à l'étude, en collaboration avec la commune. Les élus concernés réfléchissent également à aménager des parkings.

Des discussions sont également en cours avec les autorités allemandes, car une partie des camions qui circulent dans le secteur n'ont pas d'autorisation pour rouler en Allemagne. L'idée est d'éviter que ces véhicules empruntent le réseau luxembourgeois.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mobilliteit.lu pfffffffffff le 08.03.2021 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Encore du grand n'importe quoi. On voit bien qui prend sa voiture pour aller travailler et qui a un chauffeur qui le conduit en réunion à 10h du matin.

  • Low rider le 08.03.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon Rémich a tout d'abord besoin de résistantes ! en premier lieu.

  • Non non tout va très bien. le 08.03.2021 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pitié, Mr Brausch, les verts ne vous occupez pas de nos petits tracas sinon nous allons vraiment être dans la ... stagnation, l'immobilisme. Tous les arbres vont être abattus, cela va être bettonné pour empirer les crues, les traveaux vont coûter 3 fois le prix, cela va prendre des années, ...

Les derniers commentaires

  • Low rider le 08.03.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon Rémich a tout d'abord besoin de résistantes ! en premier lieu.

  • Escadron de Protection le 08.03.2021 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et une digue anti tsunamis mosellane !!!!!!!! Les assurances doivent coûter bonbon à remich. Bientôt la Lulu-Venise

  • Mobilliteit.lu pfffffffffff le 08.03.2021 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Encore du grand n'importe quoi. On voit bien qui prend sa voiture pour aller travailler et qui a un chauffeur qui le conduit en réunion à 10h du matin.

  • lux le 08.03.2021 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c vrai que sur la A13 il y a pas assez de traffic

  • Non non tout va très bien. le 08.03.2021 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Pitié, Mr Brausch, les verts ne vous occupez pas de nos petits tracas sinon nous allons vraiment être dans la ... stagnation, l'immobilisme. Tous les arbres vont être abattus, cela va être bettonné pour empirer les crues, les traveaux vont coûter 3 fois le prix, cela va prendre des années, ...