Travaux de rénovation

24 février 2014 13:50; Act: 25.02.2014 13:01 Print

Rénover le pont Adolphe pourrait coûter plus cher

LUXEMBOURG - Devant les quelque 200 manifestants présents lundi, le ministre du Développement durable, François Bausch (Déi Gréng), a annoncé la création d'une piste cyclable non prévue à l'origine.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Prendre sa voiture - et uniquement elle - pour se déplacer au Luxembourg est une notion profondément ancrée dans les mentalités. La preuve? Le projet de rénovation du pont Adolphe. Bien que destiné à accueillir le tracé du futur tram, décrit par Claude Wiseler comme la future «épine dorsale» de la capitale, le projet n'a été pensé que comme une alliance entre le tram et la voie réservée aux bus et aux voitures. Une situation qui exclut totalement le vélo, ce qui a poussé, ce lundi, quelque 200 cyclistes à faire entendre leur voix. Réalisée à l'initiative de la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ (LVI), cette opération a été couronnée de succès puisque le nouveau ministre des Infrastructures s'est engagé à modifier le projet.

Un changement de cap lié à la volonté de François Bausch (Déi Gréng) de développer les alternatives à la voiture, quelles qu'elles soient. «Dans les futurs projets, nous veillerons à ce que les droits des piétons et des cyclistes soient respectés, a indiqué lundi le ministre du Développement durable. Nous cherchons des solutions pour le futur pont Adolphe». Autrement dit, aucun accès particulier ne sera mis en place sur le pont provisoire, dont la durée d'utilisation devrait durer 36 mois. La piste spéciale destinée à la mobilité douce, comprenez réservée aux piétons et aux cyclistes, ne verra le jour pas avant 2017.

Pour y parvenir, le ministère planche sur trois options: l'élargissement de la passerelle existante pour y intégrer une voie mixte pour les piétons et les vélos, la création d'une nouvelle passerelle ou l'élargissement des trottoirs du futur Pont Adolphe. Quelle que soit l'option retenue, cela aura une seule et même conséquence: l'alourdissement de la facture. Des travaux estimés entre 2,5 à 3 millions d'euros pour la première possibilité, de 4,2 millions à 6,8 millions d'euros supplémentaires pour la deuxième et une somme non encore définie pour la troisième. Le ministère doit rencontrer les responsables de la LVI, le 17 mars prochain, pour tenter de trouver une solution.

(Jmh/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • moilautre le 24.02.2014 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Est-il tellement difficile pour les cyclistes de demonter et pousser le vélo à la main sur 50 m a fin de partager la voie piétonne?!?

  • basta le 24.02.2014 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas de place pour une piste cyclable. Le tram va prendre une bonne partie de la place réduisant ainsi considérablement le nombre de voie possible. Il faut rappeler que les voies pour les véhicules sont non seulement utilisés par les voitures mais aussi par les camions et bus. Pour les cyclistes il y a toujours encore la formidable piste passant par la passerelle. Pas besoin à mon avis de sacrifier une voie pouvant être utilisé par des milliers de bus, ambulances, fournisseurs et voitures pour la petite douzaine de cyclistes.

  • Mario M. le 25.02.2014 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éviter tous ces conflits entre cyclistes et piétons il y a une solution simple. Il faut faire plus de pistes pour les vélos, il faudra obliger les cyclistes à les utiliser et non pas la route ou le trottoir et...et oui il y aussi un et! ...Interdire aux piétons, seuls ou avec famille, poussettes, chiens et grand-mères de se promener sur des pistes cyclables. Si tout le monde se tiendrait à ces simples règles il n'y aurait pas de conflits.

Les derniers commentaires

  • Alberto le 26.02.2014 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Supprimer le tram et vous avez de la place pour une piste cyclable et on peut même élargir les trottoirs et en plus on économise de l'argent.

  • Mario M. le 25.02.2014 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Pour éviter tous ces conflits entre cyclistes et piétons il y a une solution simple. Il faut faire plus de pistes pour les vélos, il faudra obliger les cyclistes à les utiliser et non pas la route ou le trottoir et...et oui il y aussi un et! ...Interdire aux piétons, seuls ou avec famille, poussettes, chiens et grand-mères de se promener sur des pistes cyclables. Si tout le monde se tiendrait à ces simples règles il n'y aurait pas de conflits.

  • Giant le 25.02.2014 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai vraiment rien contre le vélo en ville Mais il y a des cyclistes qui ne savent pas rouler en vélo Ni sur la route Ni sur les trottoirs ou dans les parcs Un non respect des autres gens sur les trottoirs ou des véhicules sur la route Les cyclistes doivent être adulte dans la tête avant de prendre le vélo pour rouler en ville

  • aigorleo le 25.02.2014 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils commencent à mettre des bus qui n'obligent pas à passer par la gare ou Hamilus pour aller n'importe ou dans la ville...ca couterait pas grand choses et ca améliorerait grandement le système de transports luxembourgeois...mais non, faut investir l'argent du contribuable pour donner à travailler à tous: que ca soit au moins utile à tous les travaux effectués!

    • Harsch le 25.02.2014 09:19 Report dénoncer ce commentaire

      Surtout que passer par la gare ou par Hamilius prend 2 à 3 heures!!

  • Ricky le 25.02.2014 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le vrai luxe n'est pas d'avoir une belle voiture ou une voiture puissante. Le vrai luxe est de pouvoir s'en passer et de prendre le temps de se déplacer autrement (à pieds, en vélo, en train, ....).