Épidémie au Luxembourg

11 août 2020 06:48; Act: 11.08.2020 09:51 Print

Rester confinés ensemble «laisse des traces»

LUXEMBOURG - Le confinement a été une épreuve pour certains couples. Certains sont ressortis plus forts, mais d'autres plus affaiblis...

storybild

Chez certains couples, le confinement a permis un rapprochement. (photo: Pexels/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

«Rester enfermés laisse des traces», confie Séverine Godard. La psychothérapeute-sexologue a vu une hausse du nombre de consultations dans son cabinet. Le confinement a été en effet une épreuve pour certains couples. «D'un coup, ils se sont retrouvés confinés avec d'un côté le télétravail et des enfants en bas âge, pouvant générer du stress». Avant le coronavirus, le travail et les sorties étaient considérés comme une bouffée d'oxygène et «cette bouée de sauvetage a disparu avec l'épidémie» explique-t-elle.

Problèmes d'intimité, manque d'espace pour souffler: avec le confinement, des difficultés déjà présentes au sein d'un couple, mais éclipsées par la routine, ont été révélées au grand jour, expose Séverine Godard. «Si le couple était déjà fragile, cette période a pu provoquer beaucoup plus de tensions», indique la psychothérapeute de Luxembourg-Ville. Pour certains, le confinement a été caractéristique, quelques-uns se sont même rendus compte qu'ils n'aimaient plus leur compagne ou compagnon.

Un effet bénéfique

«La période de confinement a été un accélérateur des problèmes de couples». Au cabinet de la sexologue Laura Hendriks, c'est une «hausse de nouvelles demandes» qui est apparue, sans forcément amener de nouveaux patients. Mais alors peut-on s'attendre à plus de divorces? Pas spécialement, «il y a bien une crise post-confinement, mais les couples sont seulement dans une phase de réalisation, pas encore dans la décision», explique la sexologue.

Au contraire pour certains, cette période a eu un effet bénéfique. «Ils ont pu prendre plus de temps pour eux et leur famille, et désormais il faut tout faire pour préserver cela». C'est le cas de Jessica*, étudiante de 23 ans: «Le confinement a tellement rafraîchi notre couple. Habituellement, nous nous voyons seulement le soir et nous sommes épuisés. Ces derniers mois, nous étions si heureux de passer autant de temps ensemble, nous nous sommes rapprochés encore plus qu'avant».

*Le prénom a été modifié

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chacun sa Vie le 11.08.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    rester confinés seuls aussi

  • JDFB le 11.08.2020 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les gens d'ici ne sont pas capables de vivre tout simplement et normalement, alors ne faites pas d'enfants et ne vous mariez pas, faites vos vies en célibataire.

  • @seblux le 11.08.2020 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait d accord je ne comrends pas les parents pour qui rester à la maison avec les enfants apportent du stress! un couple ca veux dire 2 donx si un est en télétravail l autre conjoint peut s occuper de enfants ! Mais oui malheureusement j entends de plus en plus de parents se plaindre de leurs enfants .

Les derniers commentaires

  • Non cette fois çi c'est pas moi le 12.08.2020 00:52 Report dénoncer ce commentaire

    En fait l'article se résume à: "si c'est rugueux c'est pas lisse".

  • Tome le 11.08.2020 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais dans certains couples dont le mien c était les deux en télétravail (tout le monde ne peut pas se permettre de se mettre en congé spécial) avec 2 petits enfants et leurs devoirs envoyés par les maîtresses. Au moins on a pu se rendre compte du travail très limité de certaines maîtresses.

  • veritis le 11.08.2020 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le bonheur de voir enfin clair et que tout est bien fini entre nous. merci covid

  • Moi aussi le 11.08.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Disons que la féministe moyenne ça va c'est supportable un peu, mais toute la journée... on sature vite! Ohhh ça va, c'est de l'humour, ou pas?

    • Woman le 11.08.2020 15:22 Report dénoncer ce commentaire

      Et le macho avachi dans son canapé pendant 3 mois, faut se le coltiner aussi ;)

  • Andre le 11.08.2020 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le plus c était de ne pas voir celle que j aime ca fait un an et je l aime j ai tout quitte pour elle et elle j espère qu elle se prête à sauter le pas.