Luxembourg

08 juin 2021 10:00; Act: 08.06.2021 11:21 Print

Retour à la normale dans les transports «blindés»

LUXEMBOURG - Alors que le trafic sur les routes a repris, les transports en commun se remplissent eux aussi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

7h33, c'est déjà la cohue à la gare de Luxembourg. À peine sorti du train, on se précipite vers les bus et le tram. À croire que la «vie d'avant» reprend. «Nous comptons près d'un million de passagers par mois depuis septembre sur le réseau national», expliquent les CFL, contre 1,5 million par mois avant le Covid.

Si les chiffres sur les trains transfrontaliers n'ont pas été communiqués, les frontaliers sont de retour en présentiel à en croire les passagers. «Je prends le train et le tram tous les matins. Les transports sont blindés», insiste Yasmine, frontalière française. Avec autant de monde, difficile de faire respecter les règles sanitaires, notamment dans les trains. «Au début, on fait attention, puis à un moment donné on s'assoit sans forcément respecter la règle d'un siège sur deux», avoue-t-elle.

Le calme règne encore un peu dans les trains nationaux. Mélissa prend le sien chaque jour à Bascharage. «Je pense que les gens ont encore peur de prendre les transports avec le virus». Marco, lui, constate que les bus se remplissent. «On voit qu'on retrouve la normalité car il y a de plus en plus de monde dans les bus, ça devient difficile de garder ses distances».

(Noémie Koppe/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guiguinotdelux le 08.06.2021 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il va être temps de mettre en place le télétravail un certain nombres de jours par semaine pour ce qui peuvent. Cela apportera une diminition de l'usage des routes, des transports en commun, une augmentation de la qualité de vie pour tous. Et puis pour l'écologie, ca doit etre pas mal !! :-)

  • TrueNorth le 08.06.2021 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bref, nous n'avons rien appris de cette pandémie, qui n'est pas encore terminée, loin de là. Un autre monde aurait pu être possible, un genre de retour aux sources.

  • Maxime le 08.06.2021 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Les transports le seul lieu où le covid disparait comme par miracle. Mais la nuit quand y a personne on peut pas sortir (couvre-feu) car le covid est là !! ????

Les derniers commentaires

  • quelle logique le 09.06.2021 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    couvre-feu, test rapide pour toutes les activités en intérieur, tests payants pour les vacances,... Mais dans les transports en communs, tout va bien...en fait ils viennent de découvrir que le covid a le mal des transports, donc il ne prend ni bus, ni tram,... je rigole mais tout ceci commence à m'énerver: les gouvernements ne sont plus là pour protéger la population, ils sont là pour se faire du fric!

  • le canard enchaîné le 09.06.2021 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 et classe réservé au personnel CFL ça les valorisent 2 même classe pour nous avant il existait même une 3 eme classe animaux

  • NYC le 09.06.2021 06:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @tristounet: exactement ! Encore un commentaire réaliste et perspicace….merci!

  • NYC le 09.06.2021 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Horeca solidarity: enfin un commentaire réaliste et perspicace! Merci

  • Anna le 08.06.2021 22:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour se faire, il faudrait environ 220 000 appartements disponibles…