Cambridge Analytica

06 avril 2018 10:48; Act: 06.04.2018 11:48 Print

Scandale Facebook: quel impact au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Au Grand-Duché, 2 645 utilisateurs de Facebook sont potentiellement concernés par la récupération de leurs données personnelles par la firme Cambridge Analytica.

storybild

Au Luxembourg, un seul utilisateur de Facebook a téléchargé l'application incriminée. Mais 2 645 personnes ont potentiellement été victimes de la fuite de leurs données. (photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Mercredi, Facebook revoyait à la hausse l'ampleur du «scandale Cambridge Analytica», du nom de la firme qui a récupéré, via un questionnaire psychologique, les données de 87 millions de personnes dans le monde. Au total, ce sont en fait 270 000 internautes qui ont téléchargé, en 2014, «Thisisyourdigitallife», l'application qui contenait le test. À l'époque, les applications autorisées par une personne avaient accès aux données de ses amis, ce qui explique l'effet boule de neige du scandale.

Au Luxembourg, selon les chiffres indiqués à L'essentiel par Tineke Meijerman, chargée de communication de Facebook pour le Benelux, une seule personne a téléchargé l'application en question. Mais au total, 2 645 utilisateurs se sont potentiellement fait «voler» leurs données personnelles. D'après les informations publiées mercredi par le réseau social, les États-Unis sont le pays le plus affecté par le scandale, avec plus de 70 millions d'utilisateurs dont les données ont pu être récupérées par Cambridge Analytica.

En France, plus de 210 000 utilisateurs de Facebook sont concernés par la fuite de données, alors que 76 personnes ont téléchargé l'application. En Belgique, les médias parlent de 61 000 personnes touchées, tandis que 310 000 Allemands seraient impactés, selon l'agence DPA. Pour rappel, les résultats obtenus dans le test de personnalité de «Thisisyourdigitallife» auraient été revendus à Cambridge Analytica par le développeur de l'application. La firme britannique, qui a travaillé avec l'équipe de campagne de Donald Trump, a ensuite pu se constituer une précieuse base de données en vue des élections américaines.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roxio le 06.04.2018 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter d'utiliser ces réseaux. Moins on étale sa vie, mieux on se porte.

  • Aristoteavéraisin le 06.04.2018 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Roxio Vous avez raison mais les gens sont des moutons c’est trop tard hélas, l’aliénation des réseaux sociaux est métastasé dans leur cerveaux C’est une guerre socio économique dans le but de contrôler les personnes un maximum, puis les abrutir, et pour cela, l’outil facebook est une arme redoutable....

  • med le 06.04.2018 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut jamais rien mettre sur ces réseaus . ce lui qui cherche des amies c est dans la vraie vie que il faut chercher

Les derniers commentaires

  • mimi le 08.04.2018 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci à tous j ai appris plein de choses. Je vais tenter d être plus attentive si possible.

  • Maeva le 07.04.2018 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord 2ProMil ! Les gens se moquent de ceux qui utilisent Facebook et demandent de réfléchir quand eux même ont un smartphone, utilisent Google, Gmail, Hotmail et peut-être même le service de localisation pour trouver un bon resto ou au cas où on perd le smartphone...Bref, les commentaires font bien rires. Même les voitures seront toutes équipées d’un service de localisation d’ici 2020. Alors si vous n’avez pas facebook, riez bien des autres mais regardez d’abord chez vous. Pour une vie vraiment cachée, c’est simple, il faut vivre sans internet et, pour ça, bonne chance !

  • geurre sans isu le 07.04.2018 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    allez analyser qui a inventé facebook ça explique tout ???? ça vient du FBI !! Encore une fois les américains !

  • premenons nous dans les bois le 07.04.2018 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    facebook est gratuit , et du moment que c'est gratuit , tu deviens le produit

  • Aie le 07.04.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout a fait d accord avec Py de Lux je suis comme vous! Je me porte très bien! Bien mieux que quand j’en avais