Le Luxembourg sous les eaux

15 juillet 2021 14:03; Act: 15.07.2021 15:15 Print

Situation toujours critique dans la vallée de la Sûre

ECHTERNACH - Les services du CGDIS restent mobilisés dans la vallée de la Sûre et appellent la population à ne prendre aucun risque.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les services du CGDIS restent particulièrement mobilisés dans la vallée de la Sûre et principalement du côté d’Echternach, Rosport, Born et Steinheim, où la situation est toujours particulièrement critique. Tous les services de secours du pays sont mobilisés et les centres moins sollicités sont venus en renfort. Le groupe de sauvetage aquatique est très sollicité et tous les bateaux disponibles ont été réquisitionnés pour aider les personnes coincées dans leurs maisons.

Le chargé de communication du CGDIS, Cédric Gantzer, insiste sur le fait que les personnes doivent s’organiser en attendant que les secours se déploient: «Il est important que la population qui se retrouve coincée dans les maisons ne prenne pas le moindre risque. On reste dans une situation délicate car on est tributaire de l’évolution de la météo et de l’influence qu’elle aura sur le niveau des ruisseaux et des rivières. On travaille de manière à analyser au mieux toutes les infos que nous recevons et on surveille aussi de très près l’évolution des niveaux des rivières en prenant régulièrement des mesures».

Le travail effectué en amont par les services du CGDIS a permis d’éviter une situation encore plus compliquée: «Sur base des prévisions météorologiques, on a mis en place un plan de bataille en prévoyant l’ouverture de postes d’accueil et des points d’hébergement. On espérait évidemment que la situation reste sous contrôle mais au vu de ce qui se passe, je pense qu’on a bien fait d’anticiper. Je n’ai en tout cas plus le souvenir d’avoir vécu une situation aussi compliquée depuis très longtemps».

(Jean-François Servais/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Schlapp le 15.07.2021 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les très onéreuses assurances du Luxembourg régleront tout ça quand ils auront décidé, non ?

  • Fritz le 15.07.2021 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans pour autant nier le réchauffement climatique, des inondations il y en a toujours eu , pour ceux qui on un peut de mémoire il y a 40 ans on en avait déjà l’expérience. Et allez faire un tour en ville dans le Grund pour voir les marques des crues du siècle dernier au premier étage de la prison , à côté la crue actuelle qui dépasse à peine le trottoir….

  • Idée le 15.07.2021 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Une partie de la solution et c'est facile à mettre en œuvre : voter une loi qui impose que chaque nouvelle construction/aménagement d'un parking extérieur soit réalisé avec des dalles alvéolées plutôt que du macadam, cela permettra à l'eau de mieux s'infiltrer dans le sol. Une place de parking ce n'est rien mais à l'échelle du pays, il y a beaucoup de places de parking. Ce n'est pas la solution miracle mais si ça réduit la montée des eaux de 10 ou même 5%, c'est toujours ça de moins dans la cave des habitations.

Les derniers commentaires

  • julie le 16.07.2021 00:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A bétonner à tire larigot partout voilà ce qui arrive l eau ne peux plus s evacuer

  • Fritz le 15.07.2021 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans pour autant nier le réchauffement climatique, des inondations il y en a toujours eu , pour ceux qui on un peut de mémoire il y a 40 ans on en avait déjà l’expérience. Et allez faire un tour en ville dans le Grund pour voir les marques des crues du siècle dernier au premier étage de la prison , à côté la crue actuelle qui dépasse à peine le trottoir….

    • Vindulux le 15.07.2021 19:57 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, il y déjà eu des crues, mais pas en été! Alors ne comparez les inondations du siècle dernier avec celles de ce millénaire...

  • Idée le 15.07.2021 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Une partie de la solution et c'est facile à mettre en œuvre : voter une loi qui impose que chaque nouvelle construction/aménagement d'un parking extérieur soit réalisé avec des dalles alvéolées plutôt que du macadam, cela permettra à l'eau de mieux s'infiltrer dans le sol. Une place de parking ce n'est rien mais à l'échelle du pays, il y a beaucoup de places de parking. Ce n'est pas la solution miracle mais si ça réduit la montée des eaux de 10 ou même 5%, c'est toujours ça de moins dans la cave des habitations.

    • Unicorn le 16.07.2021 10:41 Report dénoncer ce commentaire

      Quand j'achète un terrain à prix d'or, à plus de 100.000€ l'are, je n'ai même pas le droit d'y construire sur plus de la moitié, avec les distances à garder au bords, et le % de verdure, pourquoi ces règles ne valent pas dans les zones industrielles et commerciales? Voyez le bétonnage du nouveau Batiself en pleine zone à risque à Foetz, ou des gens sont décédés dans leur voiture submergés par l'eau il y a quelques années.

  • Schlapp le 15.07.2021 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les très onéreuses assurances du Luxembourg régleront tout ça quand ils auront décidé, non ?

  • Vindulux le 15.07.2021 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Nous ne pouvons plus nier que ces précipitations massives sont la cause du dérèglement climatique! Et si nos sols ne sont plus capable d'absorbés la pluie, c'est qu'ils sont morts, sans vie et trop compacté par les luxueux tracteurs de plusieurs tonnes subventionnés par le gouvernement. l'agriculture industrielle avec ses monocultures, ses engrais et produits chimique ont détruit la porosité du sol pour transformer notre GDL en un desert vert.

    • bien le 15.07.2021 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      c est pas faux

    • Icaro le 15.07.2021 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      Et les routes, autoroutes, parkings, centres commerciaux, usines, maison, piscines, terrains de sport, hall sportifs et culturels? Donc il faudrait se déplacer à pied, dormir sous les arbres, se baigner dans les rivières (que du coup seraient encore plus polluées que maintenant)

    • @Vindulux le 15.07.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

      "si nos sols ne sont plus capable d'absorbés la pluie" faut arrêter ta pseudo science.

    • L'idiot le 15.07.2021 19:19 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez tout à fait raison: continuons tout simplement comme si rien n'était. Sur que ça passera!

    • Unicorn le 16.07.2021 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      il y a toujours eu des dérèglements climatiques. Ce que l'on conteste, c'est l'influence de l'homme, elle est minime pour les causer, et elle est et sera infime pour l'empêcher d'empirer.