Au Luxembourg

30 juillet 2019 13:55; Act: 30.07.2019 14:19 Print

SOS Faim a perçu près de 9 000 dons en 2018

LUXEMBOURG - L'ONG SOS Faim, qui veut éradiquer la faim dans le monde, a publié son rapport annuel pour 2018.

storybild

L'action «changeons de menu!» fait partie des campagnes de sensibilisation de SOS Faim auprès du public luxembourgeois. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

L'an dernier, SOS Faim a aidé 883 450 familles qui rencontraient des difficultés pour manger, selon le rapport annuel présenté récemment. Une aide qui arrive sur le terrain, au Bénin, au Burkina Faso, en Éthiopie, au Niger et en RDC, grâce à 18 partenaires allant des organisations paysannes aux ONG ou encore aux institutions de microfinance.

En 2018, année des 25 ans de SOS Faim, l'ONG a pu compter sur 3 412 donateurs actifs, qui ont effectué 8 953 dons pour un montant total de quelque 569 000 euros. SOS Faim, qui compte 11 salariés à Schifflange et 44 membres, a pu effectuer 14 missions sur le terrain.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Giles Puech le 30.07.2019 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est allucinant qu'il puisse encore y avoir des gens qui ont faim dans un pays avec tant de cas d'obésité morbide.

  • @luxo le 31.07.2019 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "C'est en accueillant tous les migrants qu'on règlera les problèmes" ...

  • Luxo le 31.07.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    La faim dans le monde, les migrations et le réchauffement climatique ont une cause commune. Qui est le mode de vie des pays riches, basé sur l'accumulation des richesses au détriments des pauvres et des pays pauvres. Si toute l'humanité vivait comme un Luxembourgeois il faudrait 5 planètes pour nous nourrir. C'est en baissant drastiquement notre niveau de vie , en arrêtant d'importer du made in pauvreté et en acceptant de mieux partager nos fortunes (revenus et salaires), et en accueillant tous les migrants que l'on réglera tous ces problèmes. Mais on ne roulera plus en X. avec un X en poche..

Les derniers commentaires

  • @luxo le 31.07.2019 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "C'est en accueillant tous les migrants qu'on règlera les problèmes" ...

  • Luxo le 31.07.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    La faim dans le monde, les migrations et le réchauffement climatique ont une cause commune. Qui est le mode de vie des pays riches, basé sur l'accumulation des richesses au détriments des pauvres et des pays pauvres. Si toute l'humanité vivait comme un Luxembourgeois il faudrait 5 planètes pour nous nourrir. C'est en baissant drastiquement notre niveau de vie , en arrêtant d'importer du made in pauvreté et en acceptant de mieux partager nos fortunes (revenus et salaires), et en accueillant tous les migrants que l'on réglera tous ces problèmes. Mais on ne roulera plus en X. avec un X en poche..

  • Luxo le 31.07.2019 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a aussi des obèses dans ces pays. Mais ce qui est scandaleux, c'est qu'au Luxembourg on meurt de sur bouffe et de mal bouffe alors que dans les pays pauvres on meurt de faim. C'est nous, les habitants des pays riches qui sommes responsable des famines car nous importons à bas prix des aliments produits par les pays pauvres. C'est nous qui gaspillons la nourriture, c'est nous qui préférons manger des aliments transformé par l'industrie, c'est nous qui allons aux supermarché. Arrêtons de manger des bananes produites par des enfants qui sont trop pauvres pour acheter ce qu'ils ont produit!

    • @Luxo le 31.07.2019 10:22 Report dénoncer ce commentaire

      ben ce n'est pas cela le problème! Ce sont plutôt les subventions accordées à nos multinationales agricoles et les expropriations effectuées pas nos multinationales dans maints pays pauvres qui ont comme conséquence que les gens dans ces pays ne peuvent plus subvenir à leurs propres besoins.

    • Luxo le 31.07.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      @Luxo: Non! c'est nous qui achetons les produits de multinationales et pas les pauvres des pays pauvres. Nos multinationales n'ont pas de subventions, mais elles profitent des cadeaux fiscaux de pays comme le notre. Arrêtons d'acheter des bananes récoltés par un enfant qui n'a pas le même salaire que nous! Et arrêtons de subventionner les agriculteurs du pays pour qu'ils abandonnent leurs monstrueux tracteurs et commencent à produire des fruits et légumes pour nourrir les Luxembourgeois.

    • @Luxo le 31.07.2019 14:19 Report dénoncer ce commentaire

      pas toutes les bananes sont récoltées par des enfants et les gens des pays pauvres achètent aussi des produits provenant de nos multinationales et c'est cela le problème: leurs agriculteurs ne peuvent plus vendre leurs produits étant donné qu'ils sont plus chers que les nôtres...

  • duvaro le 30.07.2019 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien. Envoyer l'aide là-bas plutôt que d'importer les consommateurs en Europe comme c'est devenu la tendance.

    • Aracy le 31.07.2019 10:30 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous étiez né dans un pays en guerre, ou tellement pauvre que vous n'aviez aucune autre façon de survivre je suis sure que vous vous seriez servi de la "tendance" vous aussi. Franchement quand on a le ventre plein on n'a rien à faire des autres.

    • @Aracy le 31.07.2019 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      d'accord avec vous mais il y aussi un autre problème: ils voient sur la télé comment nous vivons ( grandes maisons, grandes voitures etc) mais ne se rendent pas compte que le coût de vie dans nos pays est aussi plus élevé et que beaucoup de gens ne possèdent pas ces choses mais se sont endettés...

  • Giles Puech le 30.07.2019 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est allucinant qu'il puisse encore y avoir des gens qui ont faim dans un pays avec tant de cas d'obésité morbide.

    • Relire le 30.07.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

      Dans l'article, on ne parle pas du Luxembourg

    • LisezAvantDeCommenter le 30.07.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'agit pas de familles au Luxembourg : "Une aide qui arrive sur le terrain, au Bénin, au Burkina Faso, en Éthiopie, au Niger et en RDC..."