En novembre au Luxembourg

07 janvier 2021 10:51; Act: 07.01.2021 12:19 Print

Hausse de 30% de la mortalité chez les hommes

LUXEMBOURG - Une surmortalité élevée (toutes causes confondues) a été observée en novembre, par rapport aux années précédentes. Les hommes sont les plus touchés.

Sur ce sujet
Une faute?

Au mois de novembre, le Statec a dénombré 530 décès de résidents, toutes causes confondues (274 hommes et 256 femmes). Comparé au mois de novembre des années précédentes, ce chiffre a augmenté de 31,2% (404 morts en 2019) et de 48% (358 décès en 2018). Le coronavirus a durement frappé le pays, qui comptabilise désormais 517 victimes depuis le début de l'épidémie, en mars.

Et la mortalité a été la plus forte à l'occasion de la deuxième vague de Covid: le Statec a noté une surmortalité très élevée entre le 23 et le 29 novembre. Ce sont les hommes qui sont les plus touchés. Chez les femmes, la surmortalité est restée modérée toute l'année. À noter que l'âge moyen des personnes décédées du Covid, durant les dix premiers mois de 2020, est de 80 ans pour les femmes et 74 ans pour les hommes.

Avant le premier décès dû au Covid enregistré le 13 mars, la mortalité au Luxembourg était pourtant en déclin, rappelle le Statec. Le taux de mortalité (nombre de décès/population moyenne) a été évalué à 6,6‰ les 11 premiers mois de l'année 2020. Pour la même période, il était à 6,5‰ en 2018 et 6,3‰ en 2019. Malgré ce chiffre alarmant, le Statec a tenu à préciser que «la surmortalité au Luxembourg est donc relativement limitée surtout en comparaison avec les autres pays européens».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Grinch le 07.01.2021 11:27 Report dénoncer ce commentaire

    La première chose à faire serait de corriger les courbes en tenant compte du taux de croissance démographique du pays... Evidemment qu'il y a plus de décès, puisqu'il y a plus d'habitants. On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres.

  • gringo le 07.01.2021 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    encore la faute au covid tout ça

  • Palamunitan le 07.01.2021 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis les commentaires ici j‘ai envie de vomir sur la connerie humaine.

Les derniers commentaires

  • Gilles le 11.01.2021 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    donc pour bien comprendre la plupart des opinions des internautes sur cette page, essayer de sauver 0,019 % de personnes pour la grande majorité gravement malade et en fin de vie justifierait de foutre un pays entier dans la m... avec tout ce que cela implique ?

  • Gilles le 11.01.2021 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce n’est pas 30% pour l’année, mais uniquement pour le mois de novembre, sacrée différence non ?

  • Gilles le 11.01.2021 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2018-2019 + 13,1 % ? Pas de Covid en 2019, pas de questions, pas de soucis ?

  • realite le 08.01.2021 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des suicides les autres décès !!

  • realite le 08.01.2021 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @incoyable la Population augmente chaque jour au Lux pourquoi pas un graphique avec le nombre d habitants par rapport aux décès . Ce serait + que logique non ?