Pour la rentrée

16 septembre 2021 11:00; Act: 16.09.2021 16:15 Print

Tendance manga ou rétro chez les coiffeurs

LUXEMBOURG - Avant de retrouver ses camarades de classe, il faut se faire une beauté capillaire. La tendance est à la couleur vive pour les filles et au rétro pour les garçons.

storybild

Avant la rentrée, on se refait une beauté.

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai eu une adolescente qui voulait que je lui fasse les cheveux entièrement en bleu. Elle avait déjà deux mèches, elle voulait la totale», raconte Valérie, qui tient un salon de coiffure à deux pas d'une école primaire dans la capitale, à Cessange. Les derniers jours avant la rentrée, les élèves défilent pour se faire une beauté capillaire. Et cette année, la tendance est à la couleur, pour les filles.

«Les couleurs pastel ou flashy» sont à la mode, explique la coiffeuse. «Elles viennent raviver les mèches rouges, roses, bleues... C'est très manga» Du côté des garçons, on reste plus classique. «La mode est à la coupe rétro, des permanentes avec du frisé sur le dessus. Eux viennent surtout faire des rafraichissements. Beaucoup de jeunes viennent aussi, plus que pour la rentrée, pour faire des tests avant la période des communions, qui aura lieu en octobre, cette année», jauge la professionnelle.

Le Covid a toutefois changé la donne, dans les salons de coiffure. «Beaucoup de gens font venir un coiffeur à domicile, ou ont acheté une tondeuse»... Mais la tradition demeure. «Je ne m'ennuie pas!», lance la coiffeuse. En effet, après les élèves des écoles internationales, françaises ou européennes fin août, début septembre, les écoliers du système luxembourgeois ont commencé à défiler en vue de leur rentrée. «Mais ça va continuer après le 15, certains sont rentrés de vacances à la dernière minute» et vont aller voir leur coiffeur après la rentrée.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • C'est pas gagné le 16.09.2021 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    "La mode est à la coupe rétro, des permanentes avec du frisé sur le dessus." pour de jeunes garçons.... Que l'on ne viennent pas me dire que la génération à venir va nous sauver.... Ou alors par pitié dites-moi que c'est limité au Luxembourg!

  • coif57 le 16.09.2021 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    c'est la coupe caniche mdrrrrrrrr

  • Comme ça c'est plus Simple le 16.09.2021 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    heureux d'être chauve; quel bonheur!

Les derniers commentaires

  • 40 ans avec des cheveux le 17.09.2021 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Attention déchainement de jalousie de chauves barbus:

  • TêteD'O le 17.09.2021 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui, continuez à vous persuader vous même qu'être chauve, ça ne affecte pas...

  • Bonne tête de vainqueur le 17.09.2021 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hey Boomer, sauvé de quoi? C'est pas difficile de faire mieux vu le monde que vous laissez en héritage...

  • veritis le 16.09.2021 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @c'est pas gagné: oui, c'est limité à une certaine population Luxembourgeoise

  • Comme ça c'est plus Simple le 16.09.2021 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    heureux d'être chauve; quel bonheur!