Au Luxembourg

21 mai 2019 12:17; Act: 21.05.2019 17:27 Print

«Toujours de la réticence au sujet de l’euthanasie»

LUXEMBOURG - L’euthanasie à domicile est plus courante que dans les hôpitaux au Grand-Duché où les cas restent stables depuis deux ans, selon un rapport présenté ce mardi.

storybild

Carlo Bock (2e personne en partant de la gauche) a remis ce mardi à Fernand Etgen (3e personne en partant de la gauche) le 5e rapport sur l’euthanasie et l’assistance au suicide. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2017 et en 2018, le nombre d’euthanasies est resté constant au Grand-Duché, avec 19 cas pratiqués lors des deux dernières années. Tel est le constat émis par la commission nationale de contrôle et d’évaluation de la loi du 16 mars 2009 sur l’euthanasie et l’assistance au suicide. Cette dernière a remis, ce mardi matin à Luxembourg, son 5e rapport sur la question à Fernand Etgen, président de la Chambre des députés.

«Ce chiffre est stable par rapport aux années précédentes», a indiqué Carlo Bock, médecin oncologue, spécialisé dans le traitement des cancers, et président de la commission. «Il n’y a eu que 8 cas en 2018, contre 11 en 2017, mais on ne peut pas parler de baisse significative statistiquement». L'âge des patients se situait entre 53 et 93 ans et 15 d'entre eux souffraient d'un cancer. Pour rappel, depuis l'entrée en vigueur de la loi en 2009, 71 cas d'euthanasie ont été déclarés.

S’inspirer du Québec

Une des conclusions du rapport, remis ce mardi matin, évoque toutefois une possible réticence de certains établissements hospitaliers à pratiquer l’euthanasie. «En 2018, deux cas, seulement, ont été pratiqués à l’hôpital, a souligné Carlo Bock. Les patients ont peut-être choisi de terminer leur vie à domicile, mais on émet tout de même l’hypothèse que quelques hôpitaux préfèrent ne pas euthanasier».

Moralement pour le médecin, c’est le principe de bienfaisance qui prime: il doit respecter la volonté du patient. Pour le patient, c’est le principe d’autonomie: chacun d’entre nous peut choisir sa fin de vie. Quant au grand public, il doit accepter le pluralisme moral à l’égard de la fin de vie. «Au Luxembourg, il y a toujours une certaine réticence par rapport à l’euthanasie», a conclu Carlo Bock, qui aimerait que le Luxembourg s’inspire de la loi actuellement en vigueur au Québec et en faveur de la liberté du patient. «Pour moi, la fin de vie idéale, c’est le choix de soins palliatifs adéquats. Quand ceux-ci ne sont plus suffisants par rapport à la dignité, à la douleur ou à des effets secondaires, on devrait pouvoir recourir à l’euthanasie».

Carlo Bock, médecin oncologue et président de la commission nationale de contrôle et d'évaluation de l’application de la loi sur l'euthanasie, au micro L'essentiel Radio de Frédéric Lambert:

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La dignité le 21.05.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut permettre aux personnes souffrantes de partir de manière digne.

  • Non à l'acharnement le 21.05.2019 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Non à l'acharnement thérapeutique, car il faut aussi laisser aux malades le choix d'une mort douce et naturelle quand en fin de vie, ils le souhaitent ...

  • Meca le 21.05.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Laisser les personnes qu'on peut plus rien faire de s en aller en paix, ne les laissez pas souffrir.

Les derniers commentaires

  • cerise le 22.05.2019 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voila ou personne ne connait la verite????

  • ladeux le 22.05.2019 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cerise je vous souhaites de ne jamais connaitre la situation de Vincent Lambert.

  • bonsens le 22.05.2019 03:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’église toujours l’église...

  • cerise le 21.05.2019 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon ami des qu il avait une bronchite a repetitiin son moral etait a Zero alors je riais de sa reaction et apres lui aussi le probleme c etait que cette personne n avait aucune consideration de sa famille et que chaque fois a cause de cela il plongeait dans le negatif mais si on ai aime et soutenu on est plus fort et moins malade

  • cerise le 21.05.2019 22:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis encore Plus choquee que vous du fait que je vis cette histoire et j espere que ca ne vous arrivera jamais en tout cas cette personne a bien ete piquee et celle qui l a fait me la dit mon amis ne m en avait jamais parle alors comment voulez-vous que je vive normalement dans cette situation je ne dors plus depuis cela et ca me fait de la peine a en etre malade alors ne me jugez pas c est histoire pour moi est horible car je suis dans le doute le plus horrible de ma vie....