Canicule au Luxembourg

25 juin 2019 13:52; Act: 25.06.2019 17:37 Print

Tout le sud du pays en alerte rouge mercredi

LUXEMBOURG - MeteoLux avertit d'un «danger extrême» dans le sud du Grand-Duché mercredi après-midi, avec des températures dépassant les 35°C.

storybild

Le plus important: hydratez-vous et buvez au moins 1,5 l d'eau par jour. (photo: AFP/Philippe Desmazes)

Sur ce sujet
Une faute?

MeteoLux renforce son alerte à la canicule. Après avoir placé le pays en alerte orange pour mardi et mercredi, l'institut météorologique luxembourgeois vient d'émettre une alerte rouge pour le sud du pays de 12h à 20h, avec des températures dépassant les 35°C sous abri. Ce niveau d'alerte signifie un «danger extrême», indique MeteoLux.

Une telle situation peut causer des risques généralisés pour la santé, y compris pour les personnes n'ayant pas de problèmes antérieurs. Les personnes âgées, enfants, ou personnes souffrant de maladie chronique sont d'autant plus menacées. Des coups de chaleur sont aussi possibles, avec des fièvres pouvant dépasser les 40°C. Coups de soleil, maux de tête, nausées, voire convulsion et perte de connaissances sont aussi possibles.

Pas d'école dans de nombreuses communes

Il est donc vivement conseillé de calfeutrer son logement en fermant les volets, rideaux et fenêtres pendant la journée et d'aérer pendant la nuit (la température doit redescendre autour de 22°C pendant la nuit). MeteoLux conseille aussi vivement de boire beaucoup d'eau, régulièrement au fil de la journée et d'éviter de sortir aux heures les plus chaudes. Si vous le pouvez, restez au frais! Sinon, mettez un chapeau ou une casquette sur la tête et limitez les activités physiques.

Pour ce mardi, l'alerte est orange jusqu'à 22h, avec des températures comprises entre 33 et 35°C sous abri, ce qui entraîne la suspension des classes dans de nombreuses communes et certains lycées. D'autres devraient rejoindre le mouvement. Ainsi, au Lycée technique du centre, au Limpertsberg, les élèves ont lancé une pétition en ligne pour éviter d'aller en cours par une telle chaleur. Elle approche déjà les 600 signatures!

Le gouvernement lance aussi l'alerte

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé mardi après-midi le déclenchement de l'alerte orange du plan canicule de la direction de la santé. Cette phase comprend des mesures de sensibilisation auprès de la population et l'application d'un protocole pré-établi pour la prise en charge des personnes les plus vulnérables, comme les personnes âgées, les patients souffrant de maladies chroniques etc...

Le plan canicule prévoit aussi une aide pour les personnes isolées, âgées, à autonomie limitée... Celles-ci peuvent s'inscrire et bénéficier de visites de surveillance et d'une aide pour rester hydratées et recevoir suffisamment d'eau. Les personnes concernées peuvent contacter la Croix Rouge au 27 55 ou l'inspection sanitaire de la direction de la santé au 247-85650.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandra le 25.06.2019 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande comment le pays réagirait dans le cas d'un réel problème, d'une réelle catastrophe. Alerte mauve, même rose ? (oups, ai-je le droit de mentionner cette couleur, justement au Luxembourg ? :-))

  • madmed le 25.06.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non mais Danger extrême... et sinon on a quoi pour terroriser les gens.. dans bcp se pays la température dépasse largement les 35 degrés. on s'adapte en conséquence mais arrêtez à chaque fois de terroriser les gens.

  • noname le 25.06.2019 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Et les balades sont aussi à proscrire par ces températures, le macadam atteint des températures qui dépassent les 50 degrés et leurs brûle les coussinets des animaux. Sans parler dés coup de chaleur quand le chien n’arrive plus à respirer par manque d’oxygène à proximité du macadam chaud. Et n’oubliez pas les oiseaux et autres petits animaux dehors ou chats sans foyer, laissez de l’eau fraîche à leur disposition!

Les derniers commentaires

  • dann le 26.06.2019 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour les commentaires bien réactionnaires, du style "de mon temps, on étaient des durs, super intelligents" etc etc. Merci de ne pas oublier les défis énormes qui attendent la jeunesse, comme le réchauffement climatique, le chômage de masse, dans le monde .

  • mort de rire le 26.06.2019 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le but d'un magasine d'information ou info tv est de rendre anxiogène la population afin de mieux la contrôler, danger extrême n'allez surtout jamais en Thailande c'est le danger extrême labas toute l'année

  • Phi le 26.06.2019 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Sud de L‘ Arizona l‘école est en plein air a l‘ombre car 9 mois autour de 40 à 46 si cest trop chaud dans les bâtiments , mais comme toujours unique au Monde le Grand Duché du Luxembourg aussi selon OCDE bout les résultas PISA , alors pas trop stressé le system.

    • PauvreHumanité le 26.06.2019 14:48 Report dénoncer ce commentaire

      A l'époque, l'instituteur/le professeur avait le droit de décider p.ex. de faire une randonnée en forêt, d'emmener les enfants à la piscine, d'organiser un picnic. Malheureusement, de nos jours, procédures obligent, de telles actions doivent être planifiées 3 mois à l'avance, faute d'avoir un "business plan", toutes les autorisations, les signatures et estampilles nécessaires etc. Et pourquoi ? En cas d'accidents (qui peut toujours survenir, c'est la vie), beaucoup de parents feraient un cirque énorme, crieront après les "responsables", demanderaient des indemnisations etc.

  • Amaury le 26.06.2019 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @CG57 moi j’ai un travaille physique dans un bâtiment classe b exposé sud et je ne s’ouvre pas. Il faut juste ne pas ouvrir les fenêtre et fermer plus les volets (en plus de s’hydrater). Dans les écoles ils ont des classes en AAA +dominique +vmc avec des locaux exposer nord. Du coup de je ne comprends pas la fermeture des écoles. Et certain enfant seront pas mieux a la maison dans une classe nrj F !

    • Robert le 26.06.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      Vous enseignez vraiment ? Le français ???

  • petitevoix le 26.06.2019 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fait d adapter travailler tôt et partir tôt Comme ça font les Pays qui I t de chaleurs extrêmes !!! L Australie, les Émirats , L Afrique etc