Au Luxembourg

11 avril 2018 09:00; Act: 11.04.2018 12:37 Print

«Être non-​​voyant n'est pas la fin du monde»

LUXEMBOURG - Sascha Lang est non-voyant depuis son enfance. Le Luxembourgeois s'est livré à «L'essentiel» et explique comment il gère son quotidien, notamment dans les gares.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

«Je ne crois que ce que je vois». Cette phrase semble totalement anodine. Sauf lorsqu'elle est prononcée par un homme aux lunettes teintées, portant une canne et tentant de trouver son chemin à la gare d'Oberkorn. À défaut d'avoir ses facultés visuelles, Sasha Lang, non-voyant, ne manque assurément pas d'humour. «­­Être non-voyant n'est pas la fin du monde. C'est tout simplement un handicap auquel il faut s'adapter», dit le Luxembourgeois.

Comme à la gare, où il se sert du dispositif d'auto-guidage au sol pour les déficients visuels. Selon les chiffres communiqués par la CFL, sur les 66 gares/arrêts du Grand-Duché, 27 en sont actuellement équipé(e)s. Beaucoup le connaissent, mais comment fonctionne-t-il exactement? En principe, il existe deux types différents, comme l'explique Sasha Lang. Des plaques rainurées sont dotées de bandes de guidage et indiquent une direction, permettant au déficient visuel de suivre son cheminement grâce à sa canne. Elles indiquent, par exemple, la direction pour la sortie ou les ascenseurs. Les plaques cloutées servent à indiquer un changement.

Sascha Lang se dit globalement satisfait du nouveau système de guidage à Oberkorn. Une annonce est faite avant l'arrivée d'un train en gare, avec le numéro de la voie. «Ce n'est pas toujours le cas dans la capitale, ce qui complique quelquefois la tâche», avoue ce père de deux enfants qui, grâce à la présence de son chien-guide Molly, n'a plus que rarement recours à sa canne.

Un handicap longtemps caché

Pour Sascha Lang, les choses étaient particulièrement difficiles au début de son handicap. À l'âge de trois ans, il a perdu la vue d'un œil à la suite d'une opération qui a échoué. L'état de son autre œil n'a cessé de se dégrader, jusqu'à ce qu'il devienne totalement aveugle à 14 ans. «J'ai tout de même fait ma scolarité dans une école normale et je n'ai appris le braille que sur le tard. J'ai toujours voulu cacher mon handicap», raconte le père de famille, aujourd'hui à la tête de deux agences de création artistique au Luxembourg et en Allemagne. Ce n'est qu'à l'âge de 25 ans qu'il a décidé d'accepter son destin en s'engageant à aider les autres.

Au Luxembourg, l'aide en matière d'accessibilité est dispensée par l'Association pour le développement et la propagation d'aides techniques pour handicapé(e)s (Adapth). Cette structure travaille en étroite collaboration avec les CFL pour la construction et la modernisation des infrastructures. «Depuis 2004, les CFL nous consultent systématiquement pour tous les plans. Nous les analysons et émettons des suggestions», souligne le directeur de l'Adapth, Fabiano Munisso. En principe, elles sont prises en compte, comme le confirment les deux parties. Dans le cadre du principe «Design for all», toutes les gares et tous les arrêts du Grand-Duché devraient être rendu(e)s accessibles aux personnes handicapées d'ici dix ans.

Pour Sasha Lang, ce serait un pas dans la bonne direction. Et il est grand temps. «Les pays scandinaves, mais aussi les États-Unis et l'Autriche, ont démarré bien plus tôt et sont beaucoup plus avancés que nous», constate l'homme de 43 ans. Pour rester dans le langage plein de malice de Sasha Lang, on peut néanmoins affirmer que «des améliorations sont en vue».

Témoignages de Erold, Thomas Et Anais. Propos recueillis par Pierre François pour L'essentiel Radio.

(Henning Jochum/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le psy le 11.04.2018 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours en retard les besoins spécifiques pour les handicapés au Luxembourg !!

  • Unicorn le 11.04.2018 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le gouvernement luxembourgeois est toujours en tête lorsqu'il s'agit de gros sous, le secteur financier, les corporations, les rulings, la conquête de l'espace, l'immobilier, mais dans l'humaitaire où le profit n'existe pas, il est toujours à la traîne. Après tant de profits, une honte!

  • Angelo51 le 11.04.2018 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    10 ans cela a l’air bien long en comparaison par exemple du tram. Dans ce pays il n’y a que les projets de prestige qui avancent à marche forcée. Pourtant ce projet de guidage au sol est certainement beaucoup moins coûteux et devrait avancer plus vite.

Les derniers commentaires

  • sunny le 11.04.2018 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il était dans ma classe. Je suis fière de toi et de ta gnaque!

  • Angelo51 le 11.04.2018 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    10 ans cela a l’air bien long en comparaison par exemple du tram. Dans ce pays il n’y a que les projets de prestige qui avancent à marche forcée. Pourtant ce projet de guidage au sol est certainement beaucoup moins coûteux et devrait avancer plus vite.

  • bien vu le 11.04.2018 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr on fait le reportage à la gare de Noertzange quasi neuve qui a coûté des millions, mais dans les autres gares des villages voisins c'est dangereux même pour les voyants !!

  • MAT le 11.04.2018 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est bien bonne celle-là hehe

  • Niro le 11.04.2018 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel courage!!! Il faut que le gouvernement se bouge pour les aider