Alliance politique

22 octobre 2013 16:01; Act: 23.10.2013 10:30 Print

Trois communes dirigées par une coalition à trois

LUXEMBOURG - L'idée de former une triple coalition n'est pas une idée nouvelle. Elle a déjà été mise en application en 2011 lors des élections communales et a bénéficié au CSV.

storybild

Depuis 2011, Michel Wolter (à g.) et Laurent Zeimet (à d.) dirigent Käerjeng et Bettembourg grâce à une alliance politique, alors que le LSAP était sorti premier des urnes. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cette coalition ne représente que 48% des électeurs avec le LSAP qui perd des voix et Déi Gréng qui perdent un siège. Ce ne sera donc pas une coalition de vainqueurs», a affirmé mardi, Claude Wiseler, vice-président du CSV auprès de L'essentiel Online, au lendemain de la décision du DP, du LSAP et de Déi Gréng de se rapprocher en vue de former une coalition triple. Et le ministre CSV de s'indigner que le «parti le plus fort au soir des élections ait été écarté». Un leitmotiv répété à plusieurs reprises par différents ténors chrétiens-sociaux, dont Gilles Roth, qui indique que cette décision «va à l'encontre de la tradition politique luxembourgeoise».

Une tradition qui, dans ce cas, n'a pas non plus été respectée lors des élections communales de 2011. En se basant uniquement sur les résultats sortis des urnes, les communes de Bettembourg, Käerjeng et de Junglinster auraient dû être dirigées par des bourgmestres LSAP ou DP. Or, elles sont tenues respectivement par Laurent Zeimet, Michel Wolter et Francine Colling-Kahn, trois élus… CSV. Une situation liée à un jeu d'alliance politique entre les chrétiens-sociaux, Déi Gréng, le DP et le BIGK - une initiative citoyenne locale - aux dépens des socialistes à Bettembourg et à Käerjeng. Aux dépens du DP à Junglinster.

À Bettembourg, le LSAP avait ainsi recueilli 42,38% des suffrages, devant le CSV à 29,79%. À Käerjeng, le LSAP avait recueilli 39,90% contre 33,91% pour le CSV. Le DP était arrivé en tête des suffrages à Junglinster avec 31,04%, tandis que le CSV s'était classé second, avec 29,53%. Pour justifier cet état de fait à Bascharage, Michel Wolter assure que «la coalition fonctionne depuis le refus du LSAP de faire alliance avec le CSV». De son côté, Yves Cruchten (LSAP) avait organisé une manifestation, baptisée «RIP Demokratie». À Bettembourg, la triple alliance n'avait pas fait de vague particulière, dans un contexte marqué par la perte du LSAP de la majorité absolue dans la commune. Accord électoral passé incognito également à Junglinster.

(Jmh/L'essentiel Online avec JW)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • andrea le 22.10.2013 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ahhh, vous voyez vous y vennez a mon commentaire de ce matin. plus diplomatique mais ça me fait plaisir que vous le soulignez enfin. Wolter arrête de jouer la victime t'as fait pire.

  • Gaston le 22.10.2013 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement Junker à l'opposition sera un magnifique atout pour le pays et j'aimerais vous inviter à réfléchir sur ce qui pourra se passer. Il était facile de diriger un pays plaçant tantôt le DP et tantôt le LSAP dans les positions difficiles. Maintenant il trouvera ses élèves et colistiers unis contre lui. Avec son expérience et ruse il va les traiter comme des élèves et il va les renvoyer chez eux a faire les devoirs. Je pense que la politique luxembourgeoise nous réservera plus de transparence et beaucoup de surprises. Vas-y Junker, soit passionnément dans la mêlée. Dans 5 ans 80% de voix

  • pierchen le 22.10.2013 23:15 Report dénoncer ce commentaire

    ne confondez pas la politique communale avec la nationale. les enjeux sont de loin différents. la commune mal gérée sera compensée par la nation, la nation mal gérée ce sera le contribuable. vous payerez tous, et malheureusement aussi nous, les conséquences de cette bêtise. croyez-le ou non!!!

Les derniers commentaires

  • Josiane le 23.10.2013 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas comparer coalition à trois au niveau local avec coalition à trois au niveau national, et par conséquence, au niveau international.. Que la CSV aille en opposition me choque moins que la manière avec laquelle on a jonglé avec MON vote..ne vouloirmême pa entamer une discussion avec la CSV et par ce biais donner la chance au pays d'avoir une majorité de 36 (contre 32) au parlement, me scandalise.. Soyez sûrs que la fois prochaine ce sera la CSV qui bénéficiera de mon vote, ne serait-ce que pour marquer mon désaccord total avec les trois parties complices des élections anticipées..

  • Pinto José le 23.10.2013 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ce marron ce qu'on montre aux outres comment faire, maintenant vienne pleurnicher, Michel Wolter il la fait à Bascharage, il n’a respecté la décision de la population de ça commune, et maintenant il dit que les outres partie ne respectent pas la décision du ces électeurs !!!!! Ce du n’importe quoi ????

  • angoiser le 23.10.2013 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie n'a pas était respecter . C'est tout simplement un coup d'état pour évincer JCJ du pouvoir. Sinon c'est trois partis ne ce serait jamais alliée. Et en plus attention le LSAP c'est des spécialiste des coups dans le dos de leurs partenaires attention donc au coups bas

    • andrea le 23.10.2013 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      mais non ce n'est pas juncker le problème. Juncker est et restera LE PLUS GRAND homme politique luxembourgeois. Ce sont ses amis le problème. Juncker ne sevit pas assez. Des têtes auraient du tomber. . le talon d'achille de Juncker c'est son parti. Personne et surtout pas Bettel Bausch et Schneider peuvent au jour d'aujourd'hui rivaliser avec lui. Mais voilà. il faut qu'on puisse mettre du dynamisme dans la politique. Et peut-être que dans quelques années la CSV se rendra compte qu'il n'y avait pas que des mauvais idées dans l'oposition. et puis JCJ dans l'oposition ça doit être quelque chose

  • Nicolas le 22.10.2013 23:56 Report dénoncer ce commentaire

    à Contern aussi aux dernières élections communales ils ont fait ce coup

  • pierchen le 22.10.2013 23:15 Report dénoncer ce commentaire

    ne confondez pas la politique communale avec la nationale. les enjeux sont de loin différents. la commune mal gérée sera compensée par la nation, la nation mal gérée ce sera le contribuable. vous payerez tous, et malheureusement aussi nous, les conséquences de cette bêtise. croyez-le ou non!!!