Justice au Luxembourg

24 janvier 2020 11:21; Act: 24.01.2020 11:41 Print

Un ado très violent placé au Centre pénitentiaire

LUXEMBOURG – À titre exceptionnel, un mineur de 17 ans a été placé vendredi au Centre pénitentiaire. Il s'était montré trop agressif dans les autres centres adaptés.

storybild

Le jeune homme a été placé à Schrassig, car aucune autre solution adaptée n'existait dans le pays, selon le parquet. (photo: Editpress/Jean-Claude Ernst)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une mesure exceptionnelle qui a été prise vendredi, par la justice du Luxembourg. «Un mineur de 17 ans a été placé, par décision du juge de la jeunesse de Luxembourg, au Centre pénitentiaire» de Schrassig, normalement réservé aux adultes, a indiqué le parquet. La mesure, «inéluctable» du fait du profil de l’intéressé, «n'est pas une première dans le pays mais est très rare», précise un porte-parole de l’institution judiciaire, contacté par L'essentiel.

L’adolescent, qui aura 18 ans dans le courant de l’année, s’est montré «très agressif», et ce «dès son plus jeune âge», selon la justice. Il lui est reproché des infractions pénales très graves, comme «des faits de viol, de vols à l’aide de violences et de menaces», reprend le parquet. Le jeune délinquant a été placé dans des institutions adaptées dès 2014, donc l’année de ses 12 ans, sans que son comportement ne s’améliore, au contraire.

Une solution recherchée à l'étranger

L’intéressé s’est livré à de nombreuses fugues. Il s’en est aussi pris de manière violente aux personnes chargées de s’occuper de lui, notamment le personnel de l’Unité de sécurité du centre socioéducatif de l’État (Unisec). Des plaintes ont été déposées à son encontre.

La situation devenant «intenable» à l’Unisec, du fait du refus du jeune homme de bénéficier de toute aide, une réunion de concertation a été organisée, la semaine dernière. Celle-ci a abouti à la conclusion que le Luxembourg ne «dispose pas d’une institution adaptée aux besoins spécifiques de ce mineur». Une solution à l’étranger est donc recherchée, pendant que le jeune homme se trouve à Schrassig. Le parquet précise que cette décision reste conforme à la législation.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lE jUSTE le 24.01.2020 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    à lire le contenu de l'article, on se doit de cosnstater que tout a été essayé avec ce jeune. S'il ne veut rien comprendre, s'il est capable de vols, de viols, de coups, non seulement sur les gardiens, mais aussi sur nous autres, alors il ne reste que la prison. Ceux qui disent le contraire n'ont qu'à proposer une solution , ou alors qu'ils se taisent.

  • Phil le 24.01.2020 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus important est d abord de protéger la société de ce type d individu. Ensuite il faut chercher des solutions, mais qui ne coûtent pas des millions. Sinon, au plus simple : au fond d une cellule pour longtemps. Sans télé, internet , ni PlayStation

  • Bigbill le 24.01.2020 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et il va encore se trouver des bonnes âmes, des "Gutmensch" qui se diront horrifiées que ce pauvre garçon aura été placé au Centre Pénitentiaire. Soupir..

Les derniers commentaires

  • box le 25.01.2020 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aider et pas enterrer! Il a besoin de soins importants

  • Exo 7 le 24.01.2020 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous réalisez ce que vous avez écrit ???

  • zetty le 24.01.2020 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec un tel raisonnement j en arriverais presque à regretter de ne pas être un délinquant depuis mon enfance. Et en plus avec un logement et salaire!!! C est la société qui doit être protégée de ce genre d individu.

  • 870l7mi78i7ikû le 24.01.2020 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A lire tous certain commentaire venant de personne parfaite entre guillemet je vous signale que le système éducatif n'est pas au point il y a beaucoup de travail à faire au GDL arrêter de vous voiler la face .Personne n'est à l'abri donc réfléchissent avant d'écrire des absurdité

  • joel le 24.01.2020 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour le mariage et procréation d’enfants à 15-16 ans ne sont plus d’enfants, sont dés ados, non? Pour enfermer un ado de 17 ans pour des faits extrêmement gravés, c est un enfant...on fait une grande histoire pour rien! On veut de droits, mais pas des obligations. Il est très dangereux et sa place est dans la prison, rien de plus! Moi personnellement je ne veux pas avoir en liberté « d’enfants » comme lui pour avoir peur de sortir dans la rue ou de vivre dans ma propre maison!