Commune d'Hesperange

24 juin 2019 08:00; Act: 24.06.2019 11:00 Print

Un agent serait impliqué dans le détournement

HESPERANGE - La commune d'Hesperange a porté plainte contre X pour détournement de fonds publics. Un employé de l'administration pourrait être impliqué.

storybild

La commune d'Hesperange fait face à une affaire de détournement. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Après la Caisse nationale de santé et l'Adem, c'est la commune d'Hesperange qui a été victime d'un détournement de fonds. L'enquête a débuté, après la plainte contre X, pour faux en écritures publiques ou privées, usage de faux et détournement de fonds publics, déposée par les autorités

Selon les informations de L'essentiel, un employé de l'administration communale semble être à l'origine de ces malversations. Interrogé sur le sujet, le bourgmestre Marc lies (CSV) ne souhaite pas en dire davantage. «Une enquête est en cours. Le numéro du compte incriminé est dans les mains de la police ainsi que d'autres documents. C'est à elle de faire désormais son travail d'investigation», dit-il. Tout juste consent-il à faire part de son étonnement et de sa déception si un agent était impliqué dans cette affaire. «Ce sont des employés assermentés dont la moralité doit être exemplaire».

C'est le service financier d'Hesperange qui avait lancé l'alerte. «Les agents se sont aperçus qu'ils n'avaient pas de traces de paiement de plusieurs factures émanant du même contribuable, rappelle Marc lies. Ils l'ont joint à plusieurs reprises et il a affirmé s'être acquitté des factures. Mais après contrôle, le compte qui lui avait été fourni pour le paiement n'était pas celui de la commune d'Hesperange». Le compte avait même déjà été utilisé avec deux fournisseurs de la commune.

(Gaël Padiou et Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 24.06.2019 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    ça prouve que le système fonctionne bien! Même si ça peut durer un temps, les fraudeurs se font toujours rattraper par la patrouille... (CNS, ADEM et maintenant une commune). Ce qui est désolant est que ces agents sont bien payés pour éviter de tels abus et tentations mais il y a toujours.

  • quelle honte ! le 24.06.2019 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Punaise si c'est le cas, punition exemplaire et pas simplement des remontrances et suspension de salaire, mais la case prison !

  • ladeux le 24.06.2019 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    puis à la CNS ou autres institutions, on a toujours pas le fin mot. l'aurons nous un jour? j'en doute fortement.

Les derniers commentaires

  • Olvi le 24.06.2019 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n’a rien avoir avec «  fonctionnaire qui gagne bien sa vie » c’est tout juste un problème de suivi après ou avant paiement. Il faut des gens qui valident et qui contrôlent ces transactions. L’argent facile existe à tous les niveaux et dans tous les domaines.

  • Louise le 24.06.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que c’est l’arbre qui cache la forêt. D’autres doivent aussi profiter des largesses de la commune. il suffit d’avoir la volonté de chercher…

  • Surfer le 24.06.2019 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Oh non... pas au Grand duché de Luxembourg...

  • Menchu le 24.06.2019 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    il faut augmenter les salaires des agents de la fonction publique pour qu'ils ne soient pas obligés à faire ces dérapages.

  • ladeux le 24.06.2019 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    puis à la CNS ou autres institutions, on a toujours pas le fin mot. l'aurons nous un jour? j'en doute fortement.