À Luxembourg

30 mars 2021 15:51; Act: 30.03.2021 16:25 Print

Un ancien hôtel transformé en logements sociaux

LUXEMBOURG - Le projet «Haus Delta» a permis de transformer trois immeubles du quartier de la gare de Luxembourg en 23 logements sociaux, inaugurés ce mardi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Trois maisons mitoyennes situées du 74 au 78, rue Adolphe-Fischer, dans le quartier de la gare de Luxembourg, ont été remises en état ces derniers mois. Autrefois réunies pour y installer l'hôtel Delta, ces maisons sont désormais divisées en chambres meublées pour la location sociale et seront gérées par le service logement de la Ville de Luxembourg.

En tout, les bâtiments du projet «Haus Delta» proposent 23 logements sur quatre étages, et peuvent héberger jusqu'à 32 personnes. Ces logements sociaux, inaugurés ce mardi par les autorités communales et le ministre du Logement, sont accompagnés de deux cuisines équipées avec salles à manger communes, de sanitaires ou encore d'une buanderie pour les habitants.

Le projet, qui concerne 988 m² de surface bruts, a été initié par la Ville en septembre 2015. Les travaux, qui ont duré de septembre 2018 au 17 mars 2021, représentent un investissement de quasiment 2,4 millions d'euros, subventionnés jusqu'à 75% par le ministère du Logement.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bonne conscience le 30.03.2021 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    Le principe de cette démarche est une bonne initiative morale, mais dans la réalité et si on examine, sans état d'âme, le résultat des logements sociaux dans d'autres pays, je crains que le quartier de la Gare ne devienne définitivement une zone à éviter.

  • Loool le 30.03.2021 16:52 Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que la plupart des gens ne peuvent pas ce permettent de ce payer un loyer dans cette zone, vraiment honteux !!

  • Adrien le 30.03.2021 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super ce quartier avait besoin de « sociaux »...

Les derniers commentaires

  • bizzar le 31.03.2021 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait distribuer des allocations logement et que l état de porte garantie pour les locataires ça serait une bonne solution

  • riches ou pauvre pas de milieu le 31.03.2021 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Alex Détrompez vous car ces chambres sont loin d'etre gratuites.Qui paie l'addition c'est le locataire avec 1/4 ou 1/3 de son salaire et allocations familiales pour une chambre minable qui eux sont aussi Les contribuables Et qui payent l ancienneté les gros salaires des gradués et profs de 8000 10000 leur allocations chefs de famille et allocations repas midi et ne l oubliez pas non plus ..le stade de foot, tram, routes etc ah oui les primes vélos pour les riche pollueurs soit disant écolos

  • riches ou pauvre pas de milieu le 31.03.2021 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @un pays riche : ça peut se faire uniquement si vous décidez de choisiriez gens avec qui vous voulez vivre en communauté mais si on vous impose les psychopathes les alcooliques les personnes violentes des personnes mal éduquées et même les sorties de prisons là ça devient un enfer !

    • Tina le 31.03.2021 14:57 Report dénoncer ce commentaire

      A côté de l'école en plus! Personne a pensé à nos enfants.

  • riches ou pauvre pas de milieu le 31.03.2021 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Alex Quand j'étais travailleur pauvre Aujourd’hui un travailleur coiffeur vendeur serveur mécanicien etc restera pauvre,vous viviez dans la misère mais vous aviez à l époque la possibilité d évoluer.Actuellement seul les plus riches peuvent évoluer les autres galèrent et galèreront.Ils ne faut plus envoyer les jeunes dans les sections de métiers pauvres coiffeur vendeur mécanicien car ils vont souffrir et ne pas pouvoir vivre correctement?On va bannir ces métiers aux luxembourg c est mieux ?

  • Mixité le 31.03.2021 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    ne faudrait-il pas une mixité dans le quartier de la gare et ne pas réserver ce quartier uniquement aux logements sociaux