Tourisme au Luxembourg

21 août 2019 14:42; Act: 21.08.2019 16:54 Print

Un bus pour désenclaver le nord-​​est du pays

LUXEMBOURG - Echternach, le Mullerthal ou encore Vianden sont des sites difficiles d’accès depuis Luxembourg. Un bus veut faciliter le trajet des touristes.

Sur ce sujet
Une faute?

«Quand l’histoire rencontre la nature... », c’est l’invitation pour le moins ambitieuse du service « Hop On Hop Off - Nature & Castle Line » proposée à la découverte, ce mercredi, par le Ministère du Tourisme, au départ de l’arrêt Roud Bréck - Pafendal au Kirchberg à Luxembourg-Ville.

Depuis juin 2019, et ce jusqu’au 4 novembre, un petit bus, équipé de guide audio dans un petit boîtier, propose en effet de rejoindre le nord-est très touristique et bucolique du Grand-Duché, depuis la capitale, à partir de 24 euros pour les adultes et 14 euros pour les enfants de plus de 4 ans. Un tarif qui vous permettra d’être véhiculé, en français, allemand, anglais et néerlandais, durant trois heures à travers une petite vingtaine de curiosités touristiques.

Plus de 1 000 personnes depuis juin

Au programme d’un trajet qui se déroulera pour la plupart du temps en pleine nature à proximité de la frontière avec l’Allemagne: l’incontournable et très connue Schiessentümpel du Mullerthal, les petites localités en bord de Sûre, les inimitables châteaux de Vianden et de Beaufort, sans oublier l’imposante basilique d’Echternach, célèbre lieu connu pour sa procession inscrite au Patrimoine Immatériel de l’Unesco.

«C’est un nouveau moyen de faire bouger les touristes dans le pays», a souligné Luc Reis, Managing Director chez Moyocci, société du groupe Sales-Lentz. «Plus de 1 000 personnes ont utilisé ce service depuis le mois de juin. On s’attend à des chiffres plus élevés à la fin du mois. On est bien parti. C’est encore une phase de test et on sera plus performant pour la prochaine saison touristique dès mars 2020. Echternach, Beaufort et Vianden sont des mots très recherchés sur Google, on avait donc une vraie volonté de désenclaver cette partie très touristique du pays en établissant une liaison rapide et pratique depuis Luxembourg».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • James B. le 21.08.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait faire tellement plus et mieux en matière de tourisme ici au Luxembourg, mais on ne s'intéresse jamais aux vrais problèmes, on préfère se mettre la tête dans le sable et s'auto-congratuler, comme on le fait toujours avec un peu pour tout ici.

  • Faut pas rêver le 21.08.2019 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens vont se battre pour aller visiter Vianden, Beaufort et Echternach, aucun doute la dessus.

  • Whynot le 21.08.2019 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Très belle initiative et super idéé, faisons encore une ligne rouge (avec un tel minibus) qui déssert les sites avec passé industriel (Esch-Centre,Esch-Belval,Dudelange avec the bitter years, Rumelange avec le MDM) et Le Fond De Gras...puis une ligne bleue qui va à Schengen, Remerschen (Biodiversum), Wormeldange et Grevenmacher et une évenuelle 4ème ligne qui fait le centre et l'ouest avec la vallée des 7 châteaux!?

Les derniers commentaires

  • Pierre le 21.08.2019 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    habitant la zone, je trouve que les communes devraient instaurer des quotas pour les touristes, comme dans certains pays déjà. Sinon toute la nature va souffrir dans peu de temps. On retrouve déjà pas mal de déchets le long des chemins.

  • James B. le 21.08.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait faire tellement plus et mieux en matière de tourisme ici au Luxembourg, mais on ne s'intéresse jamais aux vrais problèmes, on préfère se mettre la tête dans le sable et s'auto-congratuler, comme on le fait toujours avec un peu pour tout ici.

  • Norah R le 21.08.2019 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    Les bus circulent-ils en convois? Bénéficient-ils d'une protection policière?

  • Whynot le 21.08.2019 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Très belle initiative et super idéé, faisons encore une ligne rouge (avec un tel minibus) qui déssert les sites avec passé industriel (Esch-Centre,Esch-Belval,Dudelange avec the bitter years, Rumelange avec le MDM) et Le Fond De Gras...puis une ligne bleue qui va à Schengen, Remerschen (Biodiversum), Wormeldange et Grevenmacher et une évenuelle 4ème ligne qui fait le centre et l'ouest avec la vallée des 7 châteaux!?

  • Curieux le 21.08.2019 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    En 2020 comme les transports en communs internes au GDL seront gratuit, le système hopon-hopoff sera également gratuit ? Si oui, ça me donnera probablement d'aller faire plus de visites vers ces communes (une fois par an en voiture actuellement mais pourquoi par 3-4 fois par an avec un système de bus gratuits)