Au Luxembourg

14 octobre 2019 06:54; Act: 14.10.2019 09:23 Print

Un cambrioleur sur deux est un non-​​résident

LUXEMBOURG - Selon la police, le nombre de cambriolages aurait baissé cet été par rapport à l'été 2018. Mais le Grand-Duché reste une cible.

storybild

Cette année, le nombre de résidents ayant déclaré aux forces de l'ordre une absence prolongée de leur domicile a été multiplié par trois! (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le Luxembourg a été et restera probablement toujours la cible de cambrioleurs non-résidents!». Le constat effectué par la police est implacable. Le Grand-Duché attire la convoitise des cambrioleurs qui n'hésitent pas à traverser les frontières pour venir se servir. Et ce, «qu'ils soient organisés en réseau ou non», précise Frank Stoltz, porte-parole de la police grand-ducale interrogé par L'essentiel.

Des cambrioleurs qui auraient «une légère préférence pour les maisons», même si dans les faits, «tous les différents types de biens sont régulièrement convoités, qu'ils soient isolés ou non». En fil rouge, et ce n'est pas anodin quand on sait que les cambrioleurs viennent d'autres pays, «une grande partie des cambriolages a lieu à proximité des grands axes routiers». En 2018, selon les statistiques de la police, 39 Géorgiens ou encore 29 Roumains ont été arrêtés pour des vols avec effraction.

Trois fois plus de résidents signalent leur absence

Toujours est-il que les mesures de prévention martelées par la police semblent porter leurs fruits. Cette année, et pas uniquement durant les congés estivaux, le nombre de résidents ayant déclaré aux forces de l'ordre une absence prolongée de leur domicile a été multiplié par trois! «En 2018, près de 1 000 personnes en ont profité. En 2019, presque 2 800 se sont inscrites via le e-commissariat disponible sur notre site Internet», détaille Frank Stoltz.

Conséquence directe ou non, le nombre de cambriolages enregistré durant l'été dernier (NDLR: entre mi-juillet et mi-septembre) a baissé par rapport à l'été 2018 alors qu'ils avaient été stables entre l'été 2017 et l'été 2018. «D’après une première analyse des chiffres disponibles, nous enregistrons une baisse certaine des cambriolages», glisse le porte-parole. Les chiffres détaillés, censés confirmer cela, seront présentés prochainement mais rappelons que 3 667 cambriolages (ou tentatives) avaient été recensés sur toute l'année 2018, soit une moyenne de dix chaque jour.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bibi F le 14.10.2019 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc 1 cambrioleur sur 2 est 1 résident ! C'est toujours intéressant de voir comment on présente la chose... Verre a moitié vide ou moitié plein.

  • Realiste le 14.10.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aussi peut etre juste considerer qu'il y a potentiellement plus de richesse à voler dans une maison à bel air que dans un appartement a hayange ! Et s'enfuir dans un autre pays est plus simple et complexifie l'enquete, c'est le probleme des petits territoires

  • Ducon le 14.10.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est inquiétant c'est que 50% des combriolages sont faits par des Résidents. Choquant quand on pense que le combrioleur pourrait être un voisin

Les derniers commentaires

  • nico le 08.11.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On enfin quand on voit certains résidents .... on comprend bien le pb

  • Lulux le 14.10.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Stigmatisation?

  • platini le 14.10.2019 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra un jour pouvoir être armé et leurs tirer dessus

  • Grand Maître le 14.10.2019 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je les attend !Deux balles et sous la terrasse.

    • gazeleau le 14.10.2019 17:46 Report dénoncer ce commentaire

      Faire justice soi-même semble ta solution. Je ne te souhaite pas de te tromper, ... ton frère ou tes enfants sous la terrasse ?

  • CQFD le 14.10.2019 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Cette statistique ne concerne que les cambrioleurs qui ont pu être interpellé et identifié. Combien sur les 3667 cambriolages ou tentatives de l'an dernier ? Jamais personne ne communique sur ce chiffre...