Initiative au Luxembourg

13 janvier 2016 14:35; Act: 13.01.2016 15:00 Print

Un collectif pour réclamer plus de justice fiscale

LUXEMBOURG – Des politiciens, chercheurs et journalistes ont créé «Tax Justice Lëtzebuerg» pour réclamer un changement des pratiques fiscales au Grand-Duché.

storybild

Le collectif «Tax Justice Lëtzebuerg» veut lutter contre les sociétés offshore.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle structure vise à lutter contre les sociétés offshores et à promouvoir la justice fiscale. Les membres du nouveau collectif «Tax Justice Lëtzebuerg», imaginé après l’affaire LuxLeaks, se sont réunis mercredi aux Rotondes, à Luxembourg-Ville.

«Ce sont des centaines de milliards d’euros qui s’évaporent chaque année avec le principe des niches fiscales», dénonce Mike Mathias, représentant du parti Déi Gréng au Conseil d’État et porte-parole de «Tax Justice Lëtzebuerg». Le Luxembourg constitue «une partie du problème», mais ne doit pas endosser toute la responsabilité, complète son collègue Luc Dockendorf. «S’il n’y avait pas le Luxembourg, la finance se déplacerait tout simplement. Nous avons besoin d’une solution globale».

Procès d'Antoine Deltour en toile de fond

Les deux représentants appellent le gouvernement à tout faire pour réduire «l’énorme dépendance» de l’économie grand-ducale vis-à-vis du secteur de la finance. «Les technologies de l’information et de la communication, ainsi que les métiers de l’éducation sont l’avenir», selon Luc Dockendorf.

Le procès à venir d’Antoine Deltour, l'homme à l’origine des révélations de l’affaire LuxLeaks, a également été évoqué mercredi. Mike Mathias trouve regrettable qu’il soit poursuivi après avoir agi selon sa conscience.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • François. le 13.01.2016 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement je me pose des questions et m'indigne à savoir de quels droits ces "lanceurs d'alerte" tous les trois de nationalité française se prennent t'ils le droit de venir voler des informations confidentielles au Grand-Duché de Luxembourg pourquoi ne font ils pas cela dans leur pays là ou il y a sûrement aussi pas mal d'irrégularités à dénoncer, pour ma part ces gens la sont à considérer comme des espions et non comme des soit disant "lanceurs d'alerte" qui risqueraient la peine de mort dans certains pays.

  • Le Franc le 13.01.2016 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment se tirer une balle dans le pieds. En fait c'est le retour du communisme ! Des fascistes bcbg trop gatés

  • Jean Bosseler le 13.01.2016 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Mike Mathias trouve regrettable qu’il soit poursuivi après avoir agi selon sa conscience. Alors si on tue une autre personne selon sa conscience, on est relaxé? Ici et dans toute démocratie on est condamné selon la loi! Que cela plaise à M. Mathias ou pas! «Les technologies de l’information et de la communication, ainsi que les métiers de l’éducation sont l’avenir», selon Luc Dockendorf. Alors on ne produit plus rien, on achète tout à l'étranger? Avec quel argent? Faudrait aussi améliorer l'éducation car avec les résultats actuels on doit se poser des questions!

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 13.01.2016 22:33 Report dénoncer ce commentaire

    Vous ne pouvez pas vous plaindre de trop payer d’impôts et critiquer un mouvement qui réclame plus de justice fiscale. Venez aux réunions de «Tax Justice Lëtzebuerg» et vous comprendrez qu'il n'est pas souhaitable que l’économie de notre pays soit si dépendante du secteur financier et que les milliards qui s’évaporent sont définitivement perdu pour l’ensemble des citoyens…

    • Jean Bosseler le 14.01.2016 09:35 Report dénoncer ce commentaire

      Avec le commentaire de Vindulux, qui est membre de TJL, il me semble, la vraie face de ce club est dévoilée. (Die Katze ist aus dem Sack)! Ils veulent éliminer ou réduire le secteur financier, qui rapporte quandmême des impôts au Luxembourg. Aussi sans secteur financier le pays ne serait plus aussi attractif pour les sociétés qui créent des richesses. Pas besoin de venir à vos réunions pour comprendre vos intentions et idées farfelues!

    • vindulux le 14.01.2016 11:18 Report dénoncer ce commentaire

      Les milliards qui s'évaporent permettraient par exemple de secourir les migrants de Calais.

    • Jean Bosseler le 14.01.2016 13:00 Report dénoncer ce commentaire

      Alors cela serait à 'Tax Justice Lëtzebuerg' de l'arranger? Pourquoi alors il y a 'Lëtzebuerg' dans le nom? C'est une induction en erreur volontaire et manifeste! Mèlons-nous d'abord de nos affaires! PS: D'ailleurs, je ne me plains pas de trop payer d’impôts!

    • Et puis quoi encore?? le 14.01.2016 18:38 Report dénoncer ce commentaire

      @Vindulux. Quel est le rapport entre Luxembourg et Calais? Il me semble que c'est au gouvernement français de s'occuper et régler ce problème ils ont de sous pour organiser une COP21 il doivent aussi en avoir pour régler leurs problèmes interne.

  • Le Franc le 13.01.2016 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment se tirer une balle dans le pieds. En fait c'est le retour du communisme ! Des fascistes bcbg trop gatés

  • Yestheycan le 13.01.2016 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    e site; une page obscure et noire ... pas très encourageante en plus les membres tous des frustrés qui ne cherchent qu´à la mediatisation personnelle et politique. Encore une ONG de plus qui coute de l´argent aux contribuable. Il y a vraiment des gens qui ont du temps à perdre. Merci.

  • Clairvoyant le 13.01.2016 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    Un scandale !Donnons un cours d'economie au très culottés Luc Dockendorf et consorts...! Les luxembourgeois de ce collectif ne manquent pas d'air pour oser remettre en question ce qui a fait la fortune de leurs concitoyens et permet d'entretenir la fonction publique la mieux payée d'Europe et probablement du monde pour certains postes.Avant de donner des leçons, je propose qu'ils dévoilent l'etendue de leur patrimoine et que toute transaction immobilière a laquelle ils ont participé soit réévaluée tenant compte de l'absence du secteur financier. On verra alors s'ils sont si vindicatifs...

  • François. le 13.01.2016 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement je me pose des questions et m'indigne à savoir de quels droits ces "lanceurs d'alerte" tous les trois de nationalité française se prennent t'ils le droit de venir voler des informations confidentielles au Grand-Duché de Luxembourg pourquoi ne font ils pas cela dans leur pays là ou il y a sûrement aussi pas mal d'irrégularités à dénoncer, pour ma part ces gens la sont à considérer comme des espions et non comme des soit disant "lanceurs d'alerte" qui risqueraient la peine de mort dans certains pays.

    • charlie clodo le 13.01.2016 20:40 Report dénoncer ce commentaire

      c est toujours plus facile de balayer devant la porte des autres plutôt que la sienne.. c'est typiquement Français, comme les grèves, ..... il n'y a qu'à voir le %tage de personne qui vont voter, cela en dit long sur les électeurs et leurs intérêts