Pétition au Luxembourg

18 mai 2021 11:41; Act: 18.05.2021 19:45 Print

Un congé pour les femmes qui ont leurs règles?

LUXEMBOURG - Une pétition, ouverte aux signatures depuis ce mardi, propose d'accorder deux jours de congé par mois aux femmes, au moment de leurs menstruations.

storybild

Une pétition vise à épargner aux femmes d'aller travailler lorsqu'elles souffrent au moment de leurs menstruations.

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq nouvelles pétitions sont ouvertes aux signatures, depuis ce mardi, sur le site dédié aux pétitions publiques. Parmi elles, un texte réclame «une dispense de deux jours» de travail pour les femmes, afin de «pouvoir rester à la maison et de ne pas devoir se forcer, voire torturer» en allant au travail «avec des douleurs abdominales». En effet, selon la pétitionnaire, «beaucoup de femmes souffrent de douleurs abdominales et de mal de dos et de jambes lors de leurs menstruations». De plus, est-il expliqué dans les motivations de la pétition, «le manque d'énergie et la fatigue jouent un grand rôle» et ne permettent pas de «travailler de façon exemplaire».

En outre, «d'autres détails tels que la diarrhée et la nausée, ou même l'endométriose, vous seront épargnés. Malheureusement, ceci est un sujet encore très sous-estimé, de nos jours», regrette l'auteure de la pétition, Ornella Romito. Celle-ci veut donc permettre aux femmes de souffler un peu au moment de leurs menstruations, et ce, sans certificat d'arrêt de travail ni culpabilisation. Mise en ligne ce mardi matin, la pétition avait déjà franchi mardi vers 19h le cap des 1 500 signatures.

Elle a jusqu'au 28 juin pour obtenir les 4 500 paraphes ouvrant droit à un débat public avec les ministres et députés concernés par le dossier. Quatre autres pétitions sont ouvertes aux signatures depuis mardi. Elles réclament une carte de qualification pour certains conducteurs de bus, camions et autres véhicules de plus de 3,5 tonnes, un assouplissement du port du masque pour les enfants à l'école, une aide pour les abeilles et les insectes et l'évaluation d'une nouvelle approche pour prendre en charge les patients atteints de Covid.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Aer le 18.05.2021 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Étant une femme je trouve tout ce fichu extrémisme féminin complètement ridicule. Si certains jours sont difficiles on va chez le médecin pour un arrêt maladie. On veux cette fichu égalité homme femme...ou on veux être des victimes?

  • luxo19 le 18.05.2021 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis une femme et je trouve ce genre de pétition honteuse. Oui certains mois c est difficile mais on assume et si c est vraiment trop douloureux on peut au pire se mettre en maladie... mais on ne peut pas d un côté demander l égalité au niveau du travail et des salaires et de l autre etre en conge tous les mois a cause de ses règles 5 mois pour congé de maternité etc etc.. y a des limites

  • Frank57 le 18.05.2021 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente idée pour donner une bonne raison aux employeurs de discriminer les femmes à l'embauche et de privilégier les hommes qui ne prétendront pas à 2 jours d'absence par mois et qui ne tomberont pas enceinte. Il faut réfléchir 2 secondes, les femmes ont déjà assez de difficulté sur le marché de l'emploi pour s'adjoindre un boulet supplémentaire. C'est d'autant plus vrai que celle qui ne revendiquera pas ce droit au congé sera discriminée tout simplement parce qu'elle sera susceptible de le revendiquer un jour.

Les derniers commentaires

  • orange le 07.06.2021 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À moins de souffrir d’endométriose qui nécessite un suivi médical , cette idée de congés pour règles douloureuses est complètement déplacée.

  • loulou le 25.05.2021 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    …..:et puis protester contre le fait que certains patrons préfèrent embaucher des candidats masculins.

  • lyl le 25.05.2021 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis une femme et j’ai voté non, et puis quoi encore ? Si problème médical, docteur et arrêt maladie, c’est tout.

  • Ste le 19.05.2021 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    „Oui“ pour le congé menstruel mais pas sans la décision médicale afin d‘éviter tout abus! Certains commentaires ici surtout venant de la part de femmes sont blessants. Les femmes atteintes d’endométriose (et non mesdames, chaque forme est bien différente donc il ne faut pas généraliser). Pour ma part, je me souviens d‘une période où tous les mois au même moment j‘étais malade et ne pouvait me rendre au travail.. ce congé menstruel aurait été d‘une grande aide.

  • LuxoMoselle le 19.05.2021 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Elles veulent l'égalité des sex...Du coups, on en parle ou pas ?