Beyrouth / Appel aux dons

06 août 2020 12:19; Act: 07.08.2020 09:10 Print

«Un euro par jour et par personne pour se nourrir»

LUXEMBOURG/BEYROUTH - Des associations comme Caritas Luxembourg opèrent régulièrement au Liban. Un appel à l'aide est lancé après la double explosion de Beyrouth.

storybild

Le peuple libanais a besoin de l'aide internationale pour se relever.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux jours après la double explosion qui a ravagé, mardi, la ville de Beyrouth au Liban et provoqué la mort d'une centaine de personnes, plusieurs associations s'organisent et lancent des appels aux dons pour venir en aide aux milliers de blessés et aux 300 000 habitants qui se retrouvent désormais sans domicile.

«Dans l'immédiat, alors que tout est parti en éclat», rappelle ce jeudi François Large, responsable des urgences pour Caritas Luxembourg, l'objectif «c'est de refixer des portes aux bâtiments. Si vous n'arrivez pas à fermer l'endroit où vous logez, vous n'arrivez pas à dormir et vous êtes dans l'impossibilité de vous reposer». 48 heures après le drame, la population se démène pour tout nettoyer et panser ses plaies.

«La situation déjà très tendue va s'aggraver...»

«Tout le monde est sous le choc et une partie de notre mission sera désormais de soigner et d'écouter les traumatisés», précise celui qui est également coordinateur humanitaire pour Caritas Luxembourg. «Jusque-là, Beyrouth était une de nos bases pour venir en aide aux réfugiés syriens. Dès à présent, notre travail va continuer avec tous les blessés qui se trouvent dans la capitale du Liban. Les hôpitaux sont débordés et face à l'urgence, plus personne ne fait malheureusement attention à se protéger du Covid-19. C'est la totale, les mois à venir s'annoncent difficiles...».

«Le Liban connaissait en plus une terrible période de récession, après une difficile période de guerre», souligne le Docteur Michael Feit, responsable du Service de Coopération Internationale de Caritas Luxembourg. «Plus d’un million de réfugiés syriens se trouvent aussi au Liban, rendant la situation économique du pays encore plus précaire. Ces événements ne vont faire qu’aggraver une situation déjà très tendue. Nous craignons que la nourriture ne vienne à manquer prochainement. Et les abris manquent déjà».

«La crainte d'une nouvelle guerre civile dans les cinq ans... »

Miné par un gouvernement totalement corrompu et un état proche de la faillite, le Liban aura besoin de temps pour tout reconstruire. «Les Libanais ont l'habitude de se débrouiller, mais là, ils n'en peuvent plus... On a d'ailleurs vu une hausse des suicides ces derniers mois, faute de perspective...», regrette François Large. «Cette explosion est un incident ponctuel et on va pouvoir trouver des solutions, mais il faudra ensuite s'attaquer aux problèmes structurels du pays. En raison de la corruption, de l'aide directe doit venir de la société civile. Ce qui fonctionne très bien grâce aux dons que nous recevons, c'est de proposer aux gens des cartes de crédit prépayées. Ça va très très vite et ça permet de diminuer les frais de logistique et de distribution».

Mais de quelle somme d'argent, les Libanais ont-ils désormais besoin, immédiatement et concrètement, pour survivre? «Sans compter les frais de logement et de santé», prévient François Large, «une famille de cinq personnes aura certainement besoin de 50 euros. Un euro par jour et par personne pour se nourrir, cela leur permettra de tenir le coup à court terme. Car à plus long terme, mes plus grandes craintes, c'est une potentielle nouvelle guerre civile, car la précarité risque d'accentuer les tensions... Seule la solidarité nous permet, pour le moment, d'augmenter les formes de populisme».

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jacaranda le 06.08.2020 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Union européenne va leur donner des millions. Voici nos dons puisque c’est notre argent. C’est une situation bien triste au Liban mais donner (depuis des décennies) à ces pays corrompus n’aide en rien les personnes démunies.

  • c'est triste le 06.08.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerai aider, mais quand je vois tout les scandales de ce que ces prétendues associations font avec notre argent, j'ai de plus en plus de mal à leurs faire confiance...

  • vierstein le 06.08.2020 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    et Carlos Ghosn, réfugié à Beyrouth, il donne quoi ? et ces femmes de la haute société libanaise qui se font déjà lifter à 20 ans elles donnent quoi ? les pauvres ne recevront jamais les dons, comme partout. Après le tsunami en Thaïlande et les millions de dons, les pauvres sont restés pauvres et les hôtels 5* sont devenus des 6*...

Les derniers commentaires

  • carlos suite le 07.08.2020 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je donne 40 MILLIARS d'euros sur ma fiche d'impot chaque année pour les plus démunis même pas moi je savais que j'avais des sous ce sont es sous mérités ce sont mes économies je savais pas……….ces sous sont détournés par des truands que je vais balancer y vole mes sous pour eux.Je le sais seulement maintenant.

  • luis le 07.08.2020 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qui aide le luxembourg à construire des logements sociaux a prix reduit persone alors?

  • cerise le 07.08.2020 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exactement bravo mes enfants tous diplomes le dernier contrat determine 8 h maintenant pour 4 h le seul Luxo au bureau tous des Francais et Belge a l Adem aucune propostion malgre son diplome de premiere mention tres bien donc il va faire les cours du soir de l universite en plus en esperant avoir enfn un contrat determine en tant que Luxo donc pourquoi aider les autres alors que les notres n ont pas de vrai travail pour vivre

  • MPG le 07.08.2020 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que quelques années en arrière le Luxembourg c’était un beau pays on aime bien sortir rigoler promener mais on avait la joie de vivre c’était le vrai Luxembourg et je me rappelle bien des bons moments que je tiens et je garde dans mon cœur c’était un vrai vrai pays quand aujourd’hui c’est pas la même chose rien à voir

  • MPG le 07.08.2020 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je vous dis chacun est libre de penser ce qu’il veut mais une chose est sûre que bientôt personne Donnera plus rien à personne parce que tout le monde souffre actuellement le Luxembourg c’est fini les pays les paillettes ça n’existe plus c’est un pays qu’il faut survivre pour ne pas mourir de faim .la vie est trop cher du dur et ça vous voulez pas comprendre