Mariage de Xavier Bettel

16 mai 2015 13:36; Act: 16.05.2015 13:53 Print

Un événement historique mais plutôt européen

LUXEMBOURG - Le mariage civil homosexuel du premier ministre du Grand-Duché a été retransmis dans la majorité des organes de presse, mais surtout en Europe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Historique et international: le mariage de Xavier Bettel a tenu ses promesses, même si le principal intéressé avait demandé à ce que son union avec Gauthier Destenay soit placé sous le signe de la discrétion. Vendredi soir et samedi matin, pourtant, la presse européenne a parlé de l’événement.

La plupart des médias se sont contentés de rappeler qu’il s’agissait du premier mariage gay d’un premier ministre de l’UE, à l’image de la majorité de la presse francophone et anglophone, mais aussi d’El Pais, principal quotidien espagnol, qui terminait son article vendredi par une vidéo de Frankie Goes to Hollywood («The Power of Love»), en rappel d’une interview de Bettel où il a fait son coming-out après avoir révélé que cette chanson était sa préférée. En Belgique, c’était aussi Gauthier, Arlonnais, qui était à l’honneur de la presse. En Italie, le Corriere della serra s'est contenté d'une brève.

Si AlJazeera, version anglophone, a également parlé de ce mariage (classé dans la rubrique «art et culture»), son édition en langue arabe en a fait l’impasse. Tout comme la quasi-totalité des journaux de la péninsule arabique, de l’Afrique ou de l’Asie. L'unique quotidien national australien, The Australian, s'est contenté d'une rapide dépêche. De l’autre côté du monde, aux USA, le NY Times publiait vendredi une vidéo de Xavier Bettel ému aux larmes, rappelant que l’événement se déroulait dans le «petit, principalement catholique, pays souvent considéré comme très conservateur». Mais ce mariage n'a pas fait plus d'effet en Amérique du Nord, la plupart des autres quotidiens nationaux du pays, conservateurs comme démocrates, tout comme les journaux canadiens, n’en parlant pas.

(JV/L'essentiel)