France/Luxembourg

07 novembre 2021 08:00; Act: 07.11.2021 14:28 Print

«Un gendarme n'a pas à me dicter ses règles ici»

LUXEMBOURG - Le client d'une station-service luxembourgeoise s'est accroché avec un gendarme français qui portait son arme de service, au cours de l'été. Une plainte a été déposée.

storybild

La scène s'est déroulée dans une station-service d'Esch-sur-Alzette.

Sur ce sujet
Une faute?

Une camionnette de gendarmerie française qui fait le plein d'essence au Luxembourg, la scène n'a rien d'exceptionnel. Ce fut par exemple le cas à une station d'Esch-sur-Alzette, le 26 juillet dernier. Mais ce jour-là, la présence des gendarmes français a viré à la confrontation après qu'un client s'est ému du fait qu'un des officiers portait son arme de service. «Un gendarme français n'a pas le droit d'être armé sur le territoire luxembourgeois. J'ai donc décidé de le filmer», explique à L'essentiel ce Luxembourgeois un brin tatillon.

Problème, l'officier de gendarmerie a plutôt mal pris la démarche de notre interlocuteur. Se serait ensuivi un échange verbal assez vif. «Il m'a sommé d'arrêter de le photographier et m'a insulté. Un gendarme français n'a pas à me dicter ses règles sur le territoire luxembourgeois». Offusqué, l'homme a déposé plainte. Une déposition qu'a pu consulter L'essentiel.

Sollicitée, la gendarmerie française considère le différend comme «un non-événement». «Il n'a pas apprécié que la patrouille s'arrête pour prendre de l'essence, alors qu'elle en a parfaitement le droit. Une discussion s'est ensuivie, mais cela n'a pas été plus loin. Je doute fort que mon collègue ait prononcé des mots insultants», a répondu l'officier de gendarmerie responsable, soulignant également «le droit à l'image» des fonctionnaires en question.

«Des déplacements habituels»

Concernant la plainte, le militaire s'est montré surpris: «Je n'en ai pas eu connaissance. En tout cas, nos homologues luxembourgeois n'ont effectué aucune demande d'information». Interrogées également, les autorités luxembourgeoises ne se sont pas exprimées sur l'affaire en elle-même. Sur le plan juridique, un fonctionnaire d'un pays étranger est tenu de ne pas traverser la frontière avec son arme de service. En pratique, plusieurs agents omettent cette règle, particulièrement dans les zones transfrontalières où les passages pour des raisons de commodité sont légion.

Un cas de figure à ne pas confondre avec les situations d'intervention. Les policiers et gendarmes français ont effectivement un droit de poursuite en cas d'infractions graves. Il existe également «des patrouilles communes» et d'autres formes de coopération. «Dans le cadre d’autres missions, telles que des réunions de concertation, par exemple, des déplacements de fonctionnaires français sur le territoire luxembourgeois ont lieu de manière quotidienne. Il est absolument habituel qu'ils se déplacent alors avec des véhicules sérigraphiés et en tenue», conclut la police grand-ducale.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LetOthersBe le 07.11.2021 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai du mal à comprendre le besoin de certaines personnes de se mêler de tout et de faire une montagne de rien ... Si encore il y avait eu menaces ou autre ... mais non là chacun fait son truc tranquille et il y en a qui décide d aller faire ch... un autre . Dans les stations d essence au Luxembourg proches des frontières fr/all/be je vois régulièrement des policiers, du personnel de mairie etc venir faire leur plein... et des amis voient aussi de temps des policiers luxembourgeois AVEC leurs armes de service s arrêter prendre un café ou un sandwich hors de leurs frontières... y a pas de quoi en faire un drame !!!

  • Full-Ice le 07.11.2021 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce bazar pour une incursion de quoi, 200m sur le territoire Luxembourgeois !! Il devait faire quoi, laisser son collègue avec les armes au bord de la route à la frontière. Si par malheur il y aurait eu un braquage, au moins il aurait pût agir, sinon il aurait fait quoi contre des braqueurs qui sont régulièrement armés maintenant. La une personne aurait filmé pour se plaindre que le Gendarme était rester les mains dans les poches!!! De toute façon il y en a qui sont mécontents à vie.

  • aline le 07.11.2021 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    ca devient très compliqué cette société ou tous est filmé photographié décortiqué annualisé pour un moindre fait les personnes dégaine le portable a tous vas !! ou est la société des année 80 j ai la nostalgie oui c étai formidable.

Les derniers commentaires

  • Romeo le 08.11.2021 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 100 pct belgium Il est à combien le litre d’essence chez vous en Belgique ? Balayez devant votre porte avant de le faire devant celle des autres , Merci

  • takumi le 08.11.2021 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère voir un gendarme avec une arme en plein Luxembourg qu'un mec louche avec un couteau en centre ville près de la Gare. Monsieur le photographe, vous êtes pitoyable et surement raciste !

  • 100%Belgium le 08.11.2021 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France en faillite ils sont même pas capable d assumer leurs prix des carburants bientôt sa va être l'armée de l'air qui va venir avec leurs avions ????????????

    • Réaliste le 08.11.2021 16:20 Report dénoncer ce commentaire

      En tout cas une chose est sur, c'est que le jour ou on aura besoin de seum on viendra vous voir

    • Lydie le 08.11.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne comprends pas tout à fait votre question. Pourriez-vous préciser vos propos s.v.p. ? Merci !

  • Marc le 08.11.2021 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez vraiment rien d'autre à faire???? 347 messages pour ce pauvre type à la station qui a pris un gendame français en photo??? Affligeant.

    • Maxime le 08.11.2021 15:22 Report dénoncer ce commentaire

      Hey champion! Commenter les commentaires c'est un hobby plus respectable ou alors c'est devenu une profession?

  • Francis le 08.11.2021 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si ce citoyen se croyait dans son bon droit, pourquoi n'a t'il pas appelé la police Grand ducal ? Il aurait été fixé sur le bien fondé du port d'arme du gendarme.