À Esch-sur-Alzette

17 septembre 2018 14:18; Act: 18.09.2018 11:53 Print

Un incendie s'est déclaré dans un immeuble

ESCH-SUR-ALZETTE – Les pompiers d’Esch-sur-Alzette étaient mobilisés sur un incendie, rue du Canal, à Esch-sur-Alzette, lundi après-midi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre-vingt-un soldats du feu de neuf centres d'intervention ont lutté pendant près de trois heures contre un incendie qui s’est déclenché rue du Canal, vers 13h15, lundi. «Un toit a brûlé très rapidement et les flammes se sont propagées à l’immeuble voisin», rapporte un pompier. Il s’agit d’un immeuble de 20 logements pour étudiants et une crèche heureusement désertée au moment des faits. Tout le monde a été relogé. «Il n’y aura personne à la rue», s'est réjouie l’échevine aux structures d'accueil, Mandy Ragni (Déi Gréng).

«Il n’y a pas de blessé», a indiqué Guy Bernar, chef de la zone sud du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS). «Pendant environ une demi-heure, on n’arrivait pas à accéder à l’espace entre les deux immeubles, ce qui a compliqué l’intervention», a-t-il ajouté. La rue a été longtemps envahie par la fumée. «On avait du mal à respirer», explique un pompier. «Je suis rentrée chez moi car c’était irrespirable», abonde Maria, qui habite la rue.

«Les flammes étaient vraiment impressionnantes»

Le feu a provoqué d’autres désagréments. «L’électricité a été coupée, je ne peux plus rien faire», témoignait la responsable d’un cabinet de conseil. Le courant a été coupé par mesure de sécurité à cause de toute l’eau utilisée par les pompiers, qui risquait de provoquer des courts-circuits.

«Les flammes qui s'échappaient du bâtiment étaient vraiment impressionnantes», a rapporté un témoin à L'essentiel. À cause d’un important dégagement de fumée, les riverains ont été invités à maintenir leurs fenêtres fermées. La route a été fermée à la circulation pour une grande partie de la journée. L'incendie était «sous contrôle» à 16h, ont indiqué les secours. Son origine est encore méconnue. «Tout ce qu’on sait c’est que c’est arrivé au moment des travaux», a confié un pompier.

(L'essentiel)