Au Luxembourg

09 septembre 2019 16:24; Act: 09.09.2019 17:10 Print

Un «loft» pour vous aider à bien choisir votre voiture

BERTRANGE - L’Automobile Club du Luxembourg a inauguré lundi un nouvel espace, où vous trouverez tous les conseils pour une mobilité adaptée à votre profil.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La décoration est épurée, les fauteuils modernes et moelleux. Dans un coin un bureau, dans un autre un grand écran de télévision. Bienvenue dans le nouveau «mobility loft» de l’Automobile Club du Luxembourg (ACL). Le long de la Route de Longwy, à Bertrange, ce petit cube aux grandes baies vitrées veut devenir un espace de conseil et d’orientation pour les 183 000 membres actuels et ceux à venir de l’ACL.

«Ces dernières années, certains événements comme le diesel gate ont créé de la confusion chez le consommateur», explique Antonio Da Palma Ferramacho, responsable des projets mobilité à l’ACL. L’objectif? «Redonner confiance et sérénité lors de l’achat d’un véhicule ou pour trouver une solution de mobilité neutre et adaptée à chaque profil».

«Pas un discours moralisateur»

C’est du cas par cas ou presque. Ici, pas de louanges à l’électrique à tout prix ni de diabolisation des moteurs thermiques. La mobilité au sens large doit trouver sa place pour orienter l’usager. «L’avantage, c’est que vous n’aurez pas un discours moralisateur. Et en l’absence d’intérêt commercial, les gens vont davantage vous croire», glisse François Bausch, ministre des Transports.

L’ACL a noué un partenariat avec une vingtaine de marques automobiles. En plus du conseil et pour avoir toutes les cartes en main, le consommateur pourra donc découvrir en exposition et essayer les derniers modèles, notamment hybrides et électriques. Version deux-roues aussi. Et pourra faire son choix. «Il faut donner de la visibilité», ajoute Antonio Da Palma Ferramacho. C’est lui qui assurera dans un premier temps l’accueil du public dans le loft, sur rendez-vous. La création d’un poste, avec une embauche à la clé, est en cours pour une ouverture plus large à moyen terme.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mike le 09.09.2019 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'est ce que Bausch fout la. Lui est contre les voitures. Ou est ce qu'ils donnent aussi des tuyaux pour des vélos ?

  • Gernaine le 10.09.2019 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi ça sert si la reference en électrique n'est pas présente ?

Les derniers commentaires

  • Gernaine le 10.09.2019 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi ça sert si la reference en électrique n'est pas présente ?

  • Mike le 09.09.2019 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'est ce que Bausch fout la. Lui est contre les voitures. Ou est ce qu'ils donnent aussi des tuyaux pour des vélos ?