Manifestations à Hong Kong

16 juin 2019 20:09; Act: 17.06.2019 09:57 Print

Un Luxembourgeois défie les policiers hongkongais

Près de deux millions de personnes ont manifesté ce dimanche à Hong Kong. Un photographe luxembourgeois est devenu la star de la Toile malgré lui.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Hongkongais descendent dans les rues depuis une semaine pour protester contre un projet de loi controversé d'extradition vers la Chine. Ils étaient près de deux millions à manifester ce dimanche, d'après les organisateurs.

Un photographe luxembourgeois a fait le buzz, mercredi dernier sur Twitter, expose France24. Dans une vidéo tournée dans les rues pendant la manifestation, on aperçoit le photographe interpeller la police, prête à charger. «Presse! Vous tirez sur la presse!» lance-t-il en anglais aux policiers, le photographe défie alors les policiers armés: «Fais-le!» Les policiers reculent finalement, et le journaliste continue: «C’est toujours Hong Kong ici. Pas la Chine, pas encore!» crie-t-il.

«Je ne voulais pas de cette attention, mais je ne regrette pas mon geste» a expliqué le photographe luxembourgeois sur sa page Facebook, suite à l'ampleur qu'a prise la diffusion de la scène sur les réseaux sociaux. «La police antiémeute de Hong Kong a tourné dans la direction des photographes et a presque touché l'un d'entre eux avec du spray au poivre. (...) Je voulais aider ces deux photographes».

Des internautes ont commenté la vidéo en le qualifiant de «héros», «racontant la vérité». «Mon dieu, il est courageux», écrit l'un d'entre eux. Depuis sa publication, la vidéo a été vue plus de 570 000 fois sur Twitter, likée plus de 10 000 fois et partagée plus de 8 000 fois.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Clement le 17.06.2019 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi la planète va mal ? c'est juste des enjeux de pouvoir et de politique comme y en a depuis des milliers d'années

  • Inquiétude générale le 16.06.2019 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    La planète va mal, on dirait que tout est organisé pour déstabiliser le monde.

  • mesde le 17.06.2019 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Buzz !! Juste pour cela ? Faut pas grand chose aujourd'hui pour créer le buzz.

Les derniers commentaires

  • Loupiotte le 17.06.2019 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    La Chine est une et indivisible, qu'on le veuille ou non. Hong-Kong est la Chine. Et même si cette dernière avait promis de laisser à Hong-Kong une relative autonomie, c'est uniquement jusqu'en 2047. Et après ? La parenthèse "anglaise" (1842 -1997) qui a fait de Hong-Kong ce qu'il est aujourd'hui, n'est qu'un épisode de l'Histoire pluri-millénaire de l'Empire du Milieu.

  • mesde le 17.06.2019 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Buzz !! Juste pour cela ? Faut pas grand chose aujourd'hui pour créer le buzz.

  • Clement le 17.06.2019 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi la planète va mal ? c'est juste des enjeux de pouvoir et de politique comme y en a depuis des milliers d'années

    • Début de la fin le 17.06.2019 13:02 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que depuis des milliers d’années, l’humanité n'a jamais été menacée d’extinction totale et qu’aujourd’hui oui, car nous avons de quoi faire pèter la Terre 17x en armement nucléaire et que nous avons causé la 6ème extinction de masse qui risque de nous mener à notre perte totale! Donc oui, des enjeux de pouvoir il y en a tjs eu, mais avec de telles conséquences possibles à court terme, non!

  • Inquiétude générale le 16.06.2019 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    La planète va mal, on dirait que tout est organisé pour déstabiliser le monde.