Au Luxembourg

04 novembre 2019 18:48; Act: 05.11.2019 09:42 Print

Un mail de Corinne Cahen la met dans l'embarras

LUXEMBOURG - La ministre de la Famille est sous le feu des critiques en raison d'une lettre envoyée à l'Union des commerçants.

storybild

La lettre envoyée par Corinne Cahen à l'UCVL est-elle conforme au code de déontologie des ministres? (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Une lettre envoyée en avril 2019 à l'Union des commerçants de la Ville (UCVL) par la ministre de la Famille, Corinne Cahen, a suscité la polémique lundi. Elle y dénonçait le laxisme supposé de l'UCVL face aux problèmes causés par le chantier du tram aux commerces du quartier de la Gare.

Le magasin de chaussures que la ministre a géré avant d'entrer au gouvernement est mentionné. Et c'est cela qui a d'abord heurté les jeunes chrétiens-sociaux (CSJ), qui ont dénoncé dimanche soir un conflit d'intérêt et un abus de pouvoir. Car le mail n'est pas signé par Corinne Cahen en tant que personne privée, mais bien en tant que ministre.

Un abus de pouvoir?

Corinne Cahen a réagi lundi via les réseaux sociaux et a souligné que son écrit a porté sur la situation globale du commerce dans le quartier de la Gare et non sur son magasin en particulier. Elle s'excuse également de l'avoir envoyé de son compte mail du gouvernement. Les CSJ sont restés sur leur faim.

Leur président, Alex Donnersbach, a souligné que la ministre écrit avoir investi «15 000 à 20 000 euros» pour de la publicité avant le début des travaux du tram. En même temps, elle a précisé qu'elle ne gérait plus les affaires courantes du magasin.

Le CSV a rédigé lundi matin une question parlementaire dans laquelle il demande à Xavier Bettel si les agissements de Corinne Cahen sont conformes au code de déontologie. Pour la présidente du groupe parlementaire, Martine Hansen, le reproche d'un abus de pouvoir semble fondé.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Complément d'information le 04.11.2019 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Elle loue un bien sur airbnb, elle est bénéficiaire économique de sa société, elle fait de la pub sur face...elle est plus business que ministre.Donc conflit d'intérêt, abus de pouvoir. Il serait temps de durcir/changer les lois.

  • Le Togolais le 04.11.2019 19:28 Report dénoncer ce commentaire

    On a une ministre qui vendait des godasses... A quand un gouvernement de sages, d'érudits, de savants, plus de politiciens que les partis casent à leur bon vouloir.

  • Libre penseur le 04.11.2019 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du compte gouvernemental ou non, tout le mon en ville sait qui elle est. Bref il y a bien abus de position dominante. Sinon elle pouvait faire envoyer le courrier par le gestionnaire des affaires courantes de la boutique.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 05.11.2019 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Sur les sites du gouvernement des communes, chacun dirigeant a son profil, mais aucun ne mentionne une liste de leur parts dans des sociétés privées. M.Bettel parle de plus de transparence, encore des paroles sans actes, pendant ce temps, de plus en plus de responsables politiques passent outre des lois, mais aussi des règles élémentaires d'intégrité, ils se sentent manifestement hors d'atteinte, devant l'oubli des autorités et des électeurs.

  • Caïn le 05.11.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Georges, il faut savoir faire la différence entre son poste, ses intérêts et les intérêts privés, là.. c'est déjà bien choisi et les détracteurs feront chou blanc !

  • Tome le 05.11.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a t il des promotions pour les familles?

    • ex-clients le 05.11.2019 14:11 Report dénoncer ce commentaire

      il n'y a jamais de promo, ni elle ni ses parents ont jamais fait 1 cent de réduction, même pas à grande famille cliente de 3 générations, et aussi commercants en ville!

  • Analyste le 05.11.2019 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de bien méchant, toutefois l'interprétation de la loi sur un risque de possible conflit d'intérêt n'enlève en rien le besoin - impératif - de respect -intégral- pour le ministre -exemplaire- dans l'exercice de plein pouvoir de ses fonctions! La frontière entre abus de pouvoir, conflit d'intérêt, c-à-d interprétation de la Loi est souvent ténue, donc risquée! A ne pas prendre à la légère Madame la ministre!

  • oui oui le 05.11.2019 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon il y une boutique là ? Merci pour l info je vais y faire un tour et peut être acheter mes chaussures là bas . Au moins là pub fonctionne . Bien joué :)