Au Luxembourg

28 février 2020 11:45; Act: 28.02.2020 12:51 Print

Un nouveau chef choisi pour l'armée grand-​​ducale

LUXEMBOURG - Le gouvernement a validé ce vendredi, la nomination de Steve Thull, qui sera chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise, à compter du 29 septembre.

storybild

Le lieutenant-colonel Steve Thull (à gauche) va prendre le commandement de l'armée luxembourgeoise.

Sur ce sujet
Une faute?

Le général Alain Duschène avait annoncé récemment vouloir faire valoir ses droits à la retraite. Le chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise sera remplacé, le 29 septembre, par le lieutenant-colonel Steve Thull, qui sera du coup promu général. Le gouvernement a validé sa promotion, proposée par le ministre de la Défense, François Bausch, après consultation du Grand-Duc.

Alain Duschène est membre de l'armée grand-ducale depuis 42 ans, et la dirigeait depuis trois ans. Steve Thull est, lui, lieutenant depuis 1991. Sa nomination introduit un changement de génération au commandement de l'armée. Âgé de 52 ans, il est marié et père de trois enfants. Il a participé à des missions internationales en Bosnie-Herzégovine, au Tchad et en République centrafricaine.

«J’ai choisi le lieutenant-colonel Steve Thull, afin d’orienter l’armée vers le futur et de redéfinir la mission de l’armée face aux défis contemporains de sécurité au Luxembourg et dans le monde. Je vois le lieutenant-colonel Steve Thull comme un militaire, capable de moderniser l’armée, tout en prenant en considération la dimension des dangers sécuritaires nouveaux, comme par exemple les risques liés aux changements climatiques ou de cyberdéfense, indispensable à toute planification militaire future», a expliqué François Bausch, dans un communiqué transmis ce vendredi matin.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Impressionné le 28.02.2020 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Impressionnant d'avoir réussi à réunir sur une même photo toute l'armée luxembourgeoise.

  • Helmutheimat le 28.02.2020 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    On dirait plus un agent du KGB plutôt qu'un militaire luxembourgeois. Et avec un porte drapeau comme celui de droite, malheur aux pays étrangers qui souhaiteraient attaquer le Grand Duché.

  • sepia le 28.02.2020 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi avoir mis un photo des années 1980 ??

Les derniers commentaires

  • la grande muette le 29.02.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    z'ont vraiment pas l'air heureux à l'armée luxembourgeoise, ou peut-être que c'est ça...le sourire légendaire national !

  • MarcC le 29.02.2020 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Envoyer la légion étrangère, ils vont tous trembler au Luxembourg.

  • JMMcom le 29.02.2020 00:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai eu un choc en voyant la photo de la ho ma page ! Je croyais que c’était Piotr Andreïevitch Pavlenski, l’artiste et activiste politique, réfugié russe, qui avait réussi à s’engager dans l’armée luxembourgeoise! ...

  • Daniel le 28.02.2020 23:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même les généraux de Franco faisaient moins peur ...

  • amourdemavie le 28.02.2020 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une photo qui ma fait bien rire on dirais l ami a benny hill