Au Luxembourg

08 février 2020 18:28; Act: 08.02.2020 18:28 Print

Un nouveau lieu pour les génies des robots

ESCH-SUR-ALZETTE - Tous ceux qui ont une âme de bricoleur, ou carrément d'inventeur, ont rendez-vous dans un nouvel espace conçu pour eux par l'ASBL Make it.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a ceux qui installent leurs outils sur la table de salle à manger, ou ceux qui passent leur dimanche dans le garage ou l'atelier pour faire des expériences et donner vie à leur imagination. Pour tous ces créatifs et inventeurs en herbe, l'ASBL Make it vient d'ouvrir un lieu d'échange au sein du Centre National de Formation Professionnelle Continue (CNFPC), rue Henri Koch à Esch-sur-Alzette. Dans une petite salle, tout a été pensé pour apporter des solutions aux passionnés de bricolage, avec un penchant pour la technologie. Et ce, accessible aux adultes comme aux enfants de 6 ans!

«Ici, c'est vraiment un espace collaboratif», glisse Eric Krier, l'un des quatre fondateurs de Make it, créée en avril 2018. Pousser la porte du premier «Robotics Makerspace», c'est l'assurance d'obtenir des conseils et des réponses en matière d'électronique, de soudure, de programmation informatique et même de logiciels 3D. Make it est déjà parfaitement équipée, et du nouveau matériel doit encore arriver.

«Pas uniquement un endroit pour "les geeks"»

«Ce n'est pas uniquement un endroit pour ceux qu'on appelle "les geeks", l'objectif n'est pas de former des ingénieurs qui enverront des fusées dans l'espace. C'est plutôt d'apprendre à résoudre un problème, susciter un intérêt pour la création», développe Eric Krier. Des échanges aussi utiles pour construire un robot donc, que pour tenter soi-même de réparer un appareil en panne à la maison.

«On s'attendait à une grande salle un peu impersonnelle, en fait c'est vraiment convivial», confiait Anja, venue en famille samedi pour l'ouverture du concept. La salle «Robotics Makerspace» sera ouverte en accès libre chaque jeudi de 14h à 16h. Toutes les informations et l'agenda de l'association sont à retrouver sur le site makeit.lu.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ARTDELUXEORG le 08.02.2020 18:59 Report dénoncer ce commentaire

    Super initiative !!!

  • luis le 08.02.2020 22:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c,est bien ils doivent maintenant pas inventé, mais améliorer le moteur magnétique lui inventer plus de puissance et le mettre en pratique. voilà quelque chose de bien pour la planete. et pour la taxe carbone . faut convaincre les politiciens.

Les derniers commentaires

  • luis le 08.02.2020 22:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c,est bien ils doivent maintenant pas inventé, mais améliorer le moteur magnétique lui inventer plus de puissance et le mettre en pratique. voilà quelque chose de bien pour la planete. et pour la taxe carbone . faut convaincre les politiciens.

  • ARTDELUXEORG le 08.02.2020 18:59 Report dénoncer ce commentaire

    Super initiative !!!