Sur l'aire de Berchem

21 octobre 2020 11:52; Act: 21.10.2020 12:15 Print

«Des accidents car les camions s’entassaient»

BERCHEM - Un nouveau système pour le stationnement des poids lourds a été mis en place à l’aire de Berchem. L’objectif? Réguler le flux et éviter des drames...

storybild

6 millions d’euros ont été investis pour aménager ce parking. (photo: Gouvernement)

Sur ce sujet
Une faute?

Des files de camions qui remontent jusque sur l’autoroute, et «des accidents parfois mortels en conséquence», rappelle le directeur adjoint des Ponts et Chaussées, Paul Mangen. Les autorités ont dû agir pour solutionner un problème récurrent sur l’aire de Berchem. Ce mercredi, les Ponts et Chaussées ont présenté le nouveau système de parking intelligent mis en place au niveau de la station Aral, en direction de la France.

Des panneaux affichant le nombre de places restantes ont été installés. S’ils décident de s’arrêter, les camions se voient ensuite attribuer une «colonne» de stationnement en fonction de la durée de leur arrêt, de manière à ce que l’espace soit parfaitement optimisé. Un système plus complexe qu’il n’en a l’air: «Cela fait un an que nous le perfectionnons car il nécessite une gestion informatique importante», explique Paul Mangen.

Six millions d’euros ont été investis pour aménager ce parking gratuit new-look dont la capacité a été doublée (de 54 à 107 places), et trois ans de travaux ont été nécessaires entre 2016 et 2019. La situation était devenue urgente avec un taux d’occupation de 60% en semaine et de 100% le week-end, sur l’une des aires les plus fréquentées de toute l’Europe.

«Le danger était tel que nous avons parfois dû fermer la station», justifie Paul Mangen. Un problème qui persiste d’ailleurs de l’autre côté de l’autoroute, au niveau de la station Shell, en direction de Luxembourg. Mais la mise en place d’un parking similaire n’est pas encore à l’ordre du jour. «C’est très difficile car la disposition n’est pas la même. Il faut attendre le retour d’expérience sur ce projet, pour envisager quelque chose à cet endroit», conclut-il.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LULY le 21.10.2020 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un autre problème aussi sont ceux qui utilisent la station de service pour gagner quelques places dans les bouchons... et qui font des manœuvres dangereuse pour atteindre cet objectif.

  • securite le 21.10.2020 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    oui parfait mais ne respecte pas ,alors ???on fait quoi ? pareil que sur les routes les pois lourd ne respecte rien

  • relatif le 21.10.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour certains, relisez-vous svp avant de poster. On ne comprend rien même en lisant à nouveau !

Les derniers commentaires

  • claude le 22.10.2020 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    si les autorités belges françaises et luxembourgeoises pouvaient s'entendre pour créer et investir dans une station dédiée aux camions et relier enfin la E411 à la A30, les routiers cesseraient de s'ajouter au trafic déjà saturé des autoroutes luxembourgeoises. et la on pourrait dire vive l'Europe !!

  • Ech sin do fir...baisser mon pantalon le 22.10.2020 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @123, espèce de bloqué a gauche pendant 30 kms...tu es la cause directe des ralentissement en accordéon ! Le code de la route précise de rouler sur la voie la plus à droite dès que possible !

  • En Arrière Toute le 22.10.2020 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de fermer toutes les entreprises et de ne garder que l'agriculture, l'élevage et l'artisanat. Redevenons le vert Luxembourg.

  • fabi le 21.10.2020 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sao Paulo compte plus de 21 millions d’habitants!

  • 123 le 21.10.2020 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Luly oui ça c'est vrai mais quelques fois notre police distribue des pv sur ces places