Au Luxembourg

01 mars 2019 17:32; Act: 01.03.2019 18:05 Print

Un policier inculpé pour homicide volontaire

LUXEMBOURG - Onze mois après la mort d'un homme pendant une intervention policière à Bonnevoie, le policier auteur du tir mortel a été inculpé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le parquet de Luxembourg a indiqué ce vendredi en fin d'après-midi qu'un agent de police luxembourgeois a été mis en examen pour «pour homicide volontaire et coups et blessures volontaires». Ces poursuites font suite à la mort, le 11 avril 2018, d'un Néerlandais de 51 ans, domicilié en Allemagne. Il avait été abattu à Bonnevoie, au terme d'une course-poursuite avec la police.

En plein après-midi, une voiture immatriculée au Luxembourg avait déboulé dans ce quartier de la capitale. Selon des témoins interrogés alors par L'essentiel, il avait démarré en trombe de la rue du Dernier Sol, où il était stationné depuis un certain temps. Le véhicule avait fini sa course contre un arbre de la place Léon XIII. Trois coups de feu avaient retenti dans la foulée, selon les témoins. L'homme qui conduisait la voiture en fuite avait été conduit à l'hôpital, où il était mort de ses blessures.

Une enquête avait été ouverte et, selon le parquet, c'est le policier auteur du coup de feu mortel qui a été mis en examen. L'instruction se poursuit, précise le parquet, qui ajoute que l'agent a été placé sous contrôle judiciaire. À l'époque des faits, un porte-parole de la police avait affirmé que l'agent concerné était «un jeune policier, mais qui accuse déjà des années d'expérience et a déjà été confronté à ce type d'intervention». L'homicide volontaire peut être puni d'une peine allant jusqu'à la prison à vie, selon le Code pénal.

(jw/L'essentiel)