Coronavirus au Luxembourg

01 juillet 2020 19:30; Act: 02.07.2020 09:22 Print

Un quart des personnes invitées se sont fait tester

LUXEMBOURG - 24% des personnes qui ont reçu une invitation pour effectuer le test au coronavirus y ont répondu favorablement, a indiqué ce mercredi Paulette Lenert.

storybild

Le testing à large échelle va se poursuivre dans le pays, «au moins jusqu'à février». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

24%. C'est le pourcentage de résidents et de frontaliers qui ont répondu favorablement à l'invitation à se faire tester, a indiqué ce mercredi Paulette Lenert, la ministre de la Santé. Pour rappel, les tests à grande échelle ont été lancés le 19 mai dernier. 191 282 personnes (dont 151 186 résidents) ont jusqu'à présent été testées. «Lorsqu'il y a beaucoup de tests, le nombre de décès est moins élevé, note Paulette Lenert. C'est une corrélation que nous remarquons également à l'étranger». «Il faut se faire tester, ça vaut la peine et cela nous aide à mieux gérer le virus», a-t-elle souligné.

Pour les prochaines semaines, la ministre indique que le testing à large échelle va se poursuivre dans le pays, «au moins jusqu'à février», avec une capacité de 53 000 tests par semaine en moyenne. «Nous allons désormais agir de manière plus ciblée, explique la ministre. Nous allons tester les groupes critiques (personnes vulnérables, le personnel de la santé) et les personnes qui transitent par l'aéroport». Paulette Lenert ajoute que les tests par échantillons vont se poursuivre, «afin d'avoir un aperçu général des infections dans la population». Enfin, le gouvernement souhaite agir en urgence sur les foyers d'infection, afin de couper rapidement la chaîne de transmission du virus».

S'agissant de la qualité des tests, Paulette Lenert a admis que les tests actuels n'étaient «pas les plus agréables». «Nous testons constamment des produits éventuellement plus performants, dans l'optique de les acheter. Il y aura peut-être des changements dans un avenir proche». La ministre a conclu en rappelant que le gouvernement «investissait dans les tests, dans le personnel». «La balle est désormais dans le camp de chacun pour que le situation reste gérable», a-t-elle martelé.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • matou330 le 01.07.2020 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir, moi je comprends pas bien comment ils choisissent à qui ils envoient les invitations pour les tests, je l ai reçu 3 fois , ma belle-sœur 0......

  • Tristounet le 01.07.2020 20:14 Report dénoncer ce commentaire

    Peu de réponses face à l’invitation du gouvernement... comment l’expliquer? Peut être avons-nous un peu l’impression d’etre pris pour des cons tout simplement !!!! Et aussi peut-être est ce la raison des résultats alarmants....peur si tu nous tiens !!!! Les sondages et analyses sont faites pour être interprétés suivant le bon vouloir de chacun....c’est bien connu...

  • NGogol le 02.07.2020 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    Cela aurait du être OBLIGATOIRE à point c'est tout, sinon ca sert à rien du tout! On voit bien le résultat! Grâce aux qq débiles qui ont fait la fête, ici c'est de nouveau le bordel au bureau car les restrictions ont été renforcées à nouveau! On devrait en plus les punir mais bon, rien ne sera fait de toute façon. MARRE des gens qui se baladent sans masque et contaminent tout le monde! Tant que les règles ne sont pas appliquées, on restera tous confinés! MERCI à eux.

Les derniers commentaires

  • cannelle le 03.07.2020 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’habite le nord du pays et pour le test je doit me rendre à Schieren. Nous sommes à plus de 25/28 km et pour s’y rendre faut aller en bus jusqu’à Ettelbruck et après prendre un bus pour se rendre à Schieren et la trouver le bon endroit. En toute état de cause on perdra toute une journée. Comme nous il y a beaucoup de gens dans le même cas. Les postes de testing ne sont pas adapté pour tout le pays.

  • NGogol le 02.07.2020 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    Cela aurait du être OBLIGATOIRE à point c'est tout, sinon ca sert à rien du tout! On voit bien le résultat! Grâce aux qq débiles qui ont fait la fête, ici c'est de nouveau le bordel au bureau car les restrictions ont été renforcées à nouveau! On devrait en plus les punir mais bon, rien ne sera fait de toute façon. MARRE des gens qui se baladent sans masque et contaminent tout le monde! Tant que les règles ne sont pas appliquées, on restera tous confinés! MERCI à eux.

  • coco le 02.07.2020 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai pas attendu mon invitation pour me faire dépister

  • pep le 02.07.2020 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je voudrais bien y aller mais je ne suis pas convoqué

  • veto le 02.07.2020 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon, le test dit si vous etes negatif ou positif, il n apprends rien sur l immunite. Evidement qu on peut se choper le virus apres. Mais justemement, c est la qu il faut du bon sens. Une fois Tester negatif, reprener respectiveme preserver les gestes de prevention. Distance soziale, laver les mains, port de masque etc Plus on detectera les positifs, plus vite on pourra reduire les vecteurs. Surtout si le teste positiv est une personne de contact a grande echelle, genre profession qui touche un large public.