Dépenses au Luxembourg

03 juillet 2019 10:53; Act: 04.07.2019 09:30 Print

Un quart du budget des ménages dédié à l'habitat

LUXEMBOURG – Le Luxembourg fait partie des pays européens où les foyers consacrent la plus grande part de leurs revenus aux dépenses liées à l’habitat.

storybild

L'ensemble des dépenses liées au logement a été analysé pour chaque pays. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Une nouvelle étude vient confirmer le niveau élevé des prix du logement au Luxembourg. Les ménages dépensent en moyenne 24,5% de leurs revenus au logement, selon une étude Eurostat, publiée mercredi. Cette part comprend le loyer ou le crédit, mais également les factures d’eau et d’électricité.

Dans seulement trois pays de l’UE, le poids des dépenses de logement est un peu plus fort. Il s’agit de la Finlande (28,8%), du Danemark (28,7%), du Royaume-Uni (26,7%), de la France (26,2%) et de la Suède (26,1%) et de la République tchèque (25,4%), d’après l’étude basée sur des chiffres de 2017.

Au Grand-Duché, le deuxième poste de dépense est le transport (14,4%), suivi par la nourriture et les boissons sans alcool (8,9%). En revanche, il fait partie des pays où les résidents dépensent le moins pour la santé, avec 3,3% du revenu.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • locataire le 03.07.2019 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je dirai plutôt la moitié des revenus et même plus pour ceux qui habitent seuls

  • the Finn le 03.07.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un quart ? Heureusement que les gros salaires sont là pour rééquilibrer les stats. Dans la majorité des cas, je dirais que les gens vivants ici dépensent entre 30 et 40% pour leur logement.

  • FO le 03.07.2019 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt 1/3 ,après il faut manger et tant pis pour la santé.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 04.07.2019 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Quand j'étais jeune, j'en dédiait plus de 60%, car je n'en avais pas besoin, et pourquoi le dépenser dans de la consommation de l'éphémère? Aujourd'hui, c'est pratiquement 0%, et même profitable à 10-20% sur mes revenus. Il y a des parents comme ça qui ont aussi pensé au futur, et les enfants en profiteront. Cela explique sans doute le bas % du quart. Il serait sans doute bien différent en limitant les stats à la tranche d'âge de 20-40ans, ou en principe, tout devait se créer et se construire, et c'est de moins en moins le cas...

  • Made in Brazil le 04.07.2019 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Un quart? Jamais. Je dirais plutôt 40%

  • Jérôme le 04.07.2019 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    On conseille de ne pas dépasser 1/3 du budget au logement. Le GDL serait alors un bon élève ?

  • sanglier le 04.07.2019 07:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon crédit me coûte 4500 euros/mois, ça représente moins de 25% de mes revenus. L étude est donc correcte.

  • Valérie le 04.07.2019 00:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je dirai 50 % du salaire passe dans le logement sans les charges de mon côté. C'est sûr, lorsqu'on vit à deux et qu'on gagne 8000 euros à deux , ça change tout.