À Belval

29 juin 2018 14:38; Act: 29.06.2018 17:00 Print

Un quartier chauffé par un four d'ArcelorMittal

ESCH/BELVAL - En récupérant la chaleur issue de la production d’acier d’ArcelorMittal sur le site de Belval, un quartier va pouvoir être chauffé.

storybild

L'énergie récupérée et réutilisée à Belval correspond à la consommation annuelle de 4 000 maisons. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Proposé par ArcelorMittal en 2016 et soutenu par le ministère de l’Économie et le fournisseur de chauffage urbain Sudcal, le projet de récupération de la chaleur perdue du four de réchauffage du laminoir Train 2, sur le site d'Esch-Belval, a été mis en service en mai 2018, et inauguré un mois plus tard, ce vendredi.

Avec 18 000 MWh/an transférés, cela équivaut à 1,6 million de litres de mazout/an, soit un besoin en chaleur de 4 000 maisons par an et une économie de 5 000 tonnes de CO2. De cette manière, 70% des besoins des habitations du nouveau quartier de Belval sont également couverts. Un investissement de 2 millions d'euros a été consenti par DKEL, filiale luxembourgeoise de l'entreprise Dalkia spécialisée dans les services énergétiques pour la construction des installations. Un des objectifs de ce nouveau système est notamment de compenser la disparition de la centrale TGV (turbine-gaz-vapeur) désaffectée depuis la fin de l'année 2016.

Projet à l'étude à Differdange

«Nous avons initié ce projet pour répondre à une logique d’entreprise citoyenne», affirme d’emblée Roland Bastian, directeur général d’ArcelorMittal Luxembourg. «Rien ne nous obligeait à le faire. Nous sommes conscients de nos responsabilités économiques et sociales au Grand-Duché. Produire de l’acier génère du carbone, mais nous nous efforçons de réduire, autant que faire se peut, notre empreinte en CO2».

«Techniquement, grâce à cette nouvelle installation, de l'énergie perdue va être récupérée», poursuit Roland Bastian. «La chaleur de gaz à 300 degrés va être récupérée pour chauffer de l'eau qui circulera ensuite dans le réseau de Sudcal pour alimenter les chauffages des maisons ou les réseaux sanitaires. Nous maîtrisons bien cette technique, car nous l'utilisons pour nos bâtiments du site de Rodange, mais également sur notre site à Dunkerque en France avec des quartiers résidentiels qui se trouvent à proximité. Un projet similaire est à l'étude pour notre site de Differdange».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AMBelval le 30.06.2018 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis tous vos commentaires je me dis vraiment que l'on est jamais content. - Le système fonctionne même à bas régime en été. - Pourquoi parle t'on de fermeture ? Je rappelle qu'AM reste un des principal employeur du Luxembourg. Battons nous pour garder nos emplois. Le jour ou AM ferme ca sera un desastre alors faisons en sorte que l'activité perdure. - Pour les nuisances sonnores, le train est la depuis 1911, il fallait peut être se poser la question avant d'acheter à coté de l'usine non ?

  • brrrrrrrr le 29.06.2018 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut peut être déjà prévoir une solution alternative, lorsque que ArcelorMittal ne sera plus là.

  • Fritz le 29.06.2018 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Nomi Tu es bien au courant!!!

Les derniers commentaires

  • cocou le 01.07.2018 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive le train 2 et surtout les gens qui y travaillent

  • kev le 30.06.2018 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrêter de parler de fermeture

  • AMBelval le 30.06.2018 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis tous vos commentaires je me dis vraiment que l'on est jamais content. - Le système fonctionne même à bas régime en été. - Pourquoi parle t'on de fermeture ? Je rappelle qu'AM reste un des principal employeur du Luxembourg. Battons nous pour garder nos emplois. Le jour ou AM ferme ca sera un desastre alors faisons en sorte que l'activité perdure. - Pour les nuisances sonnores, le train est la depuis 1911, il fallait peut être se poser la question avant d'acheter à coté de l'usine non ?

    • Démago? le 30.06.2018 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      Parlant de nuisances, si vous connaissiez votre sujet, le train provoqué une nuisance sonore et environementale négligeable sur la ville d'Esch qu'AM. Les propos faciles...

  • sandy le 30.06.2018 00:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi !! N’empêche les âmes ont tous donné à la mine et à la sidérurgie pour que le Luxembourg vive aujourd’hui. Les nuisances été déjà là donc vie avec ou va en alaska

  • Jo la frite le 29.06.2018 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont réussi à chauffer les voisins de Belval mais le personnel du site ne peut pas prendre de douche car vieille tuyauterie et légionellose dans l’installation !!!! Merci