Radar au Luxembourg

12 décembre 2019 15:17; Act: 12.12.2019 18:17 Print

Un radar tronçon en test dès vendredi sur la N11

WALDHOF/GONDERANGE - Les automobilistes vont devoir désormais lever le pied sur la N11, où un radar tronçon va être testé à partir de vendredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Un premier radar tronçon sera testé à partir de ce vendredi 13 décembre, sur la N11 entre Waldhof et Gonderange (dans les deux sens), a annoncé ce jeudi le ministère de la Mobilité.

La phase de tests va durer plusieurs semaines, période durant laquelle les automobilistes ne pourront pas être verbalisés. Toutes les photos prises lors des tests seront supprimées, précise le communiqué. Le radar tronçon sera actif - et donc répressif - à partir du premier trimestre 2020. La date précise n'est pas encore connue.

19 accidents depuis 2011

Le nouveau dispositif calculera la vitesse moyenne de tous les automobilistes sur une longueur d’environ 3 900 mètres, où la vitesse est limitée à 90 km/h pour les voitures et à 75 km/h pour les poids lourds. Une marge de tolérance de 3 km/h sera appliquée, indique le ministère de la Mobilité.

Concrètement, le radar fera appel à quatre «colonnes» pour calculer la vitesse moyenne des automobilistes. La première, installée au début du tronçon, prendra une photo du véhicule. La deuxième, installée quelques mètres plus loin, photographiera la plaque d'immatriculation, indiquera l'heure du passage et la direction prise par le véhicule. La troisième, mise en place peu avant la fin du tronçon, effectuera les mêmes tâches que la précédente. La dernière, enfin, située quelques mètres après la fin du tronçon, photographiera une dernière fois le véhicule.

L'emplacement de ce premier radar tronçon n'a pas été choisi au hasard. Depuis 2011, 19 accidents ont été recensés sur la N11, faisant trois morts, quatre blessés graves et 33 blessés légers. «D'autres radars tronçon pourraient faire ultérieurement leur apparition sur les routes du pays, notamment aux abords des tunnels, s'ils se révèlent efficaces», confie un porte-parole des Ponts et Chaussées.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Benny le 12.12.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Cela devient lassant de devoir toujours répéter que les trois morts qui sont systématiquement mis en avant pour défendre ce radar sont tous survenus au cours d'un seul et même accident, accident qui d'ailleurs n'aurait probablement pas été mortel si l'état avait installé une glissière centrale de séparation qui, en terme de sécurité pure, serait infiniment plus efficace que ce "gadget" coûteux.

  • Equilibre le 12.12.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    > faisant trois morts, quatre blessés graves et 33 blessés légers et si mes souvenirs sont bons : trois morts, quatre blessés graves sur un unique accident !

  • la trois le 13.12.2019 06:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luis rouler au Luxembourg c'est de: 10h à 12h30 puis de 14h à 15h30 et de 20h à 6h00. en dehors de ces plages horaires, mieux vaut oublier

Les derniers commentaires

  • Pourquoi pas le 13.12.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    «s'ils se révèlent efficaces»...quelle logique implacable! Mais au fait, "efficaces", on parle bien du nombre de vie sauvée ou de ce qu'ils vont rapporter à l'Etat? Ha oui pardon, autant joindre l'utile à l’agréable! Une glissière centrale aurait pourtant bien été tout aussi efficace...

  • red taz le 13.12.2019 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout a fait

  • Hide Cause le 13.12.2019 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    A quand un radar contre le GSM au volant? Car oui, le GSM est responsable de nombreux accidents, mais on ne dit rien, on préfère mettre cela sur le dos de la vitesse! Les accidents frontals par exemple, car le gars au volant se déporte sur l'autre bande à cause qu'il consulte son sacro-saint GSM!

  • Robert le 13.12.2019 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Je connais bien cette route que j'empreinte depuis trente ans, pas un seul accident mortel ou grave en 20 ans, pas un seul, et là, un seul accident provoqué par un gamin à bord d'une bombe offerte par papa et maman et qui met trop de gaz pendant 2 secondes sur la pluie lors d'un dépassement et qui va percuter ceux qui arrivent en face, ceci pour dire que le gamin n'avait sûrement pas une vitesse de pointe énorme. Résultat, on décide passer de 110 à 90 et on installe des radars un peu partout, mais sans rien changer au risque principal, celui d'avoir en permanence des véhicules qui se croisent.

  • la trois le 13.12.2019 06:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @luis rouler au Luxembourg c'est de: 10h à 12h30 puis de 14h à 15h30 et de 20h à 6h00. en dehors de ces plages horaires, mieux vaut oublier