Fortes averses

10 février 2019 10:00; Act: 10.02.2019 22:02 Print

Certaines rivières débordent au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le niveau des cours d'eau luxembourgeois est brusquement monté en flèche, dimanche et certaines sont sorties de leur lit.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L’Administration de la gestion de l'eau est passé dimanche à la mi-journée en alerte, en raison d'un «risque de crues majeures». Les précipitations intenses de ce dimanche pourraient entraîner des inondations «susceptibles d'avoir un impact significatif sur les personnes et les biens», indique un communiqué. Dans un premier temps, l'Administration de la gestion de l'eau n'évoquait, dimanche matin, qu'un «risque de crues mineures n'entraînant pas de dommages significatifs».

Le niveau d'alerte a donc été relevé et les cours d'eau dans les bassins de la Sûre, de l'Alzette, de la Chiers et de la Syre sont surveillés de près. Le niveau des rivières peut être consulté en temps réel sur inondations.lu. À Schoenfels, par exemple, la Mamer est brusquement montée dans la matinée, passant de 37,9 cm à 8h à 112,9 cm à 12h, et 116 cm à 12h15. À Ettelbruck, le niveau de l'Alzette est lui passé de 77,7 cm à 7h30 à 144 cm, deux fois plus, à 12h30, puis à 245 cm en soirée! Il a en effet plu dans l'après-midi sur tout le pays.

Dans le Pfaffenthal aussi, le niveau d'eau est considérablement monté ce dimanche matin, grimpant de 60,2 cm à 145,6 cm à 12h15. La situation ne s'est guère amélioré dans l'après-midi, avec certains cours d'eau qui sont sortis de leur lit, comme l'Attert à Ell. Le niveau de la Moselle est lui aussi considérablement monté et affichait, à Grevenmacher, 314 cm à 15h45 puis 350 à 20h, contre 269 cm à 10h.

Les pompiers sollicités

L'institut météorologique luxembourgeois a également émis un avis de vent fort pour toute la journée de dimanche jusqu'à 23h. Des rafales jusqu'à 80 km/h risquent de balayer le Luxembourg, plus particulièrement dans l'après-midi et le début de soirée.

Cet avis de vents forts vaut aussi pour la Lorraine et le Belgique où des rafales jusqu'à 85 km/h sont attendues. Les quatre départements lorrains ont été placés en vigilance orange par Météo France pour ce dimanche. En Alsace, le vent pourrait atteindre 100 km/h. La Belgique est elle entièrement placée en vigilance jaune.

Ces intempéries n'ont pas manqué d'animer le dimanche des pompiers. Selon un bilan du 112 transmis juste après 17h, une centaines d'appels ont été enregistrés, aussi bien en raison du vent que des fortes averses. Les pompiers sont intervenus à 20 reprises pour des arbres renversés ou des branches cassées et 16 fois en raison de caves inondées.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citoyen 57 le 10.02.2019 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Bien souvent ceux qui sont à l'abri des inondations postent pour ne rien apporter au débat.Pensent ils un temps soit peu aux autres qui affrontent les intemperies et qui voient leurs biens endommagés. Bien à l 'abri derriere leur ordinateur ils critiquent l information qui peut permettre à quelques uns de prendre leur dispositions pour éviter des désagréments. A ces gens là je dis passez votre chemin.

  • Dejan le 10.02.2019 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Les zones inondables sont indiquées sur le plan d'occupation des sols. Les permis de construire de complaisance vous pouvez vous en servir pour essuyer vos larmes.

  • philippe le 10.02.2019 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêter de tout critiquer

Les derniers commentaires

  • Lux basher le 11.02.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @inondé, voilà enfin une explication rationnelle à la panique organisée ce week-end...

  • Mermaid le 11.02.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    innondations ? C est surement un rechauffement de la planete... que dis-je un manqué de pluie dans ce pays.

  • louisa le 11.02.2019 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Construisons encore plus et ca ne sera plus pareil, on peut arrêter le feu mais pas l’eau

  • Jean II le 11.02.2019 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis toujours j'ai connu les commerçants installés au bord de la Moselle à Remich . Et malgré toutes ces inondations , ils sont toujours là ...

  • innnondé le 10.02.2019 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    je trouve juste , une fois de plus, la gestion du lac d'Esch sur Sure complètement lamentable !!! J'ai subit par leur faute, il y a plusieurs années, des inondations. Et maintenant encore, quand je regarde la courbe de l'état des niveaux des cours d'eaux, les responsables du lac lachent les eaux alors qu'il y a risque majeur de crue, mais le lac n'est pas rempli ( il y avait beaucoup plus d'eau au début de la semaine), mais ils veulent juste faire leur quota d'électricité au dépend de la population !!!!