Santé au Luxembourg

03 juillet 2018 10:52; Act: 03.07.2018 15:13 Print

Une accréditation de niveau mondial au CHL

LUXEMBOURG - Le Centre hospitalier de Luxembourg a été accrédité par la Joint commission international, selon des critères de qualité des soins et de sécurité des patients.

storybild

Les équipes du CHL, le directeur général Romain Nati tenant le certificat d'accréditation à la main, à la droite de la ministre de la Santé Lydia Mutsch. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet

1 113 aspects mesurés lors d'un audit d'une semaine, du 4 au 8 juin derniers, effectué par quatre auditeurs indépendants (deux médecins, une soignante et un administratif). L'accréditation du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) par la Joint commission international (JCI) a nécessité trois années de préparation, et près de 7 500 heures de formation pour plus de 1 200 collaborateurs du CHL.

L'hôpital luxembourgeois, premier accrédité au Grand-Duché, est le 25e du Benelux à décrocher cette accréditation, et le 635e dans les 70 pays où la JCI a accrédité des hôpitaux. «Nous avons déjà beaucoup d'accréditations sectorielles, mais nous avions aussi l'ambition d'avoir une accréditation globale», explique Romain Nati, directeur général du CHL. «Celle de la JCI est une référence mondiale, sur la qualité des soins et la sécurité».

Tous les services

En outre, le niveau d'exigence est élevé, avec une moyenne de conformité de 98% pour les 1 113 éléments mesurés, répartis en 14 chapitres allant de la sécurité du patient à la gestion des médicaments en passant par les droits des patients et de leurs familles, la sécurité des infrastructures ou encore la qualité et la formation du personnel. L'authenticité des diplômes de tous les collaborateurs du CHL a par exemple été vérifiée.

En outre, des process de travail d'un bout à l'autre de la prise en charge du patient ont été établis, y compris pour la sécurité en bloc opératoire. Ainsi, l'identification correcte du patient, l'amélioration de la communication y compris par téléphone, l'hygiène des mains ou encore le recul des risques de blessures par chute ont été pris en compte. «Si nous avions déjà une démarche de qualité, il fallait aligner tous les services, tous les secteurs, sur ces nouvelles exigences», se félicite Romain Nati. «Cela donne à nos patients l'assurance d'être traités selon des standards internationaux de qualité et de sécurité».

Romain Nati, directeur général du CHL, au micro de «L'essentiel Radio»:

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Socrate le 03.07.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au CHL, par contre, embaucher 2 / 3 réceptionnistes en plus à l'accueil éviterait de devoir patienter 20 à 40 minutes.... sachant qu'après il faut encore attendre en moyenne 30 minutes minimum pour voir le docteur, cela fait "perdre" facilement 2h... pour les patients atteints de maladies chroniques, c'est beaucoup de temps perdu, sans compter que le parking lui n'attend pas et que le médecin non plus... je sais que la majorité des gens s'en foutent des chroniques, jusqu'au jour où... sinon encore merci au CHL dans l'ensemble, votre personnel est top et cela soulage un peu dans la maladie

  • Luxembourg le 03.07.2018 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au CHL. Par contre changez moi la responsable RH ou changez moi le H pour le I pour que ça devient "ressources inhumaines".

  • Low rider le 03.07.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça veut dire que les autres hôpitaux, c'est la catastrophe totale ?

Les derniers commentaires

  • stop le 04.07.2018 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations ! Vous le méritez !

  • Gwen le 04.07.2018 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Certaine établissements progressent. Cependant le niveau de nos professionels de santé est trop inégal. Nous sommes trés dépendants des étrangers, mais nous n'avons que peu de marge de manoeuvre. Le secteur de la santé doit se dissocier de la sphère politique où nous courrons à la catastrophe.

    • Monique-Aimée Piot le 04.07.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Quand un dirigeant d^hopital a pour frère un ministre, y a-t-il conflit d'interêt?

  • catie le 03.07.2018 22:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Catastrophique !!!! Je n’y crois pas !!! En une semaine j’y suis alle deux fois pendant la soirée avec des douleurs intenses à la tête et a chaque reprise on m’a envoyé à la maison en disant que j’avais une infection musculaire. Je continuais avec les mêmes douleurs tous les jours qu a un moment donné on m’a transporté aux urgences au Kirchberg et le Neurologue était choqué par mon histoire. Et oui j’ai été gravement malade (un syndrome) ! Et on dit que le CH.-L. Est considéré le meilleur ?????

  • Emma le 03.07.2018 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du chiffre comment ? Les médecins sont indépendants .. c est tout de même eux qui demandent les hospitalisations. Les tarifs hospitaliers vous ne les voyez pas en étant un patient cns .

    • Doc Pacain le 04.07.2018 08:11 Report dénoncer ce commentaire

      Les médecins sont relativement indépendants mais certaines rigidités structurelles induisent des biais délictueux. Voyez ce qui se passe dans les grosses structures privées (dont les actionnaires sont liés à des familles de politiciens en poste), on y fait des investissements technologiques qui s'avaèrent être que des outils de marketting, on fait de plus en plus d'urgences alors qu'aucune salle d'opération n'est dédié aux urgences, on s'affranchi des règles d'hygiéne, on met en danger la vie des patients, on tolère voir on encourages les comportements haineux de tous genres.

    • @Doc le 04.07.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi j'ai pu le constater. On opère en urgence des porteurs de germes et on empraye aussiôt sur le reste du planing sans procéder aux désinfections d'usage. Pire qu'à l'usine! L'hopital du Kirchberg semble se livrer à une course aux actes à facturer à la cns.

  • stupéfait le 03.07.2018 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bizarre que justement le 5 juin j ai passé de 22h30 à 3h45 avant d être vu par un médecin......