Crise au Luxembourg

09 juin 2020 12:03; Act: 09.06.2020 12:31 Print

Une baisse de revenu pour 13% des résidents

LUXEMBOURG – Le Statec a publié jeudi une étude sur les conséquences de la crise pour les ménages du pays. L’insécurité au niveau du travail a augmenté.

storybild

Certains ménages déplorent des baisses de revenu depuis le déclenchement de la crise.

Sur ce sujet
Une faute?

«Peu de choses sont aussi destructives pour le bien-être des personnes que le chômage et la peur de perdre son travail». Ainsi débute l’étude du Statec consacrée aux conséquences socioéconomiques de la crise et du confinement, publiée mardi. D'après le document, la crise a affaibli un grand nombre de ménages. Ainsi, près d’un quart des résidents (24,7%) déclarent que les incertitudes liées à leur travail se sont accrues pendant la période.

Ce chiffre est élevé, surtout en comparaison avec la précédente étude: en 2015, les résidents du Grand-Duché n’étaient que 11% à répondre de la même manière. La pandémie semble donc avoir changé la perception que les travailleurs ont de leur emploi. 60% de ceux qui craignent pour leur situation professionnelle disposent d’un emploi stable, tandis que 25% travaillent moins, du fait de la crise. Les 15% restants travaillent à leur compte.

Les réponses sont un peu différentes lorsque les résidents sont interrogés sur leur situation personnelle. Au total, 13% d’entre eux ont subi une diminution de leur revenu, qui peut résulter du chômage partiel ou de la perte d'un emploi. La situation s'est également détériorée pour les 15% de sondés qui déclarent avoir subi des conséquences au niveau de leur santé, ainsi que pour les 28% qui ont développé des troubles mentaux.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fin d'une Epoque de Bien Etre le 09.06.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    la panique s'installera en automne, le système craquera juste avant les fêtes de fin d'année

  • Atchoum le 09.06.2020 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand on sait que les patrons pourront licencier à la fin de l'année, cela risque d'être pire pour 2021. Merci pour la loi. Faudra y penser lors du prochain vote

  • Nous ne sommes pas dans la merde. le 09.06.2020 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Café dans un resto au Concorde: -avant Bidule-19 :2,50 -après Bidule-19: 2,90 donc 16% d'augmentation. Pas de commentaire. (PS: je ne sais plus entendre le mot Corona donc je l'appelle bidule, parce que personne ne sait d'où il vient, où il va et comment le soigner, si il reviendra etc...un Bidule)

Les derniers commentaires

  • MarcC le 11.06.2020 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mensonge d’état, comme toujours

  • Unicorn le 10.06.2020 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Le chômage et la peur de perdre son travail! Destructrice pour le bien-être.. Tiens! Et le chômage élevé engendre la peur élevée de perdre son travail. Une relation de cause à effet direct. La pandémie nous a démontré que le chômage est en relation directe avec l'argent qui circule dans l'économie réelle, et que la Banque centrale peut y remédier en y mettant plus d'argent. Il s'en suit que le chômage est artificiel et que les gouvernements et l'UE nuisent sciemment au bien-être de plus de 13 mio de chômeurs au profit du bien-être des spéculateurs qui retirent l'argent de l'économie réelle.

  • Kéiskapp le 10.06.2020 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Au GDL les prix immo augmentent encore. C'est définitivement un pays injuste à 2 vitesses, et non un modèle à suivre.

  • Étrangère le 10.06.2020 00:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon ? Il faut que vous sortez parfois ...

  • Nous ne sommes pas dans la merde. le 09.06.2020 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Café dans un resto au Concorde: -avant Bidule-19 :2,50 -après Bidule-19: 2,90 donc 16% d'augmentation. Pas de commentaire. (PS: je ne sais plus entendre le mot Corona donc je l'appelle bidule, parce que personne ne sait d'où il vient, où il va et comment le soigner, si il reviendra etc...un Bidule)

    • Trop cher le 10.06.2020 09:30 Report dénoncer ce commentaire

      Le café est trop cher partout. De même qu'une bouteuille d'eau ! Prendre un café à la fin d'un repas est une habitude qu'il est facile d'éliminer. Personnellement ça fait longtemps que je n'en prends plus ou alors très rarement. D'ailleurs il est souvent pas très bon et arrive tout juste chaud.

    • Daniel le 10.06.2020 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      Infernal. Et combien coute votre abonnement Internet/Portable ? Combien couteront vos vacances ? Votre voiture ? Votre télévision ? Et encore d'autres objets de luxe ?

    • @Daniel le 10.06.2020 12:42 Report dénoncer ce commentaire

      oui ils se plaigent de bagatelles mais dépensent tellement d'argent pour des trucs dont ils n'ont pas besoin, c'est vraiment ridicule.