Au Luxembourg

02 juillet 2019 14:16; Act: 02.07.2019 14:31 Print

Une battue aux sangliers organisée cette semaine

LUXEMBOURG – Les chasseurs seront invités à tirer sur tous les sangliers de la zone blanche, jeudi et vendredi, pour lutter contre la propagation de la peste porcine.

storybild

Le virus de la peste porcine a été détecté en Belgique. Ici à Étalle, non loin de la frontière luxembourgeoise. (photo: AFP/Jean-Luc Flemal)

Sur ce sujet
Une faute?

Tous les sangliers doivent disparaître. Un tir de sangliers est organisé jeudi et vendredi, sur tous les lots de chasse à l’intérieur de la zone blanche, a indiqué mardi le gouvernement. Les titulaires du permis de chasse devront éliminer les sangliers dans cette zone clôturée à la frontière avec la Belgique, tracée au moment où le virus de la peste porcine africaine a fait son apparition en Belgique.

Des chasseurs belges seront d’ailleurs installés de l’autre côté de la frontière, au cas où les animaux chassés auraient réussi à passer. L’Administration de la nature et des forêts soutient l’initiative, tout comme l’armée luxembourgeoise, qui effectuera «une reconnaissance pour analyser les mouvements» des animaux. Une indemnité de 100 euros sera versée par animal abattu. L’objectif consiste à établir «un vide sanitaire d’ici la fin de l’été», selon le ministère.

Évidemment, la population est appelée à la plus grande prudence pendant la période. Il sera impératif de respecter les panneaux installés dans les sentiers le long de la zone blanche. Cette dernière pourrait être agrandie, puisque le ministre de l’Agriculture, Romain Schneider, a demandé une étude sur la question. Le risque de propagation du virus s’est en effet étendu vers le nord, toujours le long de la frontière belgo-luxembourgeoise. Aucun cas n'a pour le moment été détecté au Luxembourg.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monde pourri de chasseurs le 02.07.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    le comble! on sait que les sanglier on été importé part les chasseurs venant de source de journaliste belge et la on paye les chasseurs pour l'extermination. et a quand des sanction contre eux?

  • Alexandra le 02.07.2019 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pourquoi faire tuer tous les sangliers alors que jusque là, aucun cas malade n'a été détecté! Tuer pour plaisir, voici la chasse. Triste et nous n'y pouvons rien...

  • honteux le 02.07.2019 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    il est prouvé que grace a nos soit disant nuisible la maladie de lyme est mieux géré, de plus on sait parfaitement qu'il peuvent se reguler, par contre importer des sanglier de pologne pour reguler la soif de sang des chasseurs. honte a eux!

Les derniers commentaires

  • @belgealux le 03.07.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non, pas tous les gens qui critiquent la chasse vont au mcdo et mangent de la viande..

  • Pour le plaisir le 03.07.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour tuer il ne faut pas avoir de conscience.Ces animaux ne sont pas malade.Vouloir protéger le biotope et l'équilibre de la faune n'est q'une excuse pour pouvoir tirer sur tout ce qui bouge.C'est aussi à cause de ça qu'il est mieux pour leur hobby qu'ils exterminent les renards et les loups.Avec un peu de chance ils ne sont pas bourrés et un danger public.

  • le cosmopolitain le 03.07.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    la libre circulation... des biens, des services et des hommes.

  • Oggy le 03.07.2019 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 100 € l'unité, c'est très bien payé, je vais devenir chasseur le temps d'un week-end !

  • pralin le 03.07.2019 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le carnage à commencé pour des gens qui n'ont rien d'autre à faire de leurs journées, donc ils tuent des bêtes pour plaisir , la bêtise humaine.